par page
Identifiez-vous pour consulter vos prix remisés et commander
  1. Autour de L'esprit et le monde de John McDowell

    Anne Le Goff, Christophe Al-Saleh, Collectif Collection : Analyse et philosophie
    EAN : 9782711624652
    Vrin | Broché | Paru le 31/05/2013 > Voir le résumé

    Publié en 1994, traduit chez Vrin en 2007, L'esprit et le monde de John McDowell n'a cessé de susciter des débats dans le monde philosophique anglo-saxon, sur l'esprit, la connaissance, le langage et la nature, contribuant à définir de nouvelles questions. Pour la première fois, cette oeuvre, qui emprunte aussi bien à Wittgenstein, Strawson et Davidson qu'à Kant et Hegel, et tente de dépasser l'opposition traditionnelle entre la philosophie dite "continentale" et la philosophie dite "analytique", fait l'objet d'une lecture critique en France. Les contributions ici rassemblées, ainsi que les réponses de John McDowell, font suite à une "première vague" de commentaires critiques qui lui furent adressés et qui le conduisirent à s'expliquer sur ses thèses et à en modifier légèrement quelques-unes (comme la thèse du contenu conceptuel de la perception). On trouvera ici, dans les différentes contributions, un éclairage sur les raisons et les portées de cette critique, et, dans les réponses, des formulations pour la plupart tout à fait inédites de McDowell.

    Qté.
    Disponible
  2. Penser le temps politique

    Dominic Desroches, Daniel Innerarity Collection : Inter-Sophia
    EAN : 9782763790589
    Presse Universitaire | Broché | Paru le 21/03/2012
    Qté.
    Bientôt
    disponible
  3. Perspectives sur le néoplatonisme

    Martin Achard, Wayne Hankey, Jean-Marc Narbonne, Collectif Collection : Zêtêsis
    EAN : 9782763787022
    Presse Universitaire | Broché | Paru le 17/06/2009 > Voir le résumé

    Les études des dernières décennies ont permis de mieux mesurer la richesse et le foisonnement insoupçonnés de la tradition néoplatonicienne. Lieu de passage obligé et de remodelage aussi de toute la philosophique grecque classique (du platonisme, de l'aristotélisme et du stoïcisme notamment), le néoplatonisme, à travers les cultures arabes, le monde chrétien, la Renaissance et l'idéalisme allemand entre autres, a marqué d'une manière décisive toute notre culture. Comment, par exemple, imaginer le rôle de la " transcendance " dans la réflexion philosophique, le problème de la " connaissance de soi " ou du " schéma triadique " de la pensée, sans le recours à des auteurs tels que Plotin ou Proclus ? Comment comprendre la complexité des liens unissant et séparant à la fois la philosophie et la théologie, sans les développements capitaux qu'ont puy apporter des auteurs tels que Porphyre, Jamblique ou Damascius ? Que seraient aussi la " mystique " ou la " théologie négative " sans leurs apports décisifs ? Les études rassemblées ici, témoins d'une rencontre annuelle de l'International Society of Neoplatonic Studies tenue à Québec en 2006, permettront au lecteur de mieux mesurer l'importance de ce vaste domaine de recherche, aujourd'hui en plein chantier.

    Qté.
    Bientôt
    disponible
  4. D'une métaphysique à l'autre

    Laurent Lavaud Collection : Tradition de la pensée classique
    EAN : 9782711619689
    Vrin | Broché | Paru le 09/04/2008 > Voir le résumé

    La philosophie de Plotin se situe à la croisée de deux métaphysiques. La première culmine avec l'affirmation de l'identité entre l'être et la pensée : en introduisant les Formes intelligibles dans l'intellect divin, elle conjugue platonisme et aristotélisme. La seconde inaugure un courant qui marquera durablement l'histoire de la philosophie occidentale, à travers notamment la tradition de la théologie négative. L'ontologie grecque est ainsi menée à son achèvement en même temps qu'elle est débordée par la position d'un au-delà de l'être, l'Un et ébranlée par l'impensable extinction de l'être que représente la matière. La pensée se trouve aux prises de deux figures du non-être, qu'il s'agisse de ce non-être par défaut qu'est la matière, ou du non-être par suréminence propre au Premier principe. Ce livre a donc pour objet de montrer qu'il ne s'agit chez Plotin ni d'une forme supérieure d'onto-théologie, ni de la sortie de la métaphysique à laquelle aspire tout un courant de la réflexion contemporaine, mais bien d'une nouvelle et autre métaphysique, qui réussit à entrelacer infini et totalité. C'est ce nœud et cette tension entre deux métaphysiques, dont chacune engage une figure différente de l'altérité, que font apparaître des analyses patientes et éclairantes des textes de Ennéades. Cet ouvrage présente donc à la fois une réinterprétation de l'œuvre de Plotin et une réflexion profonde sur des problèmes qui, de Hegel à Heidegger, et de Schelling à Levinas et Derrida, continuent encore et toujours à inquiéter la pensée.

    Qté.
    Disponible
  5. Herbert Feigl

    Bernard Andrieu Collection : Analyse et philosophie
    EAN : 9782711617555
    Vrin | Broché | Paru le 15/03/2006 > Voir le résumé

    Herbert Feigl (1902-1988) est le premier membre fondateur du Cercle de Vienne émigré aux Etats-Unis. Son maître Moritz Schlick (1882-1936), avec qui il correspond de 1923 jusqu'en 1935, exerce une influence sur sa réflexion concernant la théorie physique dans la question du physicalisme. Le problème des fondements de la biologie et de la psychologie, au centre de l'essai de Feigl Le " Physique " et le " mental " (1958), ne trouve de solution provisoire que dans les tentatives de la psychologie béhavioriste de se rapprocher d'une conception scientifique du monde. Une nouvelle forme de langage dans le domaine du psychique est exigible. Cette nouvelle méthode de l'analyse logique définit un nouvel empirisme et un nouveau positivisme. Une nouvelle théorie de l'identité doit être construite entre les critiques de Carnap et les espoirs des neurosciences naissantes. L'autocérébroscopie, son invention du cerveau en train de se voir penser, a été le moyen pour l'empirisme de résoudre le paradoxe de la traduisibilité des énoncés concernant les objets physiques en énoncés concernant les données phénoménales. En allant de la physique au mental, Feigl propose en philosophie un matérialisme non réductionniste qui renouvelle la traduction des énoncés et qui établit les conditions d'un cerveau conscient de son corps.

    Qté.
    Disponible
  6. Europe, la voie kantienne

    Jean-Marc Ferry Collection : Humanités
    EAN : 9782204077347
    Cerf | Broché | Paru le 23/11/2005
    Qté.
    Bientôt
    disponible
  7. Le nihilisme est-il un humanisme ?

    Christine Daigle Collection : Inter-Sophia
    EAN : 9782763782058
    Presse Universitaire | Broché | Paru le 31/12/2004 > Voir le résumé

    Dans son essai, Christine Daigle établit en quoi les philosophies de Nietzsche et Sartre convergent ou divergent en ce qui a trait à la problématique du nihilisme, à la quête de sens et à l'éthique. Elle examine leur solution respective au mal moderne créé par le nihilisme, soit le manque de fondement pour les valeurs. Cette solution passe par une réponse optimiste à la question du sens de l'existence qui met l'accent sur le rôle de l'humain comme créateur de sens, et ce, chez Nietzsche comme chez Sartre. Sur ces bases, Nietzsche et Sartre proposent une éthique existentialiste humaniste qui promeut l'épanouissement authentique de l'individu. Si chacun élabore cette éthique à sa façon, Christine Daigle démontre que l'on peut soutenir que Nietzsche et Sartre sont, du point de vue éthique, de proches parents.

    Qté.
    Bientôt
    disponible
  8. Schopenhauer, Machado de Assis ou l'homme sans Dieu

    Florent Kohler Collection : Critiques Littéraires
    EAN : 9782747568111
    L'Harmattan | Broché | Paru le 20/07/2004 > Voir le résumé

    L'évaluation de pratiques sociales fait souvent l'objet decontroverses dans la mesure où elle contient inévitablement une part de subjectivité ou, plus exactement, un choix de valeurs. Que dire alors lorsqu'il s'agit de l'évaluation d'innovations scolaires qui, par définition, portent sur des éléments nouveaux voire des transgressions en termes de posture professionnelle et de valeurs ? On assiste alors à deux positions extrêmes : soit les innovateurs évaluent leur propre action et la trouvent toujours positive puisqu'ils en sont les auteurs, soit les responsables institutionnels évaluent (ou font évaluer) l'innovation à l'aune des normes habituelles et ne lui trouvent rien de meilleur que les pratiques habituelles si ce n'est de coûter en temps et en dérangements. Et pourtant, l'école sera de plus en plus amenée à innover, à répondre aux nouvelles formes et orientations sociales changeantes. Par conséquent, l'innovation ne pourra pas échapper à son évaluation. Cet ouvrage tente de clarifier les enjeux de l'évaluation des innovations et a pour objectif de rendre de réels services aux enseignants, formateurs, responsables éducatifs confrontés à cette question appelée à devenir de plus en plus une exigence à laquelle ils sont souvent mal préparés.

    Qté.
    Disponible
  9. La phénoménologie en questions

    Françoise Dastur Collection : Problèmes et controverses
    EAN : 9782711616633
    Vrin | Broché | Paru le 30/04/2004 > Voir le résumé

    On sait que, depuis la parution des Recherches logiques de Husserl, le terme de " phénoménologie " ne désigne plus, comme c'était encore le cas chez Hegel, une discipline particulière, mais une nouvelle conception de ce que doit être la philosophie. Ce qui a en effet donné à l'entreprise husserlienne sa fécondité, c'est l'idée, reprise aux anciens, que le travail philosophique doit être mené en commun et exige par conséquent le concours de plusieurs penseurs. Mais ce qui rassemble ceux-ci, c'est moins l'unité d'une doctrine et l'appartenance à une école de pensée que la pratique d'une méthode. De ce " mouvement phénoménologique ", auquel appartiennent tant de philosophes du siècle dernier, il n'est certes pas question de dresser un inventaire exhaustif. Ce que l'on se propose simplement ici, c'est d'en donner un aperçu qui mette d'ailleurs moins l'accent sur les noms propres des penseurs que sur les problèmes qu'ils ont partagés. Les essais réunis dans ce volume sont en effet tous consacrés à un petit nombre de questions fondamentales au sujet desquelles un dialogue a paru se nouer entre certaines des figures les plus éminentes de la nébuleuse phénoménologique : Husserl et Heidegger surtout, mais aussi Fink, Patocka, Merleau-Ponty, et plus près encore de nous, Gadamer, Levinas, Ricœur. Car ces questions ne sont pas seulement celles auxquelles la phénoménologie se fait fort d'apporter une solution nouvelle, mais aussi et surtout celles qui la mettent elle-même en question et à propos desquelles elle continue, inlassablement, de s'interroger. De ces questions fondamentales - celles du langage et de la logique, du moi et de l'autre, de la temporalité et de l'histoire, de la finitude et de la mortalité -, on peut dire en effet qu'elles nous font toucher aux " limites " de la phénoménologie, lesquelles ne sont d'ailleurs pas différentes de celles de la philosophie elle-même.

    Qté.
    Disponible
  10. L'itinéraire de Platon

    Gilbert Ryle, Jacques Follon, Monique Dixsaut Collection : Analyse et philosophie
    EAN : 9782711616312
    Vrin | Broché | Paru le 30/09/2003 > Voir le résumé

    " Si, après tout, les logiciens, et même les philosophes, peuvent dire des choses sensées, alors il est possible que certains logiciens, et même des philosophes du passé, y compris d'un passé lointain, aient dit parfois, même si certaines lumières leur faisaient défaut, des choses sensées " . Cet hommage mesuré, rendu par Ryle au passé, donne ici lieu à une brillante fantaisie sur la vie de Platon où les faits ne cessent de répondre aux raisons, comme dans un roman anglais. Mais le motif est très sérieux: la vie d'un philosophe devrait aller, comme sa pensée, du plus obscur au plus clair. Las ! Dans l'itinéraire de Platon les faits furent les plus forts. Il faut donc secouer l'image traditionnelle de sa vie et de sa philosophie et reprendre toute la chronologie des Dialogues. A sa manière, Ryle nous offre une méditation sur les commencements de la philosophie.

    Qté.
    Disponible
  11. L'intelligence de la pitié.

    Emmanuel Housset Collection : La nuit surveillée
    EAN : 9782204070935
    Cerf | Broché | Paru le 20/01/2003
    Qté.
    Disponible
  12. Logique et langage.

    Sébastien Gandon Collection : Analyse et philosophie
    EAN : 9782711615537
    Vrin | Broché | Paru le 31/03/2002 > Voir le résumé

    Le Tractatus Logico-Philosophicus, publié en 1921, est la première œuvre de Wittgenstein. L'ouvrage, unique par sa forme et son contenu, a été souvent traité de "météorite" et tenu pour l'œuvre d'un "génie inclassable" - manière de le mettre à l'écart à la fois de la pensée du "second" Wittgenstein et des grands courants philosophiques de l'époque. Le présent livre a pour ambition de rétablir l'objet du Tractatus, celui d'une comparaison et d'une discussion attentive des travaux de Russell et de Frege. Wittgenstein connaît parfaitement les deux pensées. Il élabore sa propre réflexion à partir de leurs divergences. C'est ainsi en se fondant sur les différences et les oppositions entre les théories russellienne et fregéenne de la proposition, de l'objet, du symbole et de l'analyse, qu'il renouvelle profondément la philosophie de la logique et du langage.

    Qté.
    Disponible
  13. De la perception à l'action.

    Pierre Livet, Collectif Collection : Analyse et philosophie
    EAN : 9782711614462
    Vrin | Broché | Paru le 30/09/2000 > Voir le résumé

    Nos connaissances en neuropsychologie sur la perception, en particulier sur la vision, se sont trèsfortement enrichies ces dernières années. Mais la philosophie de la perception n'a pas été en reste. Rompant avec la distinction reçue entre la perception comme jugement et la perception comme sensation, elle demande si toute perception n'exige pas l'articulation entre un référent et un certain mode de représentation, et donc ne renferme pas un contenu dont la nature perceptive ou conceptuelle est à examiner. Le présent recueil s'interroge d'abord sur la validité de la notion de contenu perceptif et sur la nécessité de distinguer entre voir une chose, la voir sous tel aspect, et la voir comme ceci ou cela ; Il étudie ensuite comment nous pouvons voir les choses à distance de nous, à travers le milieu aérien, ou encore comme une image ; enfin, la vision n'étant pas séparable de la motricité, il cherche à savoir si l'on voit des actions ou seulement des mouvements, et compare la perception de l'observateur à celle de l'acteur.

    Qté.
    Disponible
  14. John Locke et la raison raisonnable

    Simone Goyard-Fabre Collection : Bibliothèque d'histoire de la philosophie
    EAN : 9782711609192
    Vrin | Broché | Paru le 26/03/2000 > Voir le résumé

    L'oeuvre de celui que Voltaire appela " le sage Locke " devait apporter au monde un message d'espérance que le XVIIIe siècle recueillit aussitôt : si la raison des hommes, disait Locke, est assez raisonnable, le gouvernement des peuples sera, non pas la puissance coercitive d'un Minotaure, mais l'instrument de leurs libertés et de leurs droits. Au lendemain de la Glorious Revolution, le " libéralisme " de l'avenir était né.Cependant, la philosophie libérale de Locke conserve de multiples attaches avec les traditions philosophiques enracinées dans le passé. Avec une évidente réminiscence stoïcienne projetée dans la modernité, Locke pense que la raison raisonnable qui oblige l'homme envers la loi de nature, l'oblige aussi envers lui-même et envers les autres. La liberté est donc une conquête à réaliser : c'est en effet seulement lorsque les hommes, capables de raison, découvrent dans l'univers les fins que Dieu leur a assignées, qu'ils peuvent accomplir les libertés sans lesquelles ils demeureraient privés d'humanité. La politique de Locke ne se sépare ni de la morale ni de la métaphysique.

    Qté.
    Disponible
  15. La mésentente

    Jacques Rancière Collection : La philosophie en effet
    EAN : 9782718604503
    Galilee | Grand Format | Paru le 23/01/1995
    Qté.
    Disponible
  16. Sophismes

    Jean Buridan, Joël Biard Collection : Sic et Non
    EAN : 9782711611614
    Vrin | Grand Format | Paru le 31/08/1993
    Qté.
    Disponible
  17. Le souverain bien et la fin dernière de la philosophie

    Marceline Morais Collection : Zêtêsis
    EAN : 9782763790701
    Presse Universitaire | Broché | Paru le 24/11/2010
    Qté.
    Bientôt
    disponible
  18. Art et vérité

    Jean Granier EAN : 9782204056571 Cerf | Broché | Paru le 06/10/1997
    Qté.
    Disponible
par page

Identifiez-vous pour consulter vos prix remisés et commander