par page
  1. 1
  2. ...
  3. 56
Identifiez-vous pour consulter vos prix remisés et commander
  1. Comment j'ai raté ma vie

    Bertrand Gatignol, Bertrand Santini Collection : Hors Collections
    EAN : 9782246816447
    Grasset | Grand Format | À paraître le 16/04/2019 > Voir le résumé

    Quand j'étais petit, j'habitais un immense château, caché au coeur d'une forêt magique, où tous les jours il faisait beau. Mais un jour, j'ai grandi... Un petit bijou d'ironie qui repose sur le rapport texte/image, et interroge sur le regard que l'on a sur sa vie, et nos façons de vivre... Intense, interpellant, drôle et grinçant, cet album interroge chacun de nous, petits ou grands : qu'est-ce que réussir sa vie ? Est-ce devenir riche, se conformer au regard des autres, ou garder intact l'émerveillement et les trésors qui nous ont construits ? Le bonheur passe-t-il par les richesses matérielles, ou celles que nous conservons au fond de notre coeur ? Pour tous ! A partager sans modération !

    Qté.
    Bientôt
    disponible

  2. La civilisation du poisson rouge

    Bruno Patino Collection : Essai français
    EAN : 9782246819295
    Grasset | Grand Format | À paraître le 09/04/2019 > Voir le résumé

    "Le poisson rouge tourne dans son bocal. Il semble redécouvrir le monde à chaque tour. Les ingénieurs de Google ont réussi à calculer la durée maximale de son attention : 8 secondes. Ces mêmes ingénieurs ont évalué la durée d'attention de la génération des millenials, celle qui a grandi avec les écrans connectés : 9 secondes. Nous sommes devenus des poissons rouges, enfermés dans le bocal de nos écrans, soumis au manège de nos alertes et de nos messages instantanés. Une étude du Journal of Social and Clinical Psychology évalue à 30 minutes le temps maximum d'exposition aux réseaux sociaux et aux écrans d'Internet au-delà duquel apparaît une menace pour la santé mentale. D'après cette étude, mon cas est désespéré, tant ma pratique quotidienne est celle d'une dépendance aux signaux qui encombrent l'écran de mon téléphone. Nous sommes tous sur le chemin de l'addiction : enfants, jeunes, adultes. Pour ceux qui ont cru à l'utopie numérique, dont je fais partie, le temps des regrets est arrivé. Ainsi de Tim Berners Lee, "l'inventeur" du web, qui essaie de désormais de créer un contre-Internet pour annihiler sa création première. L'utopie, pourtant, était belle, qui rassemblait, en une communion identique, adeptes de Teilhard de Chardin ou libertaires californiens sous acide. La servitude numérique est le modèle qu'ont construit les nouveaux empires, sans l'avoir prévu, mais avec une détermination implacable. Au coeur du réacteur, nul déterminisme technologique, mais un projet qui traduit la mutation d'un nouveau capitaliste : l'économie de l'attention. Il s'agit d'augmenter la productivité du temps pour en extraire encore plus de valeur. Après avoir réduit l'espace, il s'agit d'étendre le temps tout en le comprimant, et de créer un instantané infini. L'accélération générale a remplacé l'habitude par l'attention, et la satisfaction par l'addiction. Et les algorithmes sont aujourd'hui les machines-outils de cette économie... Cette économie de l'attention détruit, peu à peu, nos repères. Notre rapport aux médias, à l'espace public, au savoir, à la vérité, à l'information, rien n'échappe à l'économie de l'attention qui préfère les réflexes à la réflexion et les passions à la raison. Les lumières philosophiques s'éteignent au profit des signaux numériques. Le marché de l'attention, c'est la société de la fatigue. Les regrets, toutefois, ne servent à rien. Le temps du combat est arrivé, non pas pour rejeter la civilisation numérique, mais pour en transformer la nature économique et en faire un projet qui abandonne le cauchemar transhumaniste pour retrouver l'idéal humain..." B. P.

    Qté.
    Bientôt
    disponible

  3. Le homard de Flaubert

    Serge Sanchez Collection : Littérature Française
    EAN : 9782246855217
    Grasset | Grand Format | À paraître le 09/04/2019 > Voir le résumé

    " La science, on a beau dire, ça creuse. Flaubert avait sa serviette à l'Hôtel Sergent, dans le Finistère. A chaque repas, on lui proposait sept ou huit plats différents, parmi lesquels figuraient invariablement de la salicoque et du homard. Il avait vu le patron jeter un de ces gros crustacé tout vif dans l'eau bouillante. Tout de même, il aurait pu l'estourbir avant de le supplicier, ou mettre de la gnôle dans la casserole. Le verre du condamné. L'animal serait allé au calvaire dignement, en chantant une chanson de homard. " S. S. Cygnes, chats, cerfs, hydre, Phénix qu'ils soient fictifs ou réels, les animaux sont omniprésents dans les livres. Source inépuisable de poésie et de rêverie, de méditation, de fantasme, et parfois de terreur, ils occupent une place unique dans l'imaginaire des écrivains. Le minuscule ciron, ou pétroglyphe de la farine, a inspiré à Pascal l'une de ses plus étourdissantes Pensées ; Nabokov n'aurait sans doute pas écrit Lolita s'il n'avait été passionné de chasse aux papillons. Que dire de la fascination de Baudelaire pour les chats, du crocodile obsédant de Quincey ou des créatures " drolatiques " de Rabelais... Du jardin des Plantes à la Ménagerie de Versailles, de la mouche de Montaigne au chat de Balzac, Serge Sanchez nous fait découvrir, avec tout son talent de conteur, l'étonnant bestiaire qui peuple les plus belles pages de la littérature.

    Qté.
    Bientôt
    disponible

  4. Le botaniste

    Charlotte Fauve, Marc Jeanson Collection : Essai français
    EAN : 9782246857457
    Grasset | Grand Format | À paraître le 09/04/2019 > Voir le résumé

    C'est un bâtiment austère, à l'arrière du Jardin des Plantes de Paris, qui recèle secrets et merveilles : huit millions de plantes séchées, trois cent cinquante ans de cueillette et pressage, fruits d'une course folle nourrie par l'appétit des explorateurs et conquérants lancés à corps perdus, dans le défrichage d'une nature vaste, alors riche et méconnue. Bienvenue dans le plus grand herbier du monde - où tout bruisse, vit, témoigne... Où l'on apprendra que les plantes prennent leur temps et exigent attention. Marc Jeanson le sait, qui dans l'enfance se passionnait pour les animaux, jusqu'à ce qu'une bouture, oubliée sur un coin de fenêtre, ne germe à son insu... Quelques années plus tard, un voyage au Sénégal où il découvre la splendeur des palmiers, vient conforter sa vocation. Etre botaniste, c'est aimer le terrain, la boue, les nuages. Et l'inconnu : ceux qui ont donné leur nom aux plantes, les ont découvertes et classifiées, et ont élevé au rang de science le plaisir du vagabondage... au péril de leur vie, parfois. C'est à ces inventeurs de plantes, que Marc Jeanson, aujourd'hui responsable de l'Herbier, rend ici hommage : Tournefort, Adanson, Lamarck, Pierre Poivre, Monsieur Aymonin, Léon Mercurin, dans ce beau roman de la Botanique qui nous révèle aussi le quotidien d'un métier, et la réalité d'expéditions dans des territoires pour certains sacrifiés, dont les rares palmiers rescapés se découvrent aux hasard des parkings d'hôtel ... Les plantes ne sont pas dans les livres ou sous-verre, elles sont notre monde, notre histoire climatique, notre paysage, notre avenir. Mêlant portraits, récits, histoires oubliées, pensées scientifiques, Marc Jeanson nous offre un livre inclassable et luxuriant.

    Qté.
    Bientôt
    disponible

  5. Impasse Verlaine

    Dalie Farah Collection : Littérature Française
    EAN : 9782246819417
    Grasset | Grand Format | À paraître le 02/04/2019 > Voir le résumé

    " Sur le bateau, dans les yeux épuisés de ma mère, je vois les bottes françaises, les tirailleurs français, les soldats de la pacification ; dans ceux de mon père silencieux, la traîtrise d'avoir manqué à son pays pour survivre en France. Ils sont vivants et veulent être heureux là-bas, là-bas d'où venaient ceux qui les ont mis à genoux au pied des Aurès. " Dans ses montagnes berbères, Vendredi, l'effrontée, cabriole parmi les chèvres pour faire rire son père adoré et subit à la maison l'oeil redoutable et la main leste de sa mère. Jusqu'au jour où on la marie à un homme qui lui répugne et l'emmène vivre de l'autre côté de la Méditerranée. A seize ans, désespérée d'être enceinte, elle accouche d'une petite fille à qui elle portera un amour étonné et brutal. Impasse Verlaine, en Auvergne, la fille de Vendredi remplit les dossiers administratifs pour la famille et les voisins, fait des ménages avec sa mère, arrive parfois en classe marquée des coups reçus chez elle. En douce, elle lit Dostoïevski, aime un Philippe qui ne la regarde pas et l'école qui pourtant ne veut pas voir la violence éprouvée. C'est l'histoire de deux enfances cruelles et joyeuses, l'histoire d'une mère et de sa fille liées par un amour paradoxal. Unique et universel, le récit alterne humour et poésie dans un élan d'une vitalité impérieuse et magnifique.

    Qté.
    Bientôt
    disponible

  6. Un matin d'hiver

    Philippe Vilain Collection : Littérature Française
    EAN : 9782246812395
    Grasset | Grand Format | À paraître le 02/04/2019 > Voir le résumé

    Une femme rencontre un homme, ils s'aiment. Ils ont la vie de tout le monde. Un couple, un enfant, une certaine lassitude qui n'est pas désagréable, aussi. Un jour, Dan annonce qu'il va voir ses parents aux Etats-Unis. Seulement voilà, il n'y va pas. Il disparaît même complètement de la vie de la narratrice. Quinze ans après, l'obsession de la disparition s'étant émoussée, leur fille ayant grandi, d'autres hommes étant entrés dans sa vie, elle tente de gérer l'inexplicable. Peut-on vivre avec un fantôme ?

    Qté.
    Bientôt
    disponible

  7. L'âme du violon

    Marie Charvet Collection : Littérature Française
    EAN : 9782246816065
    Grasset | Grand Format | À paraître le 02/04/2019 > Voir le résumé

    Un vieux luthier Italien au XVIIe siècle, un tsigane orphelin qui vit de sa musique sur les chemins de la France des années 30, une jeune femme bohème qui rêve de voir un jour ses toiles exposées dans le Paris contemporain et un PDG infatigable dont le coeur n'est touché que par les airs classiques qui résonnent dans son bureau new-yorkais : si différents soient-ils, ces quatre personnages ont en commun, un objet, le violon. Giuseppe lui a consacré sa vie, penché sur son établi jour après jour pour le compte d'un célèbre atelier italien ; un drame va le pousser à sortir de sa solitude et à transmettre son art à un jeune apprenti pour tenter de réaliser l'instrument parfait. Lazlo joue sans cesse de celui qu'il a reçu en seul héritage ; son incroyable talent lui permet d'en vivre et d'espérer un jour gagner cette Amérique dont on lui parle tant, et vers laquelle on le suivra. Lucie se voit obligée de reprendre sa vie en main pour vendre l'instrument que sa grand-mère musicienne lui a confié afin de lui permettre d'acheter le matériel nécessaire à la préparation de sa première exposition. Un projet qui la mènera de Londres à Vichy, mais surtout loin de ses peurs. Et Charles se met à enquêter sur les traces de violons mystérieusement signés pour conquérir une musicienne qui a su, par son art, ré-enchanter son existence jusqu'ici réduite à des chiffres et des contrats. Il redécouvrira dans cette aventure les plaisirs simples de joies qui ne s'achètent pas. De 1630 à nos jours en passant par l'entre-deux guerres, de la Lombardie aux gratte-ciels de New-York en passant par Paris et la Camargue, Marie Charvet lie ces quatre destins pour révéler l'âme d'un violon unique qui changera à jamais la destinée de nos quatre personnages. En lutherie, "l'âme du violon" désigne l'ultime pièce que dépose l'artisan au coeur de l'instrument et qui détermine sa sonorité et sa vibration. Dans ce roman choral, musical et léger, conçu comme une fugue à quatre voix et dont les chapitres déroulent en alternance les vies de chaque personnage, elle permet à l'auteur de faire résonner ensemble trois époques, plusieurs cultures et d'accorder ces destins bouleversés par un même instrument.

    Qté.
    Bientôt
    disponible

  8. Déchéance de rationalité

    Gérald Bronner Collection : Essai français
    EAN : 9782246812807
    Grasset | Grand Format | Paru le 19/03/2019 > Voir le résumé

    Le monde est devenu fou, nous le constatons tous un peu chaque jour. Nous sommes accablés par un déferlement continu de fake news et de théories du complot, par la haine ordinaire sur les réseaux sociaux, par la radicalisation des points de vue, au quotidien, en famille, sur les routes, au travail... D'une façon générale, le ton monte, dans un mélange de fébrilité, de versatilité, et sans grand respect pour l'Autre. La situation est telle que la défense de la rationalité dans le débat public est souvent inaudible, voire impensable. Raisonnable, vous avez dit raisonnable ? Ce livre apparaîtra donc comme une provocation. Il propose de comprendre notre impuissance contemporaine face à ce que beaucoup appellent la post truth society, en nous invitant à pénétrer dans les coulisses de cette folie collective. Gérald Bronner nous invite notamment à constater les dérives d'un certain monde intellectuel et à rencontrer avec lui les jeunes du premier centre de "déradicalisation" français à Beaumont-en-Véron qu'il a suivis durant plusieurs mois. Comment "rendre à la raison" de jeunes gens qui ne sont pas malades en général, mais fanatiques ? Comment entrer dans leur mode de pensée et les arracher à l'idéologie ? D'une rencontre avec le Président de la République en passant par des échanges Jean-Marc Rouillan le fondateur d'Action directe, d'une scène de la vie quotidienne au récit de la fin d'une secte millénariste, Gérald Bronner nous propose d'analyser cette situation délirante et de nous guider vers une lumière relative.

    Qté.
    Disponible

  9. Un appartement sur Uranus

    Paul B. Preciado, Virginie Despentes Collection : Essai français
    EAN : 9782246820666
    Grasset | Grand Format | Paru le 19/03/2019 > Voir le résumé

    Au XIX siècle, lorsque l'homosexualité est inventée comme crime et maladie mentale en Europe, l'écrivain Karl Heinrich Ulrich est le premier à se déclarer " uraniste " et à affirmer les droits de " ceux qui aiment différemment " . Après lui, Preciado refuse le protocole médico-légal de changement de sexe et entreprend un projet de transformation de son corps et de sa subjectivité via l'auto-administration de testostérone. Il relate cette traversée, ce devenir " homme-trans " , au fil de chroniques dans Libération entamées comme Beatriz et poursuivies une fois devenu Paul. Il y développe une philosophie politique dépassant les questions de sexualité et évoque des questions politico-sociales comme le devenir néo-fasciste en Europe, la crise grecque, les luttes zapatistes au Mexique, le conflit en Catalogne. Car la dualité sexuelle et son l'épistémologie binaire sont le cadre général de nos sociétés " technopatriarcales et hétérocentrées " . La masculinité s'y définit par le droit des hommes à donner la mort et la féminité par l'obligation des femmes à donner la vie. L'hétérosexualité est à la fois une politique du désir et un régime de gouvernement imposant un système de violence et de domination. Face à ce régime, la culture queer et trans est celle du l'expérimentation du genre et de la non-naturalisation des positions de pouvoir. Les corps sont équivalents, le pouvoir est redistribué. En devenant Paul, Preciado, " dissident du système genre-genre " , met en pratique la révolution sexuelle et politique qu'il appelle de ses voeux. Il propose ainsi une cartographie de technologies du pouvoir aussi bien qu'une guide des nouvelles stratégies de résistance à la norme.

    Qté.
    Disponible

  10. Zola raconté par sa fille

    Denise Le Blond-Zola Collection : Les cahiers rouges
    EAN : 9782246820376
    Grasset | Grand Format | Paru le 19/03/2019 > Voir le résumé

    Publié pour la première fois en 1931 aux éditions Fasquelle, Emile Zola raconté par sa fille révèle les débuts dans la vie d'Emile Zola : son enfance à Aix-en-Provence, où il rencontre celui qui deviendra son plus proche ami, Paul Cézanne, ses débuts à Paris, où il écrit ses premiers textes, notamment du théâtre, et hésite entre le journalisme et la littérature. Il pratiquera les deux, avec la gloire que l'on sait. Ce livre, c'est aussi un témoignage inestimable sur l'intimité d'Emile Zola, jusqu'à son intimité littéraire : sa façon de travailler, par exemple. Denise Le Blond-Zola raconte comment il procédait pour préparer ses célèbres enquêtes " de terrain " , entreprise indispensable à la rédaction de la plupart des romans des Rougon-Macquart. Ainsi découvre-t-on la rigueur et l'austérité auxquelles s'astreignait Zola, dans sa maison de Médan. Le labeur, mais aussi les joies, puisque sa fille revient sur les soirées passées avec des auteurs fameux, ses amis : Léon Daudet, Guy Maupassant, Yvan Tourgueniev, les frères Goncourt (ceux-ci jusqu'à un certain points, car ils étaient enragés de jalousie). Enfin, on constate de l'intérieur la violence à laquelle il a été confronté l'écrivain lors de l'Affaire Dreyfus. Denise Le Blond éclaire les coulisses de la publication de " J'accuse " , du procès de son père et de sa décision de partir, une fois condamné, pour Londres. Et, bien sûr, sa mort tragique, dont le retentissement fut international, et dont on se demande aujourd'hui si elle n'a pas été un assassinat. Avec admiration, tendresse et rigueur, Denise Le Blond Zola fait revivre pour elle, pour nous, pour la littérature, un père attentionné, un citoyen courageux, ce un romancier.

    Qté.
    Disponible

  11. Sanctissima

    Stéphane Denis Collection : Littérature Française
    EAN : 9782246811176
    Grasset | Grand Format | Paru le 19/03/2019 > Voir le résumé

    Le président de la République se prépare pour le transfert, au Panthéon, de la dépouille d'Amandine de Groot : une héroïne nationale, prix Nobel de la paix, aimée et célébrée dans le monde entier sous le nom de la Sanctissima, la très sainte. La veille de la cérémonie, le mari de cette dernière, James de Groot, président du Conseil Constitutionnel et éminence grise qui a oeuvré pour tous les gouvernements depuis Pompidou, se rend à l'Elysée. Dans le secret du bureau présidentiel, le vieux loup de la Ve révèle au jeune chef d'Etat l'envers du décor, en lui confessant la vraie vie de son épouse. Si elle a bien été cette femme de terrain flamboyante, nobélisée pour son engagement humanitaire, le reste de son existence ne fut qu'aventures, fureur et cahots : fille d'un nazi et d'une maquerelle, enfant rebelle élevée au Liban chez des moniales, vendue comme esclave sexuelle, meurtrière pour se défendre, fugitive, puis amante passionnée de Diégo- un dangereux trafiquant d'oeuvres d'art devenu terroriste marxiste... Cas de conscience pour le Président : une telle femme peut-elle reposer aux côtés de Jean-Moulin et de Victor Hugo ? Stéphane Denis signe un roman étonnant, exotique, plein de rebondissements et de drames : le destin d'une femme aux multiples visages dans l'existence de laquelle les enjeux géopolitiques se heurtent aux impératifs du coeur.

    Qté.
    Bientôt
    disponible

  12. Le naufrage des civilisations

    Amin Maalouf Collection : Essai français
    EAN : 9782246852179
    Grasset | Grand Format | Paru le 12/03/2019 > Voir le résumé

    Il faut prêter attention aux analyses d'Amin Maalouf : ses intuitions se révèlent des prédictions, tant il semble avoir la prescience des grands sujets avant qu'ils n'affleurent à la conscience universelle. Il s'inquiétait il y a vingt ans de la montée des Identités meurtrières ; il y a dix ans du Dérèglement du monde. Il est aujourd'hui convaincu que nous arrivons au seuil d'un naufrage global, qui affecte toutes les aires de civilisation. L'Amérique, bien qu'elle demeure l'unique superpuissance, est en train de perdre toute crédibilité morale. L'Europe, qui offrait à ses peuples comme au reste de l'humanité le projet le plus ambitieux et le plus réconfortant de notre époque, est en train de se disloquer. Le monde arabo-musulman est enfoncé dans une crise profonde qui plonge ses populations dans le désespoir, et qui a des répercussions calamiteuses sur l'ensemble de la planète. De grandes nations " émergentes " ou " renaissantes " , telles la Chine, l'Inde ou la Russie, font irruption sur la scène mondiale dans une atmosphère délétère où règne le chacun-pour-soi et la loi du plus fort. Une nouvelle course aux armements paraît inéluctable. Sans compter les graves menaces (climat, environnement, santé) qui pèsent sur la planète et auxquelles on ne pourrait faire face que par une solidarité globale qui nous fait précisément défaut. Depuis plus d'un demi-siècle, l'auteur observe le monde, et le parcourt. Il était à Saigon à la fin de la guerre du Vietnam, à Téhéran lors de l'avènement de la République islamique.

    Qté.
    Disponible

  13. Et vivre encore

    Pierre de Cabissole Collection : Documents Français
    EAN : 9782246819851
    Grasset | Grand Format | Paru le 12/03/2019 > Voir le résumé

    J'ai une sclérose en plaques, une maladie auto- immunitaire : pour faire simple, du jour au lendemain, le corps décide de s'autodétruire. Plus ou moins rapidement... mais très sûrement. Ce n'est vraiment pas une maladie sympathique. " Sclérose en plaques " , ne dirait-on pas le nom d'un monstre mythologique, prêt à vous sauter à la gorge ? Comme la majorité des personnes atteintes j'emploie d'ailleurs rarement les mots " sclérose en plaques " et préfère S. E. P. Comme pour tenir la bête à distance. Aujourd'hui, en France, plus de 100. 000 personnes sont atteintes par cette maladie invalidante du système nerveux qui se déclare la plupart du temps entre 25 et 35 ans. Selon les chiffres officiels, ce sont 600. 000 personnes, rien qu'en France, qui subissent au quotidien les désagréments de la maladie (les malades, leurs enfants, leur(e)s conjoint(e)s). Et 10 millions dans le monde. Ce livre, qui raconte ma vie avec la maladie depuis le diagnostic jusqu'à aujourd'hui, est le premier à être publié sur le sujet dans une maison d'édition majeure. D'après ma neurologue il devrait " être mis entre toutes les mains pour que les gens comprennent. Et puis c'est drôle, ça fait du bien, ça donne de l'espoir " . Elle m'aime bien ma neurologue, alors elle a des mots gentils. A l'origine ce livre n'était pas destiné à toutes les mains, mais à deux mains seulement, deux jolies mains, celles de ma compagne. J'ai écrit ce livre pour elle, en trois semaines alors que j'étais hospitalisé et pas bien en forme. Je voulais lui dire mon amour et mon admiration. Lui dire aussi ce qu'un homme qui a établi pour stratégie de ne jamais se plaindre, n'aurait pu lui dire autrement : la douleur, la peur de l'avenir, l'épuisement, les désagréments d'un corps qui vous échappe. Au fil de ces pages j'évoque aussi mes victoires et mes renoncements, mes joies et mes désillusions, mes haines et mes amours. Et la multitude de situations improbables et souvent cocasses dans lesquelles m'ont projeté la maladie, le handicap, les hôpitaux, les médecins, etc. J'espère sincèrement qu'au final, ce livre fera plus rire que pleurer et aura la vertu de présenter avec une certaine " légèreté " un sujet auquel on aurait pu renoncer à se confronter en raison de sa pénibilité supposée. Je souris, je ris, j'avance -lentement certes- mais j'avance et je continue à vivre. Et vivre encore.

    Qté.
    Disponible

  14. La Tendresse du crawl

    Colombe Schneck Collection : Littérature Française
    EAN : 9782246814627
    Grasset | Grand Format | Paru le 05/03/2019 > Voir le résumé

    "J'avais connu une succession d'hommes, pourtant je passais davantage de temps à imaginer l'amour qu'à le vivre. J'avais si peur de la réalité. Et puis je retrouve Gabriel, croisé au lycée, à quinze ans. Tout au long de nos neuf mois d'amour, la peur revenait s'installer. Parfois je l'imaginais avec une autre, le plus souvent disparu, blessé, mort. La première fois, il ne m'avait pas téléphoné pendant 24 heures. Le lendemain, il était là, devant moi, me souriant et moi souriant de mon inquiétude. La dernière fois, il devait me rejoindre à la piscine. Il m'avait prévenue de son retard et je comptais les longueurs, dix de brasse, dix de crawl. Il n'était toujours pas là pour les dix dernières en dos crawlé. Il ne viendrait jamais, il m'avait oubliée, quittée déjà, il avait eu un accident, il était dans le coma... Dans le vestiaire, j'ai cherché mon téléphone, il m'avait laissé plusieurs messages. Mon amour, mon coeur, désolé, je t'attends devant l'entrée de la piscine. Il disait qu'il n'avait aucun doute sur l'amour qu'il ressentait, j'étais  la femme de sa vie. Mais il ne pouvait rien m'assurer, l'amour entre un homme et une femme n'était pas indéfectible. Je devais m'habituer à l'incertitude de notre amour". Un homme, une femme, des retrouvailles. Et l'amour, enfin, peut-être.

    Qté.
    Disponible

  15. Neptune Avenue

    Bernard Comment Collection : Martine Saada
    EAN : 9782246818328
    Grasset | Grand Format | Paru le 05/03/2019 > Voir le résumé

    Cela se passe à Neptune Avenue, au bord de l'océan, à côté de Coney Island, au bout de Brooklyn. L'atmosphère est étrange, le soleil brille derrière une drôle de lumière laiteuse, il fait très chaud, il n'y a plus d'électricité. Le monde semble s'être arrêté. Les ascenseurs sont en panne. Tout est en panne. Dans son appartement du 21e étage, le narrateur est freiné par une mobilité de plus en plus réduite et se déplace avec peine. Il a l'âge d'une retraite prématurée, après avoir fait fortune dans la finance - alors que sa vraie passion, sa passion de jeunesse, était la littérature. Mais à quoi bon avoir accumulé tous ces biens si on ne peut pas les transmettre ? Peu après la mort de sa mère, en Suisse, il avait décidé de partir pour New York, à la recherche d'une improbable famille, de lointains cousins. Mais c'est surtout Bijou qu'il est venu trouver, une jeune femme assoiffée de vie. Elle est installée à Manhattan, vit de petits boulots, mais elle finit par déménager à Neptune Avenue, à côté de Little Odessa, où l'occasion se présente bientôt pour le narrateur de louer un appartement sur le même palier qu'elle. Et c'est tout un passé qui se réveille, en particulier celui d'une jeunesse étudiante passée à Genève dans les années 1980 et de son amitié avec Bob, un grand biologiste, et Nina, jeune africaine pleine d'entrain, la mère de Bijou. Que s'est-il passé pour que l'électricité ne revienne pas, depuis plus de dix jours, sans qu'il n'y ait pourtant eu aucune tempête, aucun éclat ? On peut imaginer une déflagration nucléaire plus ou moins lointaine. Une fin du monde. Bijou n'en perd pas son enthousiasme pour autant, elle qui croit à la décroissance et veut à tout prix préserver sa liberté. Elle ne sera pas une héritière. L'argent, la richesse ne l'intéressent pas. Finalement, la paternité (réelle ou supposée) n'ouvre aucun droit... Et tout pourrait bien partir en fumée.

    Qté.
    Disponible

  16. Dites-lui que je l'aime

    Clémentine Autain Collection : Littérature Française
    EAN : 9782246813958
    Grasset | Grand Format | Paru le 05/03/2019 > Voir le résumé

    "L'autre jour, ma fille m'a demandé si on pourrait te voir quand tu ne seras plus morte. Elle est encore petite, tu sais, alors elle a insisté - et pourquoi ton coeur s'est arrêté, et pourquoi tu es morte dans ta salle de bain... Mourir à 33 ans, elle ne comprend pas, et elle a peut-être senti dans ma réponse mon aversion à parler de toi, à penser à toi. J'avais tout emmuré mais te revoilà sans cesse...". Il aura fallu trente ans pour que Clémentine Autain écrive sur sa mère, la comédienne Dominique Laffin, morte en 1985. Clémentine en avait 12 et déjà un long et douloureux chemin avec cette mère en souffrance, égarée, incapable de prendre soin de sa fille. Clémentine Autain s'est construite en fermant la porte aux souvenirs, en opposition avec cette mère dont, petite fille, elle avait parfois dû s'occuper comme d'un enfant. Aujourd'hui, elle n'occulte rien, dit avec justesse le parcours tragique d'une femme radieuse et brûlée, passionnée de vie, actrice magistrale, féministe engagée mais dévorée par ses angoisses et prise au piège d'une liberté dangereuse. Dites-lui que je l'aime : dans ce récit poignant dont le titre rappelle le film éponyme, Clémentine Autain rend justice à une figure oubliée des uns, culte pour les autres. Elle retrouve ce qu'elle lui doit, son féminisme, sa propre maternité peut-être. Et malgré l'âpreté des souvenirs, elle écrit un récit d'une grande douceur, une lumineuse lettre d'amour.

    Qté.
    Disponible

  17. Un jardin en Australie

    Sylvie Tanette Collection : Littérature Française
    EAN : 9782246818403
    Grasset | Grand Format | Paru le 05/03/2019 > Voir le résumé

    Quelque part vers le centre de l'Australie, la cité minière de Salinasburg s'étale en bordure du désert. Tout au bout, une petite maison de bois se cache dans un jardin à l'abandon. Deux femmes se racontent depuis cet endroit que les aborigènes nommaient "le lieu d'où les morts ne partent pas". Tout commence dans les années 30. Ann, née dans la bonne bourgeoisie de Sydney, choisit contre l'avis de sa famille de suivre son mari aux confins du désert. Elle aura toute sa vie le projet fou d'y faire pousser un jardin luxuriant. Soixante-dix ans plus tard, une jeune Française, Valérie, dirige un festival d'art contemporain dans la même région reculée. Sur un coup de coeur, elle s'installe dans une maison décrépie mais envoûtante, entourée de ce grand jardin désormais délaissé. Valérie est très inquiète pour sa petite fille Elena. A trois ans, Elena ne se décide pas à parler. Après sa mort solitaire, Ann veille secrètement sur ce qui reste de son jardin et sur ses nouveaux habitants... Si éloignées, si dissemblables, Ann et Valérie affrontent toutes deux l'adversité et trouvent un vrai réconfort dans ce jardin du bout du monde. Et bien qu'elles ne puissent se connaître ni même se croiser, elles se rencontrent par-delà les années dans cet improbable coin de verdure.

    Qté.
    Disponible

  18. La séquestration

    Nicolas Cano Collection : Le Courage
    EAN : 9782246819332
    Grasset | Grand Format | Paru le 05/03/2019 > Voir le résumé

    Quelle est cette pièce blanche où le narrateur est enfermé ? Lui-même l'ignore alors qu'il s'y réveille un matin, ou un soir. Il ne parvient pas à se rappeler ce qu'il a fait la veille ni à comprendre pourquoi il est enfermé. La pièce est petite, étroite et propre, à dominante de blanc. Devant lui, un ordinateur dont l'accès à internet est limité. A côté, une machine à distribuer de la nourriture. Au gré des tintements du four micro-ondes, en consultant Wikipédia et Google Maps, il tente de reconstituer ce qui s'est passé. Ses articles sur le plébiscite ont-ils déplu ? Et son filleul ? Son beau filleul, cet agitateur, aurait-il commis une imprudence ? Qu'est-il devenu ? Et la gardienne de l'immeuble, avec qui ils étaient allés à Venise, aurait-elle mouchardé ? Mouchardé quoi, au fait ? Dans l'obscurité bruissante de sa mémoire apparaissent des manifestations, le boulevard Voltaire, des affrontements contre la police, son filleul casqué. Que lui veut-on ? Sous les auspices de Kafka et de Bolaño, La séquestration est le roman de la persécution et de la paranoïa contemporaines.

    Qté.
    Disponible

  19. Le vol de la Joconde

    Dan Franck Collection : Littérature Française
    EAN : 9782246820413
    Grasset | Grand Format | Paru le 26/02/2019 > Voir le résumé

    Picasso s'est coiffé d'un couvre-chef léger. Il a offert une pipe à son copain Apollinaire. Ils paraissent très détendus. Ils refont joyeusement le périple que les limiers de la Préfecture, s'ils les recherchent, suivront à leur tour pour retrouver la Joconde volée au Louvre. Ils frapperont à la porte du Douanier Rousseau, interrogeront Matisse, Modigliani, Soutine peut-être. Ils convoqueront Alfred Jarry, perquisitionneront l'atelier de Chagall à la Ruche ou celui de Van Dongen au Bateau-Lavoir. — Ils ne trouveront rien ! s'écrie Guillaume Apollinaire. — Nous sommes sauvés ! exulte Picasso. Trinquons ! Ils lèvent leur verre à la paix retrouvée. Croient-ils. Hélas, au même moment, dans un sombre bureau du Palais de justice, le juge chargé d'instruire le dossier de Mona Lisa signait un mandat d'amener qui allait bientôt terroriser les deux amis, confrontés à une accusation infamante : complicité de vol.

    Qté.
    Disponible

  20. Heptaméron avec chardonnay

    Gérard Oberlé Collection : Littérature Française
    EAN : 9782246819745
    Grasset | Grand Format | Paru le 12/02/2019 > Voir le résumé

    Amateurs de sujets cocasses, d'histoires extravagantes, de contes drolatiques, d'atmosphères inquiétantes, soyez les bienvenus dans cet Heptaméron morvandiau où vous attendent un érudit mythomane et cocu, un jeune et mystérieux narcisse noir passionné de baroque, une admiratrice empoisonneuse, un chef hopi confiant sa vengeance à un rapace, un écrivain névrosé, une Bovary dont l'époux a secrètement occis l'amant... Une suite aux Bonnes nouvelles de Chassignet, que Bernard Pivot saluait en ces termes : "Il n'y a dans ces nouvelles que des personnages d'un calibre exceptionnel, à commencer par l'auteur, écrivain de bonne chère, de bons vins et de bonne prose..."

    Qté.
    Disponible

  21. Isaac

    Léa Veinstein Collection : Essai français
    EAN : 9782246818243
    Grasset | Grand Format | Paru le 12/02/2019 > Voir le résumé

    ""Mon arrière-grand-père était rabbin." A ceux qui me questionnaient sur mes origines, j'ai longtemps répété cette phrase, entendue depuis l'enfance. Je ne connaissais pourtant rien de lui — pas même son prénom. La mémoire familiale l'avait effacé. Mais les hasards de la vie m'ont ramenée jusqu'à lui. Je me suis mise à chercher, à parler aux témoins et à mes proches, à tenter de comprendre. J'ai découvert qu'il avait officié durant cinquante ans à la synagogue de Neuilly, y compris pendant l'Occupation. Qu'il y avait chanté, avec une voix si claire qu'elle résonne encore pour ceux qui l'ont entendue". Isaac est le fruit d'une enquête de plusieurs années. L'histoire d'un homme et l'histoire de sa famille, entre Occupation et Libération. Léa Veinstein écoute, visite, questionne sa propre trajectoire, et cherche à réparer les silences. Elle rend à son arrière-grand-père son prénom oublié.

    Qté.
    Disponible

  22. Le peintre abandonné

    Dominique Fernandez Collection : Littérature Française
    EAN : 9782246818694
    Grasset | Grand Format | Paru le 05/02/2019 > Voir le résumé

    Picasso ? Le minotaure génial, séducteur, ombrageux, aux révoltes successives, épuisant ses conquêtes : Fernande, Olga, Marie-Thérèse, Dora... Tant de prénoms, tant de visages. Et puis, à soixante-douze ans, voici le grand peintre quitté par Françoise Gilot, qui lui écrit cruellement : a Il est temps que je vive pour moi-même. A ton âge, je n'ai plus d'autre rôle à jouer que celui de maman ou d'infirmière, et je n'ai pas ce tempérament... Le grand homme terrassé se réfugie à Perpignan chez ses amis Paul et Aimée — à l'abri dans cette grande demeure où on le choit, l'observe, le redoute... Il y a là une petite société attachante et théâtrale : Aimée, la narratrice ; Totote, son amie ; l'oncle Alphonse, critique d'art ; mais aussi Paulo, un des enfants de Picasso ; Javier, le gitan. Et la mystérieuse jeune fille qui semble hésiter entre plusieurs rôles. C'est ainsi que Dominique Fernandez, qui est un habitué de la ville, nous conte un épisode méconnu de la vie du peintre. Des semaines d'abandon, sans pinceaux, sans toile, sans allant. Des nuits et des jours où l'on accompagne l'artiste démuni, affaibli, n'ayant pour patrimoine qu'un énigmatique coffre de bois. Des semaines à attendre l'éveil... Et un jour, le peintre demande des couleurs, du noir, du bleu ! , et se met au travail. Puissance créatrice ? Charmes de Perpignan ? Rencontre avec la mystérieuse jeune fille ? C'est un roman ; où tout est vrai ; et où tout finit en peinture — il se trouve au musée Picasso de Paris un tableau sombre et inouï, fruit de cet épisode de la vie de Picasso.

    Qté.
    Disponible

  23. Au-delà des frontières

    Andreï Makine Collection : Littérature Française
    EAN : 9782246818571
    Grasset | Grand Format | Paru le 29/01/2019 > Voir le résumé

    Quelles blessures ont inspiré au jeune Vivien de Lynden, nouvel enfant du siècle obsédé par la décadence de l'Occident, son apocalyptique manuscrit Le Grand Déplacement ? Pour faire publier ce brûlot, la mère du jeune auteur s'adresse à un écrivain, ami de Gabriel Osmonde. Ce dernier, que Vivien s'était choisi pour maître à penser, porte sur le monde un regard plus profondément désenchanté que le jeune néo-hussard brûlé au feu de son idéalisme. Et voilà que cette femme, revenue de toutes les utopies humanitaires les plus valorisantes, guettée par un vide existentiel dont le suicide lui semble l'unique issue, comprend qu'il faut sortir du jeu, quitter la scène où tout le monde joue faux, tiraillé par la peur de manquer et la panique de la mort. Une autre voie est possible. Une autre vie aussi. Chacun n'a-t-il pas droit à sa "troisième naissance", au-delà des frontières que l'on assigne à l'humaine condition ?

    Qté.
    Disponible

  24. Pour l'amour des livres

    Michel Le Bris Collection : Littérature Française
    EAN : 9782246818458
    Grasset | Grand Format | Paru le 22/01/2019 > Voir le résumé

    "Nous naissons, nous grandissons dans le bruissement des milliers de récits, de romans, de poèmes, qui nous ont précédés. Sans eux, sans leurs échos éveillés en nous, ne resterions-nous pas tels des enfants perdus dans les forêts obscures ? Donnant mots, visage à l'inconnu du monde, nous révélant à nous-mêmes, ils sont, si l'on y réfléchit, notre première, notre véritable demeure. Je leur dois tout. Mon enfance fut pauvre et solitaire, même si ma mère sut faire de notre maison sans eau ni électricité un paradis. Par la grâce d'une rencontre avec un instituteur, engagé, sensible, qui m'ouvrit sans retenue sa bibliothèque et me laissa libre de mes rédactions, j'y ai découvert la puissance de libération des livres, et que, par eux, nous pouvions nous arracher à tout ce qui prétend nous déterminer et nous contraindre. J'ai voulu ce livre comme un acte de remerciement. Pour dire simplement ce que je dois au livre. Ce que, tous, nous devons au livre. Plus nécessaire que jamais, face au brouhaha du monde : il est en chacun de nous un royaume, une dimension d'éternité, qui nous fait humains et nous fait libres. Tel est son grand message : que, tous, nous sommes plus grands que nous." M. L. B.

    Qté.
    Disponible

  25. La vraie vie de Vinteuil

    Jérôme Bastianelli Collection : Courage
    EAN : 9782246817291
    Grasset | Grand Format | Paru le 22/01/2019 > Voir le résumé

    Vinteuil est le musicien le plus célèbre de la littérature française. " Le " musicien d'A la recherche du temps perdu, l'auteur de la fameuse sonate, celui qui a une fille lesbienne et sacrilège... Il demeure pourtant un grand inconnu, puisque Marcel Proust ne donne que de très rares informations à son sujet. Son nom est plus célèbre sa vie. Sa vie, précisément. A partir du peu que raconte Proust, et, plus encore, de ce qu'il ne raconte pas, La vraie vie de Vinteuil imagine quel a été le parcours de ce mystérieux compositeur. Sa vraie vie. Celle que l'auteur de La Recherche n'a pas connue. A-t-il eu connaissance de tout ? Ce grand espion n'aurait-il pas manqué d'informations ? A-t-il par exemple su que Vinteuil est le fils illégitime du curé de Combray ? Et tant d'autres secrets ? Se fondant sur l'histoire politique et musicale du XIXe siècle que Jérôme Bastianelli connaît particulièrement bien, lui qui a écrit les biographies de Berlioz et de Mendelssohn, son roman raconte dans quelles conditions Vinteuil a été amené à écrire sa si novatrice Sonate pour violon ; comment sa fille a rencontré la sulfureuse amie avec qui elle a entretenu une liaison scandaleuse ; comment le jeune Proust en est arrivé à s'intéresser à lui. Musique, littérature, révolution de 1848, guerre de 1870 : la vie artistique et politique de la France forment l'arrière-plan du portrait de cet artiste incompris à qui il est enfin rendu justice. Un premier roman brillant et surprenant, qui, si on n'a pas lu Proust, peut se lire comme la biographie imaginaire d'un grand musicien et qui, si on l'a lu, se révèle comme une délicieuse interprétation critique d'un des plus grands romans du XXe siècle, que n'aurait pas reniée Marcel Schwob, l'auteur des Vies imaginaires.

    Qté.
    Disponible

  26. L'inouï

    François Jullien Collection : Essai français
    EAN : 9782246820000
    Grasset | Grand Format | Paru le 15/01/2019 > Voir le résumé

    L'histoire que je raconte ici est bien celle de tout le monde... Car qui ne s'est pas trouvé lassé, au fil des jours, du spectacle si merveilleux du ciel, ou du visage de l'Amante, et même d'abord d'être en vie ? Ce qui s'étale, revient toujours, s'enlise en effet dans sa présence comme dans sa récurrence et n'émerge plus, n'apparaît plus. On ne pourra y accéder qu'en découvrant ce qui s'en est perdu - et comme enfoui - d'in-ouï. C'est donc seulement en débordant notre expérience, en ouvrant une brèche dans ses cadres constitués et normés, qu'on pourra l'aborder. Aussi rendre ce si lassant réel à ce qu'il contient en soi d'inintégrable et par conséquent de vertigineux, proprement inouï, est, en amont de toute morale, autour de quoi se jouent - basculent - nos existences. L'inouï en devient ce concept premier, ce concept clé, ouvrant un minimum métaphysique où s'opère, ici et maintenant, un tel renversement. Car que peut-on attendre d'autre - espérer entendre d'autre - que l'inouï ? F.J.

    Qté.
    Bientôt
    disponible

  27. Comment tout a commencé

    Philippe Joanny Collection : Littérature Française
    EAN : 9782246817215
    Grasset | Grand Format | Paru le 15/01/2019 > Voir le résumé

    Paris, 1979. Rue d'Austerlitz, à deux pas de la gare de Lyon. Une enfilade d'hôtels, le Bourgogne, l'Aveyron, le Toulouse..., des filles qui font le trottoir, un bistrot où traînent des maquereaux et des loubards. Sans oublier les gosses, qui après l'école jouent sur les pavés. Rue d'Austerlitz, on ne s'ennuie jamais. Patronne du Bourgogne, Annick n'a pas une vie facile. Entre l'hôtel dont elle est prisonnière et son mari, Gérard, une brute alcoolique et raciste qui la trompe sans arrêt, elle n'est pas loin de craquer. Il y a bien ses deux garçons, mais l'aîné n'est pas le fils espéré. A onze ans, il dessine des robes de princesse, rêve devant les majorettes, est maniéré. Un jour, le garçon voit sa mère monter dans le panier à salade, embarquée pour proxénétisme. C'est la déchirure. Son père, dont le nouveau héros est Jean-Marie Le Pen, il le hait si fort qu'il souhaite et planifie sa mort. Il n'a qu'une hâte : grandir vite, partir. Jusqu'à ce que le " cancer gay qu'on n'appelle pas encore sida, fasse son apparition, un soir, au journal télévisé... La peinture juste et terrible d'une période charnière, et la mue poignante d'un adolescent pas tout à fait comme les autres.

    Qté.
    Bientôt
    disponible

  28. Emmanuel Le Magnifique

    Patrick Rambaud Collection : Littérature Française
    EAN : 9782246815396
    Grasset | Grand Format | Paru le 08/01/2019 > Voir le résumé

    Un soleil nouveau s'est levé sur la France. Est-ce Austerlitz ? Ou bien le sacre ? Au printemps de l'an de grâce 2017, Emmanuel le Magnifique est entré dans l'histoire, costume de banquier et sceptre à la main : jeune prince à la voix grêle, aux régiments start-up, annonçant un monde rénové... Entre House of Cards et Game of Thrones, voici la chronique facétieuse et attendue d'un règne si neuf qu'il ressemble aux précédents.

    Qté.
    Bientôt
    disponible

  29. Les photos d'un père

    Philippe Beyvin Collection : Littérature Française
    EAN : 9782246817116
    Grasset | Grand Format | Paru le 08/01/2019 > Voir le résumé

    "Ma mère s'est installée en face de moi, me regardant droit dans les yeux et m'a dit : "Ton père n'est pas ton père." Comme ça. "Ton père n'est pas ton père. Tu es arrivé à un âge où tu pouvais l'entendre. C'est fait. Ca ne change rien de toute façon. Nous sommes une vraie famille." " Et voici comment, à quatorze ans, Thomas découvre qu'il ne sait pas d'où il vient, que sa mère n'est pas celle qu'il imaginait et qu'un père mystérieux, quelque part, existe. De ce passé inconnu, nulle trace, si ce n'est quelques photographies lumineuses de sa mère et une carte postale venant de l'autre bout du monde. Avec ce premier roman, Philippe Beyvin nous raconte la quête d'un jeune homme qui cherche à saisir te secret de ses origines. Roman d'initiation sensible et intense, Les Photos d'un père nous entraîne au coeur du Paris de la fin du XXe siècle, dénouant pas à pas le fil des destinées d'un jeune homme et de son père, tous deux marqués par les heurts de l'Histoire.

    Qté.
    Bientôt
    disponible

  30. La vengeance du loup

    Patrick Poivre d'Arvor Collection : Littérature Française
    EAN : 9782246818090
    Grasset | Grand Format | Paru le 08/01/2019 > Voir le résumé

    Charles perd sa mère à douze ans. Elle était tout pour lui : sa confidente, son inspiratrice, son idole. Sur son lit de mort, elle lui révèle que son véritable père est un acteur connu. Le monde de l'adolescent s'écroule : il ne lui reste que son ambition. Etudiant, il confronte son géniteur : pourquoi les a-t-il abandonnés ? Et voici qu'une autre histoire surgit, qui plonge ses racines dans l'Algérie coloniale des années 1940 où le grand-père de Charles avait vécu une grande histoire d'amour interdite et clandestine qui, de maladresses en tragédies, a brisé une famille déshonorée et laissé derrière elle un orphelin condamné à se forger une nouvelle identité. En aidant son jeune loup à accéder aux plus hautes marches du pouvoir, le vieux loup va venger sa lignée maudite. Des années de l'Algérie française aux palais nationaux, La Vengeance du loup offre une fresque sur trois générations, où le lecteur reconnaîtra tel ou tel personnage de la scène politique contemporaine. Un roman d'apprentissage mené tambour battant, qui nous fait renouer avec le plaisir des grands feuilletons du XIXe siècle.

    Qté.
    Bientôt
    disponible

par page
  1. 1
  2. ...
  3. 56

Identifiez-vous pour consulter vos prix remisés et commander