Un ennemi du peuple

Eloi Recoing
Actes Sud
Date de parution : 06/03/2019
Grand Format
Référence : 003725
EAN : 9782330119218
Dans une mise en scène de Jean-François Sivadier : du 7 au 15 mars à la MC2 Grenoble, du 10 mai au 15 juin au théâtre de l'Odéon (Paris). Les frères ... voir plus
  • Livraison gratuite
    en France

  • Pas de minimum de
    commande

  • Remises importantes
    sur les manuels scolaires

  • Droits de retour

  • Manquants maintenus
    en commande

  • Réf éditeur : 003725
  • Editeur : Actes Sud
  • Date de parution : 06/03/2019
  • Disponibilité : Bientôt disponible
  • Barême de remise : Non scolaire - NS
  • Nombre de pages : 76
  • Format : 20.60 x 14.90 x 1.00 cm
  • Poids : 0.194 Kg
  • Présentation : Grand Format
  • Dewey : 842
Description
Dans une mise en scène de Jean-François Sivadier : du 7 au 15 mars à la MC2 Grenoble, du 10 mai au 15 juin au théâtre de l'Odéon (Paris). Les frères Tomas et Peter Stockmann se ressemblent comme le jour à la nuit. Ensemble, ils ont pourtant fondé l'"établissement des bains" d'une petite ville portuaire du sud de la Norvège. Tomas, médecin intègre, mesure la qualité des eaux. En tant que maire, Peter compte sur la prospérité de la station thermale pour asseoir son pouvoir. Quand les eaux s'avèrent contaminées par la tannerie locale, les masques tombent. Le médecin croit devoir la vérité au peuple quand le politicien ne songe qu'à défendre ses intérêts. Le socle d'une pure tragédie ? Henrik Ibsen maintient sa fable sur une crête plus ambigüe. Autour de la fratrie déchirée, les citoyens papillonnent, hésitent et bifurquent jusqu'à la bouffonnerie. Quant à nous, c'est entre la consternation et le rire franc que nous balançons.
Biographie
Né en Norvège, Henrik Ibsen (1828-1906) est d'abord préparateur en pharmacie, avant de découvrir la poésie et le théâtre. Il voyage, étudie la scénographie, devient directeur artistique du Théâtre de Christiana (Oslo) en 1858. Il quitte son pays en 1864 et habite successivement plusieurs grandes villes d'Europe, dont Rome de 1880 à 1885, où il écrit Le Canard sauvage (Actes Sud-Papiers, 2014). Cet exil volontaire relance sa créativité: ses pièces, et notamment Peer Gynt (Actes Sud-Papiers, 1996), lui offrent alors une notoriété internationale.