par page
Identifiez-vous pour consulter vos prix remisés et commander
  1. Sociologie des relations internationales

    Guillaume Devin Collection : Repères Sciences politiques - Droit - Edition : 4e édition
    EAN : 9782707199560
    La Découverte | Poche | Paru le 28/02/2018 > Voir le résumé

    Différente d'une approche exclusivement théorique ou d'une lecture purement historique, la sociologie des relations internationales appréhende les faits " internationaux " comme des faits sociaux. Elle privilégie la démarche empirique tout en l'accompagnant d'un effort de systématisation. Face à une incroyable accumulation d'événements et d'informations, il s'agit d'organiser la diversité des variables et des techniques internationales autour de quelques rubriques fondamentales : les acteurs, leur puissance, leurs objectifs, leurs instruments. La sociologie des relations internationales propose ainsi un cadre d'analyse suffisamment large pour saisir les permanences et les discontinuités des modes d'action internationaux dans la durée, mais aussi suffisamment précis pour définir ce qui fait leur spécificité aujourd'hui. Dans cette perspective, ce livre s'efforce de ne pas séparer l'empirie et la théorie, le passé et le présent, l'analyse des continuités et une réflexion plus globale sur le changement. Il ouvre des pistes fécondes aux études politiques internationales.

    Qté.
    Disponible
  2. Sociologie historique du politique

    Yves Déloye Collection : Repères Sciences politiques - Droit - Edition : 4e édition
    EAN : 9782707196477
    La Découverte | Poche | Paru le 05/07/2017 > Voir le résumé

    Quels sont les facteurs et les processus qui ont déterminé le succès de l'Etat moderne comme forme de domination politique centralisée ? Qu'est-ce qu'une nation ? Comment la conscience d'appartenir à cette " communauté imaginaire " que constitue l'Etat-nation a-t-elle émergé en Europe ? Comment les Français sont-ils devenus électeurs ? Quels sont les visages de la politisation ? Quelle est la pertinence des clivages électoraux nés dans le passé ? A l'ensemble de ces questions, la sociologie historique du politique apporte des réponses fondées sur une conviction forte : seule la prise en compte du passé des relations sociales et politiques permet de comprendre l'histoire présente. En redécouvrant l'histoire, la sociologie politique entend construire une histoire sociale du politique pour dégager les dynamiques qui donnent sens et cohérence à la vie politique ; elle entend aussi édifier une histoire politique du social apte à identifier l'empreinte profonde du politique sur le social.

    Qté.
    Disponible
  3. La gouvernance de la mondialisation

    Jean-Christophe Graz Collection : Repères - Edition : 4e édition
    EAN : 9782707175540
    La Découverte | Broché | Paru le 13/02/2013 > Voir le résumé

    La crise actuelle est une épreuve de vérité pour la mondialisation. Les Etats et les organisations intergouvernementales peuvent-ils redéfinir les règles et mieux contrôler la démesure des intérêts privés ? Quels sont les transferts de pouvoir en jeu dans la régulation de la mondialisation, sur quoi portent-ils, comment procèdent-ils, au bénéfice de qui s'effectuent-ils, sur la base de quelles garanties ? L'ouvrage aborde ces questions sous les angles historique, théorique et empirique. Après une présentation de la profondeur historique et des cadres d'analyse de la gouvernance de la mondialisation, l'étude porte sur ses grands domaines : monnaie, finance et développement ; production, travail et migrations ; commerce et harmonisation des conditions de l'échange ; santé, environnement et gouvernante du vivant. Ce livre s'appuie sur une approche d'économie politique internationale pour dépasser les analyses traditionnelles des organisations internationales, fondées sur le droit et/ou la politique de puissance des Etats.

    Qté.
    Disponible
  4. Le syndicalisme en France depuis 1945

    René Mouriaux Collection : Repères Sciences politiques - Droit - Edition : 4e édition
    EAN : 9782707175519
    La Découverte | Broché | Paru le 06/02/2013 > Voir le résumé

    Tout en accomplissant leurs activités propres (grèves, négociations, élections professionnelles), les organisations de salariés participent à la vie de la société française, en raison du poids démographique et de l'importance économique de celles et ceux qu'ils représentent. A la Libération, les syndicats contribuent de manière décisive à de grandes réformes. La guerre froide brise l'élan. Le réveil revendicatif survient à la fin de la guerre d'Algérie. De 1966 à 1976, la puissance syndicale est attestée. L'épuisement du keynésianofordisme, le délitement des grands récits devient perceptible lorsqu'un socialiste accède pour la première fois à la présidence de la Ve République. Divisé, menacé par une certaine institutionnalisation, le mouvement syndical ne parvient pas à contrecarrer les conséquences de la mondialisation libérale. Le début du XXIe siècle s'écrit sur le registre d'une combativité contrecarrée. Après le quinquennat contre-réformateur de Nicolas Sarkozy, le syndicalisme français est confronté à une crise systémique qui défie tout autant la mandature de François Hollande.

    Qté.
    Disponible
par page

Identifiez-vous pour consulter vos prix remisés et commander