par page
  1. 1
  2. ...
  3. 12
Identifiez-vous pour consulter vos prix remisés et commander
  1. L'argent de la politique

    Eric Phélippeau Collection : Fait politique
    EAN : 9782724623352
    Sciences Po | Grand Format | Paru le 31/10/2018 > Voir le résumé

    La politique, c'est aussi de l'argent. En France, le sujet est tabou. Malgré les réglementations mises en place depuis la fin des années 1980, l'opacité règne en la matière et les scandales s'enchaînent : détournement de fonds publics, fortunes privées au service des fortunes électorales, mécomptes partisans et usages de fausses factures, évasion fiscale et patrimoniale des élites publiques, etc. Pour lever un pan de voile sur le financement de la vie politique, l'auteur adopte un angle original, celui des conditions dans lesquelles les nouvelles réglementations ont été forgées : qui les a portées, dans quels contextes ont-elles été adoptées, quelles résistances ont-elles dû surmonter, comment ont-elles été instrumentalisées et avec quels effets ? Conçu par et pour des élus passés experts dans l'art de contourner les normes qu'ils édictent, focalisé sur la recherche de transparence plutôt que sur l'évaluation des besoins, le modèle français demeure très flou, peu contraignant, source de contentieux et d'exploitation politique.

    Qté.
    Disponible

  2. Crise mondiale et systèmes partisans

    Pierre Martin, Hanspeter Kriesi Collection : Académique
    EAN : 9782724623406
    Sciences Po | Grand Format | Paru le 31/10/2018 > Voir le résumé

    Brexit au Royaume-Uni, montée de l'extrême-droite en Autriche, élection de Donald Trump aux Etats-Unis, d'Emmanuel Macron en France, percée des Cinq étoiles en Italie et de Syriza en Grèce, etc. Les "coups de tonnerre" électoraux se succèdent dans les démocraties occidentales et bouleversent les grands systèmes partisans de l'après-guerre. Cette évolution s'inscrit dans une tendance déjà ancienne qui, dès les années 1970, a vu décliner la participation électorale et les partis de gouvernement, s'accroître la volatilité et se dessiner un nouveau clivage autour des questions d'immigration et d'identité nationale. Le processus s'est accentué après 2008 avec l'émergence de nouveaux partis, l'effondrement ou la réorientation brutale de partis anciens, en réaction au néolibéralisme et aux inégalités croissantes qu'il engendre. Pour bien comprendre les mutations en cours au sein des systèmes politiques occidentaux et s'interroger sur leur avenir, il est indispensable de les analyser à l'échelle mondiale et de prendre en compte tous les phénomènes économiques, sociaux et environnementaux qui leur sont liés, dans le contexte d'une "révolution mondiale" à l'oeuvre depuis 1945.

    Qté.
    Disponible

  3. Les discriminations au travail

    Stéphane Carcillo, Marie-Anne Valfort Collection : Sécuriser l'emploi
    EAN : 9782724623505
    Sciences Po | Poche | Paru le 24/10/2018 > Voir le résumé

    Omniprésente, la discrimination s'insinue dans toutes les étapes du parcours professionnel, de la candidature à l'embauche en passant par la perte d'un emploi et les chances de promotion. Elle se manifeste même dès les années d'éducation, influençant l'acquisition de compétences comme les choix de carrière. Les causes, le coût et la mesure des discriminations au travail font l'objet de multiples recherches et expérimentations, dont cet ouvrage novateur présente les résultats pour un large éventail de groupes sociaux : les femmes, les seniors, les LGBT, les minorités ethniques et religieuses, les personnes discriminées en raison de leur apparence physique. Cet ouvrage est aussi le premier à proposer une série de mesures qui, bien au-delà d'une approche strictement punitive, montrent que les discriminations au travail ne sont pas une fatalité et peuvent être combattues.

    Qté.
    Disponible

  4. Trier, exclure et policier

    Laurent Fourchard Collection : Académique
    EAN : 9782724623208
    Sciences Po | Grand Format | Paru le 10/10/2018 > Voir le résumé

    Les métropoles d'Afrique du Sud et du Nigeria sont réputées dangereuses, bidonvillisées et dominées par l'économie informelle. Peu est su en revanche de la manière dont les populations y sont triées, catégorisées et policées, en droite ligne avec les méthodes de réification ethnique et sociale de l'apartheid et de la période coloniale. A Johannesburg, au Cap, à Lagos et à Ibadan, les quatre villes où l'auteur a enquêté, un gouvernement du tri et de l'exclusion assigne des droits, des peines et des interdits à des catégories considérées comme problématiques (délinquants, jeunes, migrants, femmes seules, vendeuses de rue); des organisations non étatiques surveillent au quotidien les quartiers populaires, les gouvernent la nuit et usent de violence contre les jeunes ou les étrangers. De la rue au marché, de la gare routière au guichet de l'administration, s'instaure un maquis de petits arrangements qui contournent exclusions et discriminations. L'accès à ces lieux est en permanence contesté et négocié auprès d'individus en posture d'autorité (fonctionnaires, responsables syndicaux, parrains politiques, gouverneurs) par des habitants à la recherche d'un service, d'une autorisation, d'un document, d'un soutien, d'une place sur un marché ou à l'université.

    Qté.
    Disponible

  5. L'Etat, le promoteur et le Maire

    Julie Pollard Collection : Domaine Gouvernances
    EAN : 9782724622706
    Sciences Po | Grand Format | Paru le 13/06/2018 > Voir le résumé

    Evolution aussi majeure que silencieuse, les promoteurs immobiliers sont devenus, en France, des partenaires incontournables des politiques publiques du logement. Afin de continuer à soutenir la construction - y compris celle de logements sociaux - tout en limitant leurs investissements, l'Etat et les maires choisissent depuis vingt ans de "faire faire" aux promoteurs. Ils négocient avec eux, les orientent ou les sanctionnent, utilisant volontiers les outils de régulation fiscale pour encourager ces acteurs peu étudiés, qui comptent dans leurs rangs les filiales de grands groupes tels que Bouygues, Vinci, BNP Paribas, Société générale, etc. Mais alors que les coûts de l'immobilier explosent et que le droit au logement peine à s'exercer, cette nouvelle forme de fabrication des politiques publiques a son revers : en se rendant dépendants des promoteurs, les acteurs publics risquent de se voir dépossédés de la conduite de leur action.

    Qté.
    Disponible

  6. Les députés français et l'Europe

    Olivier Rozenberg Collection : Académique
    EAN : 9782724622805
    Sciences Po | Grand Format | Paru le 23/05/2018 > Voir le résumé

    Le constat est patent : le métier de député a changé. Cherchant à analyser les effets de l'intégration européenne sur l'Assemblée nationale, Olivier Rozenberg a interrogé une soixantaine de députés sur leur conception de l'activité parlementaire. Sous la pression de l'Europe, le rapport de l'élu à son électeur, à la loi, aux ministres ou à lui-même s'est modifié. Il doit monter des dossiers de subvention, se faire le relais des griefs des électeurs, agir en lobbyiste à Bruxelles, ourdir des "coups" politiques autour des enjeux européens, etc. Ainsi, différents profils de parlementaires s'européanisent. Entrepreneurs locaux, défenseurs du terroir, souverainistes, présidentiables ou experts peuplent de "tristes hémicycles", théâtres d'une profonde transformation depuis Maastricht. Une tristesse qui doit autant aux difficultés d'adaptation des deux assemblées à l'Union européenne qu'aux émotions que les représentants mobilisent quotidiennement dans l'action.

    Qté.
    Disponible

  7. Villes de gauche, villes de droite

    Richard Nadeau, Martial Foucault, runo Jérôme, éronique Jérôme-Speziari Collection : Fait politique
    EAN : 9782724616651
    Sciences Po | Grand Format | Paru le 16/05/2018 > Voir le résumé

    A chaque élection municipale, certains commentateurs annoncent des résultats largement tributaires de la conjoncture nationale. D'autres affirment que le sort des élus dépend avant tout de la situation locale. Dans la perspective d'anticiper les basculements à gauche ou à droite lors de ces scrutins, les auteurs ont analysé les résultats d'un panel de 236 villes de plus de 30 000 habitants sur trente ans (1983-2014). Ils ont passé au crible les critères locaux et nationaux susceptibles d'expliquer les succès et les défaites des candidats, tout en démontrant pourquoi certaines équipes sortantes sont systématiquement reconduites quelle que soit la situation politique nationale. Une typologie des facteurs ancrant ou non les villes dans une fidélité partisane se dessine. Elle met au jour le rôle déterminant de leur profil sociodémographique - avec comme variable clé la proportion de résidents en HLM - et souligne l'importance de la performance économique et financière des maires et de la stratégie politique qu'ils déploient pour assurer leur réélection. Une observation fine et inédite de la dynamique électorale locale, toujours orchestrée par la dialectique gauche-droite et exerçant en France une influence significative sur la politique nationale.

    Qté.
    Disponible

  8. La tragédie de la croissance

    Gilbert Rist EAN : 9782724622751 Sciences Po | Grand Format | Paru le 02/05/2018 > Voir le résumé

    "Chacun comprend aisément qu'une croissance infinie dans un monde fini est impossible, tout en agissant comme si cela n'était pas vrai. Nous sommes collectivement affligés d'une dissonance cognitive : pour assurer notre confort psychique, nous renonçons à considérer la vérité qui nous embarrasse en espérant que, finalement - mais sans trop savoir comment - tout finira par s'arranger. ". . En réalité nous savons comment sortir de l'impasse. Pour nous guérir de notre addiction à la croissance, nous devons restaurer la notion de biens communs, réhabiliter la réciprocité, en finir avec l'endettement, renouer le dialogue avec la nature.

    Qté.
    Disponible

  9. La démocratie des émotions

    Loïc Blondiaux, Christophe Traïni, Collectif Collection : Académique
    EAN : 9782724622355
    Sciences Po | Grand Format | Paru le 28/03/2018 > Voir le résumé

    Conseils de quartier, conseils de jeunes, débats publics, dialogues citoyens, budgets participatifs, conférences de consensus, sondages délibératifs, etc. Les dispositifs de participation associant les citoyens à la décision publique se multiplient. Comment cette forme particulière de mobilisation des profanes de la politique, qui s'appuie largement sur le registre de l'affect, est-elle façonnée par les autorités publiques ? A partir d'une grande diversité de cas empiriques, l'ouvrage s'intéresse à la façon dont les émotions des citoyens sont accueillies, formalisées et maîtrisées au sein des arènes participatives, à la manière dont elles sont tantôt prescrites tantôt proscrites selon les stratégies et les niveaux d'implication recherchés, la probabilité de se faire entendre, la volonté d'inclure ou de disqualifier les publics les plus démunis, etc. Il montre finalement que les politiques participatives reposent sur des dispositifs de mobilisation qui doivent autant à l'expertise qu'aux émotions.

    Qté.
    Disponible

  10. Marseille années 68

    Olivier Fillieule, Isabelle Sommier, Collectif Collection : Académique
    EAN : 9782724622256
    Sciences Po | Grand Format | Paru le 14/03/2018 > Voir le résumé

    L'histoire de Mai 68 ne s'est pas écrite qu'à Paris, et ses auteurs ne sont pas que des étudiants. Partout en France, d'autres territoires, d'autres militants ont contribué à faire de la décennie qui suivit l'explosion de mai un "âge d'or des luttes" , jouant parfois un rôle de catalyseur au plan national. C'est le cas de Marseille et des Bouches-du-Rhône, sur lesquels cet ouvrage porte un regard singulier. En dépouillant des archives récemment déclassifiées, notamment celles des Renseignements généraux, et en collectant de nombreuses interviews de soixantehuitards marseillais, il exhume une histoire sociale et politique inédite de la région. De la fin des années 1960 au milieu des années 1980, il dévoile une cité phocéenne à l'avant-garde de combats tels que la défense des travailleurs immigrés et la reconnaissance des mouvements féministes, lesbiens et homosexuels. Loin de la vulgate officielle centrée sur quelques figures médiatiques, Marseille années 68 fait revivre les actions de milliers de femmes et d'hommes "ordinaires" qui se sont engagés pour un monde plus juste et qui ont payé lourdement cet engagement, aussi bien sur le plan professionnel que personnel. Il réhabilite une époque et une génération souvent mises en accusation et instrumentalisées à des fins politiques.

    Qté.
    Disponible

  11. Qui a peur de la théorie queer ?

    Bruno Perreau Collection : Académique
    EAN : 9782724622454
    Sciences Po | Grand Format | Paru le 14/03/2018 > Voir le résumé

    Après l'ouverture du mariage aux couples homosexuels en France, les mouvements réactionnaires ont orchestré une vaste campagne contre la "théorie du genre" , dangereuse propagande venue tout droit des campus américains. Bruno Perreau démontre que cette campagne s'attaque en réalité à la théorie queer, précisément parce que celle-ci est largement inspirée de penseurs français tels que Foucault, Beauvoir et Derrida. Il propose une enquête sur les liens entre identité, communauté et nation en France : si la théorie queer dérange autant, c'est parce qu'elle soutient l'idée que le sentiment d'appartenance ne naît pas d'un socle de valeurs et de références communes mais, au contraire, de la capacité à en contester le bien-fondé. Qui a peur de la théorie queer ? présente les nombreuses facettes de la réponse à la théorie queer en France, de la Manif pour tous au militantisme lesbien, gay, bi et trans, en passant par les séminaires de recherche, l'émergence de nouveaux médias, les politiques de traduction ou encore les débats autour du nationalisme et de l'intersectionnalité. Contre l'idée de "tyrannie des minorités" , Bruno Perreau propose une théorie critique de la représentation, plus attentive et plus hospitalière.

    Qté.
    Disponible

  12. Penser l'anthropocène

    Rémi Beau, Catherine Larrère, Collectif Collection : Développement durable
    EAN : 9782724622102
    Sciences Po | Grand Format | Paru le 28/02/2018 > Voir le résumé

    L'Anthropocène a fait une entrée tonitruante dans la pensée contemporaine. Pour la première fois dans l'histoire de la planète, une époque géologique serait définie par l'action d'une espèce : l'espèce humaine. Mais que l'on isole l'humanité en tant qu'acteur unique ou que l'on pointe le rôle récent de la révolution industrielle, c'est toujours une vision occidentale que l'on adopte pour décrire le basculement annoncé, au risque de tenir à l'écart le reste du monde, humain et non humain. Issu d'un colloque organisé par Philippe Descola et Catherine Larrère au Collège de France, à l'initiative de la Fondation de l'écologie politique, cet ouvrage réunit les contributions de chercheurs d'horizons multiples sur un sujet qui par défi nition traverse toutes les disciplines. Sans négliger les controverses entre géologues, il prend le parti de la pluralité des récits anthropocéniques, en privilégiant le point de vue des peuples sur un changement qu'ils subissent et que l'on nomme à leur place, et en tenant compte de la dimension sociale, genrée et inégalitaire de la question climatique. Ouvrant la réflexion à d'autres manières d'habiter la terre, aussi improbables paraissent-elles, il montre que l'avenir n'est pas que le prolongement linéaire du présent.

    Qté.
    Disponible

  13. Terres, pouvoirs et conflits

    Pierre Blanc Collection : Hors collection
    EAN : 9782724622201
    Sciences Po | Grand Format | Paru le 28/02/2018 > Voir le résumé

    La terre prodigue ses ressources et confère la puissance à ceux qui se l'approprient. Les sociétés n'ont eu de cesse de se battre et de mourir pour elle : conquêtes, guerres civiles, autoritarismes, etc. Parce que la possession de la terre demeure un moteur politique décisif, Pierre Blanc revisite l'histoire contemporaine en plaçant la question foncière au coeur des logiques de pouvoir. Des fascismes européens aux dictatures latino-américaines, de la révolution chinoise aux guérillas colombiennes, combien de séquences politiques ont eu pour arrière-plan une terre mal distribuée ? Des Etats-Unis dans la guerre froide à la Russie d'aujourd'hui, de la Chine aux pays du Golfe qui investissent dans le monde, combien de pays ont exprimé une volonté de puissance et de sécurité par leur emprise foncière ? Des Kurdes aux Tibétains, des Palestiniens aux Ouïgours chinois, combien de peuples ont vu leurs terres se dérober et leur rêve de reconnaissance ainsi entravé? Une agro-histoire du monde pour comprendre les enjeux géopolitiques du XXIe siècle.

    Qté.
    Disponible

  14. La consommation engagée

    Sophie Dubuisson-Quellier Collection : Contester - Edition : 2e édition revue et corrigée
    EAN : 9782724622157
    Sciences Po | Poche | Paru le 07/02/2018 > Voir le résumé

    Achats bio, boycott, refus de la publicité, éco-villages, véganisme... Multiforme, la consommation engagée fait du marché un lieu de contestation politique contre les excès du capitalisme et de la société d'accumulation. Dès le XVIIIe siècle apparaît l'idée que les citoyens peuvent, en unissant leurs efforts individuels, infléchir les tendances délétères de la société. Depuis, ce mouvement n'a cessé de grandir et d'étendre ses prérogatives. Aux causes de justice sociale se sont désormais ajoutées les luttes contre la dégradation de l'environnement, pour les circuits courts, contre la souffrance animale, pour l'éthique dans les échanges, etc. Critique à la fois contre et dans le marché, avec lequel elle entretient une relation ambiguë, la consommation engagée s'impose aujourd'hui comme un mouvement puissant, capable d'influencer les gouvernements, les législateurs et les acteurs économiques.

    Qté.
    Disponible

  15. Croire et faire croire

    Anne Muxel, Collectif Collection : Académique
    EAN : 9782724621600
    Sciences Po | Grand Format | Paru le 08/11/2017 > Voir le résumé

    La croyance n'a pas disparu de nos sociétés démocratiques soumises à la relativité des opinions individuelles, à la diffusion d'un modèle de citoyenneté critique et aux logiques des savoirs scientifiques. Par sa puissance imaginaire et symbolique, elle demeure un rouage décisif de l'ordre social, donc politique. Les idéologies, par exemple, sont toujours agissantes, mais elles le sont sous une forme éclatée, compartimentée, au travers d'une mosaïque de références, de standards et de finalités. C'est tout l'intérêt du regard multidisciplinaire que porte cet ouvrage. Issus des champs de la philosophie, de l'histoire, de l'histoire de l'art, de la science politique, de la sociologie, de l'analyse de l'image, les auteurs s'interrogent sur les usages politiques de la croyance individuelle et collective. En explorant des terrains comme la science, la prière, les droits de l'homme, le populisme, le djihadisme, les valeurs de la République, la communication politique, la filiation, la mémoire, le refoulement, les répertoires d'engagement des jeunes, etc., ils relèvent les normes et les valeurs qui permettent de croire et de faire croire dans le monde contemporain.

    Qté.
    Disponible

  16. A quoi servent les politiques de mémoire ?

    Sarah Gensburger, Sandrine Lefranc EAN : 9782724621259 Sciences Po | Poche | Paru le 20/09/2017 > Voir le résumé

    Oublier le passé, c'est se condamner à le répéter. Depuis la fin des années 1990, cette idée a inspiré le développement massif de politiques de mémoire partout dans le monde : musées-mémoriaux, monuments, éducation civique et institutions sont chargés d'écrire l'histoire, d'honorer des victimes, de dire le bien et le mal, de permettre aux citoyens et aux gouvernants de construire des sociétés pacifiées. Mais ces politiques n'ont pas rempli leurs objectifs. Elles n'ont pas su endiguer la montée des populismes ni empêcher les actions politiques violentes. Pour comprendre les raisons de cet échec et éclairer le débat public, les auteures remontent aux sources mêmes des politiques de mémoire et s'interrogent, sans concession ni posture partisane : d'où viennent-elles ? Que font-elles effectivement ? A quoi servent-elles ? Comment les rendre efficaces ?

    Qté.
    Disponible

  17. Religion et politique

    Alain Dieckhoff, Philippe Portier, Collectif Collection : L'enjeu mondial
    EAN : 9782724620757
    Sciences Po | Grand Format | Paru le 13/09/2017 > Voir le résumé

    Dieu n'est pas mort. Il fait de la politique. Partout dans le monde, le religieux est de retour. Son ascendant se ressent à l'intérieur des Etats comme sur la scène internationale et ce, jusqu'en Occident, où il semblait promis à une irrémédiable occultation. Le constat, enthousiasmant pour les uns, dérangeant pour les autres, est sans appel : la modernité n'a pas induit la disparition sociale, ni surtout politique, du religieux. Trois phénomènes majeurs le traduisent : la polarisation des sociétés partagées entre effacement et réaffirmation des croyances, la politisation renouvelée des religions, la spiritualisation des politiques. Pour autant, il ne s'agit en aucun cas d'un retour aux temps anciens, quand toute vie sociale était configurée par le religieux. Fruit d'une coopération entre le Centre de recherches internationales de Sciences Po et le Groupe sociétés, religions, laïcités de l'Ecole pratique des hautes études, cet ouvrage révèle toute la complexité d'un espace contemporain en tension perpétuelle entre sécularisation et réenchantement du monde.

    Qté.
    Disponible

  18. La démocratie par le droit

    Jérôme Heurtaux Collection : Académique
    EAN : 9782724621006
    Sciences Po | Grand Format | Paru le 30/08/2017 > Voir le résumé

    En quelques années à partir de 1989, la Pologne est passée sans violence d'un régime sclérosé de parti-Etat à une démocratie de partis. Cela fait-il de ce pays un modèle de transition démocratique ? A contrepied des récits mythiques, l'ouvrage montre comment, dans le pays du puissant syndicat Solidarnosc, un petit nombre de partis a conquis un nouveau monopole politique, instaurant une démocratie somme toute limitée, une "partitocratie" , sur les ruines de l'autoritarisme. En s'intéressant, sur une période de vingt-cinq ans, à la façon dont les partisans et les adversaires du régime déchu réconcilliés ont fait usage du droit pour concevoir les institutions et les règles démocratiques, l'auteur dévoile un paradoxe central de la vie politique en Pologne : les partis sont devenus les voies d'accès privilégiées au jeu politique tout en demeurant des instances peu crédibles, voire illégitimes. Ainsi s'explique le succès de Droit et justice (PiS) et de Plateforme civique (PO), les deux partis qui dominent la vie politique en Pologne depuis le milieu des années 2000. Fondée sur une enquête de longue durée et sur une connaissance intime du terrain, une approche singulière et novatrice sur les logiques de construction démocratique et de changement de régime.

    Qté.
    Disponible

  19. L'Union européenne et la paix

    Anne Bazin, Charles Tenenbaum, Collectif Collection : Relations internationales
    EAN : 9782724619652
    Sciences Po | Poche | Paru le 17/05/2017 > Voir le résumé

    L'Union européenne aspire à un rôle de premier plan sur le terrain de la médiation et de la résolution des conflits, de la démocratisation et des droits de l'homme. Auréolée du prix Nobel de la paix en 2012, elle multiplie depuis les années 2000 les interventions et les innovations institutionnelles dans le domaine de la gestion civile et militaire des crises internationales. Dans une démarche socio-historique, cet ouvrage propose une analyse des processus d'institutionnalisation et de professionnalisation en oeuvre à l'échelle européenne et présente un panorama des acteurs européens de la pacification internationale. Il est illustré par trois études de cas : Moyen-Orient, Somalie, Caucase.

    Qté.
    Disponible

  20. Sphère publique, intérêts privés

    Pierre France, Antoine Vauchez Collection : Académique
    EAN : 9782724620955
    Sciences Po | Grand Format | Paru le 17/05/2017 > Voir le résumé

    Une ministre de l'Economie, ancienne avocate internationale, qui recourt à l'arbitrage privé pour régler le différend de l'Etat avec Bernard Tapie ; six anciens secrétaires généraux (et adjoints) de l'Elysée qui rejoignent les grands cabinets du barreau d'affaires parisien ; des armadas d'avocats appelés au chevet de l'Etat pour sécuriser un partenariat public-privé ou pour assurer l'entrée en bourse du groupe Areva, etc. Si la frontière entre le public et le privé n'a jamais relevé de la ligne claire, le brouillage a pris récemment une ampleur nouvelle. Sous l'effet d'un tournant néolibéral qui a érigé l'Etat régulateur en acteur clé du gouvernement des marchés privés, une zone de contiguïté et d'échanges sans précédent s'est créée. Figure récente en pleine ascension, l'avocat d'affaires incarne mieux que tout autre ce nouveau mélange des genres. En suivant le rôle qu'il a acquis aux confins de l'Etat et du marché, les auteurs de cette passionnante enquête explorent les contours de cette zone grise à la périphérie des institutions politiques et administratives : comment elle est née, comment elle a progressivement prospéré et ce qu'il nous en coûte aujourd'hui, politiquement et démocratiquement.

    Qté.
    Disponible

  21. CRITIQUE INTERNATIONALE 75

    Sciences Po EAN : 9782724634921 Sciences Po | Grand Format | Paru le 03/05/2017
    Qté.
    Disponible

  22. Pour une socio-histoire de la science politique

    Yves Déloye, Collectif EAN : 9782724635096 Sciences Po | Grand Format | Paru le 05/04/2017 > Voir le résumé

    Parce que sa pratique contemporaine comme les frontières qu'elle dessine avec les autres sciences sociales sont directement tributaires des conditions de sa naissance après 1945, la science politique française reste profondément marquée par des origines difficiles. Comme en témoigne le dossier que la RFSP consacre à son histoire, elle a été fortement influencée par la science politique américaine - déjà très développée au milieu du 20e siècle - tout en conservant des éléments distinctifs anciens qui restent aujourd'hui partie prenante de son identité. Une Chronique professionnelle consacrée à une cartographie des docteurs en science politique complète ce panorama historique d'une discipline en constante évolution.

    Qté.
    Disponible

  23. Ignorance scientifique et inaction publique

    Emmanuel Henry Collection : Académique
    EAN : 9782724620450
    Sciences Po | Grand Format | Paru le 05/04/2017 > Voir le résumé

    Sait-on qu'entre 14 000 et 30 000 nouveaux cas de cancers professionnels se déclarent chaque année ? N'est-il pas surprenant que l'activité économique soit la cause de milliers de malades et de morts et que personne n'en parle ? Comment expliquer qu'à l'exception du scandale de l'amiante, la question des substances toxiques et processus industriels dangereux soit éludée du débat public ? En sociologue, Emmanuel Henry s'interroge sur les mécanismes qui aboutissent à cette occultation et analyse la façon dont s'élaborent, en silence, les politiques de santé au travail en France. Il montre en quoi les instruments et les dispositifs de gestion des risques professionnels sont aujourd'hui conçus par et pour des experts, ce qui rend leur appropriation par les représentants salariaux et par les citoyens très difficile. Devenus invisibles par méconnaissance, voire par production volontaire d'ignorance scientifique par les industriels, ces risques disparaissent purement et simplement des radars officiels, et c'est l'inaction publique qui l'emporte.

    Qté.
    Disponible

  24. Le régime politique de l'Union européenne

    Paul Magnette Collection : Références Gouvernances - Edition : 4e édition revue et corrigée
    EAN : 9782724620658
    Sciences Po | Grand Format | Paru le 05/04/2017 > Voir le résumé

    Le rejet du Traité constitutionnel européen en 2005 par les peuples français et néerlandais, suivi du "non" irlandais de 2008 et du Brexit de 2016, a plongé l'Union européenne dans une crise grave. II a fait resurgir doutes et incertitudes quant à sa nature institutionnelle, à la répartition des pouvoirs, à la place des citoyens et des opinions et à sa capacité à faire face aux enjeux mondiaux actuels. Comprendre cette crise, et ses répercussions profondes sur la politique des Etats membres, exige d'affronter la complexité de l'Union, sans en exagérer la portée. Ce livre a pour ambition de mettre en évidence la cohérence et l'originalité du régime politique européen. Il analyse la nature de la "fédération d'Etats" et montre comment les conflits de compétence sont résolus en son sein. Il revient sur l'équilibre institutionnel original du "modèle communautaire" et sur les mécanismes de décision qu'il génère. Il se penche sur la "vie politique" qui s'ébauche dans l'Union et s'interroge sur la manière dont cette fédération d'Etats peut devenir pleinement démocratique. Dépassant les dichotomies classiques et posant le compromis comme principe constitutif de la vie politique européenne, cet ouvrage constitue une véritable référence qui permet de mieux saisir les enjeux de l'Union européenne.

    Qté.
    Disponible

  25. GOUVERNEMENT ET ACTION PUBLIQUE 6 T1

    Philippe Bezes, Patrick Hassenteufel, llectif EAN : 9782724634952 Sciences Po | Grand Format | Paru le 29/03/2017
    Qté.
    Disponible

  26. Emotions politiques

    Crystal Cordell, Collectif EAN : 9782724634990 Sciences Po | Grand Format | Paru le 22/03/2017 > Voir le résumé

    La politique est dominée par les émotions. Les émotions sont responsables des maux qui avilissent la qualité des débats publics, dit-on. Mais que sont exactement les émotions en politique ? Y a-t-il une grammaire des émotions politiques que l'on pourrait mettre au jour grâce à la théorie politique ? C'est le pari de ce numéro. Les émotions structurent les positions politiques, individuelles et collectives : elles s'expliquent, en amont, par les processus de socialisation et de moralisation des acteurs ; elles contribuent, en aval, à comprendre les positionnements idéologiques et stratégiques des acteurs de la vie politique. L'intelligibilité des phénomènes politiques dépend de la prise en compte de la dimension émotive de la motivation des acteurs politiques.

    Qté.
    Disponible

  27. La démocratie de l'entre-soi

    Pascal Perrineau, Luc Rouban, Collectif EAN : 9782724620504 Sciences Po | Grand Format | Paru le 15/03/2017 > Voir le résumé

    Fracture entre le peuple et les élites, inégalités sociales et sexuées, faiblesses de la démocratie participative, rejet du projet européen au profit du nationalisme, primauté de l'intime dans la construction de l'engagement politique et du lien citoyen, incertitudes du socialisme et du libéralisme de demain... Que nous disent ces signaux sur l'évolution de la démocratie en France se demande ici une équipe de chercheurs du CEVIPOF ? Que le "commun" ne se fabrique plus à partir du public mais du privé. Que le politique a désormais pour creusets des espaces communautaires de toutes sortes, famille, obédiences religieuses, partis politiques, oligarchies... Qu'à cette contusion des répertoires répond une fragmentation sociale assumée, malgré les célébrations républicaines et les appels à l'union nationale. Ainsi s'élabore une démocratie de l'entre-soi, en rupture avec le principe de séparation des espaces public et privé qui a fondé la vie démocratique depuis les révolutions américaine et française.

    Qté.
    Disponible

  28. Sociologie plurielle des comportements politiques

    Olivier Fillieule, Florence Haegel, Camille Hamidi, Vincent Tiberj Collection : Académique
    EAN : 9782724620153
    Sciences Po | Grand Format | Paru le 01/03/2017 > Voir le résumé

    Je vote, tu contestes, elle cherche... La montée de l'abstention, celle des partis d'extrême droite, l'émergence d'une consommation engagée ou de formes de mobilisation des minorités ethniques, la place de l'identité nationale, le rôle des associations dans la vie démocratique... la sociologie politique se trouve au défi d'expliquer le maintien ou les transformations des formes de politisation. Ce défi, Nonna Mayer l'a relevé tout au long de sa carrière, en alliant ouverture intellectuelle et rigueur méthodologique. Hommage à la sociologie politique plurielle que cette pionnière de la survey research expérimentale à la française a pratiquée et soutenue, l'ouvrage dresse un état des lieux des recherches et des controverses qui animent aujourd'hui ce champ de la science politique. Il compose ainsi une introduction à l'analyse des comportements politiques.

    Qté.
    Disponible

  29. REVUE FRANCAISE DE SCIENCE POLITIQUE 66

    Collectif EAN : 9782724634662 Sciences Po | Broché | Paru le 16/02/2017
    Qté.
    Disponible

  30. CRITIQUE INTERNATIONALE 74

    Laurence Louër, ollectif EAN : 9782724634914 Sciences Po | Grand Format | Paru le 01/02/2017 > Voir le résumé

    Pour cette première livraison de l'année 2017, nous vous proposons un numéro composé uniquement de "varia". Ce choix résulte de la nécessité de ne pas trop allonger nos délais de publication, en particulier pour des textes en prise directe avec l'actualité. Vous y trouverez en effet, entre autres articles, deux études en rapport avec le conflit syrien, l'une consacrée au discours des élites politiques turques sur leur ancien allié, l'autre portant sur la fabrique de la politique étrangère française vis-à-vis de l'opposition au régime de Bachar al-Assad. Vous pourrez lire également une étude sur la place du Maroc dans le dispositif régulateur des migrations euro-méditerranéennes, et une autre, effectuée au plus près du terrain, sur l'émergence de l'organisation Etat islamique en Afghanistan.

    Qté.
    Disponible

par page
  1. 1
  2. ...
  3. 12

Identifiez-vous pour consulter vos prix remisés et commander