par page
  1. 1
  2. ...
  3. 56
Identifiez-vous pour consulter vos prix remisés et commander
  1. Heptaméron avec Chardonnay

    Gérard Oberlé Collection : Littérature Française
    EAN : 9782246819745
    Grasset | Grand Format | À paraître le 12/02/2019 > Voir le résumé

    Sur le modèle de l'Heptaméron de Marguerite de Navarre, sept journées, sept nouvelles rapportées par l'auteur à une amie et lectrice qui l'en a sommé dans la continuité des Bonnes nouvelles de Chassignet. On va donc retrouver dans cet Heptaméron morvandiau le terroir cher à Oberlé, ses personnages fétiches Chassignet et Mireille Larroque, son goût des livres, de la bonne chère et du chardonnay (entre autres), et son style gouleyant. Monsieur Justin Galmiche met en scène un érudit franc-comtois, petit prof mythomane et réactionnaire, qui s'est inventé un passé ministériel et un gouvernement fantasmatique et commente jour après jour, en ligne, les articles de Médiapart, tandis son épouse se distrait avec un gaillard qu'elle fait passer pour son frère. Volodia : Un jeune homme, thésard au travail sur le thème de La mort chez les baroques français, débarque et s'incruste chez Chassignet. Celui-ci tolère un an cette intrusion avant de virer l'intrus. Plus tard, au Caire, Naguib Mahfouz dévoilera à Chassignet le destin tragique de Volodia, étrange dandy, "narcisse noir" mort de leishmaniose. La Vengeance de Suzie Mangold : Dans une foire aux livres (Oberlé décrit ces manifestations avec une gouaille cruelle) l'auteur se voit offrir par une admiratrice des douceurs que Chassignet lui fait jeter. L'histoire : un auteur ami de Chassignet, Henri Schott, a échappé naguère par miracle à un empoisonnement consécutif à un tel cadeau d'admiratrice frustrée. Freux : Dans le goût des Oiseaux d'Hitchcock/Daphné du Maurier, deux histoires d'oiseaux vengeurs en cascade, la première montrant un chef hopi confiant sa vengeance contre sa femme blanche irrespectueuse à un rapace monstrueux, la seconde celle d'une colonie de corbeaux à l'encontre d'un braconnier qui a essayé de les empoisonner pour les faire taire. Chablis : Rémy Labarre, écrivain raté et névrosé, s'identifie d'abord à Xavier Forneret, puis à un écrivain incarné au cinéma par John Gielguld et finira mort comme lui d'abus de chablis. Mme Mathivat : Chassagnet, cavalier émérite, et Oberlé, moins émérite, fréquentent la ferme des Mathivat et montent leurs chevaux. Mme Mathivat, personnalité bovaryste, a trompé naguère son époux et rêvé de s'enfuir avec un certain Aimé Cazeneuve, lequel a fait faux bond lors du rendez-vous crucial. Rentrée penaude au logis, M. Mathivat ne doute pas que son mari ait lu la lettre qu'elle avait laissée en guise d'adieu. Il n'en a jamais soufflé mot, et le couple a vieilli dans l'harmonie. L'infidèle ne saura jamais que l'époux a proprement occis le séducteur. Le Roi Bondoufle : Il s'agit là d'une brève fantaisie dans le goût et la lignée des Plaisirs du roi de Pierre Bettencourt, alias, Jean Sadinet.

    Qté.
    Bientôt
    disponible

  2. Le peintre abandonné

    Dominique Fernandez Collection : Littérature Française
    EAN : 9782246818694
    Grasset | Grand Format | À paraître le 05/02/2019 > Voir le résumé

    Picasso ? Le minotaure génial, séducteur, ombrageux, aux révoltes successives, épuisant ses conquêtes : Fernande, Olga, Marie-Thérèse, Dora... Tant de prénoms, tant de visages. Et puis, à soixante-douze ans, voici le grand peintre quitté par Françoise. François Gilot, resplendissante et vive, lui écrit cruellement : " Il est temps que je vive pour moi-même. A ton âge, je n'ai plus d'autre rôle à jouer que celui de maman ou d'infirmière, et je n'ai pas ce tempérament... " Le grand homme terrassé se réfugie à Perpignan chez ses amis Paul et Aimée -à l'abri dans cette grand demeure où on le choit, l'observe, le redoute... Il y a là une petite société attachante, ironique, presque théâtrale : Aimée, qui raconte ; Totote, son amie ; l'oncle Alphonse, critique d'art ; mais aussi Paulo, un des enfants de Picasso ; Javier, le gitan. Et la mystérieuse jeune fille qui semble hésiter entre plusieurs rôles. C'est ainsi que Dominique Fernandez, qui est un habitué de cette ville, nous conte un épisode méconnu de la vie du peintre. Des semaines d'abandon, sans pinceaux, sans toile, sans allant. Des nuits et des jours où l'on suit l'artiste démuni, affaibli, n'ayant pour patrimoine qu'un énigmatique coffre de bois. Des semaines à attendre l'éveil. On parle politique, peinture, amours, on assiste à la mise à mort dans les arènes de Céret, on marche sous le soleil blanc de la Méditerranée, on évoque les amis disparus, Eluard, Matisse, les grands génies, Prokofiev, les histoires anciennes, Staline et le parti... Et un jour, le peintre demande des couleurs, du noir, du bleu ! , et se met au travail. Puissance créatrice ? Charmes de Perpignan ? Rencontre avec la jeune Jacqueline ? C'est un roman ; où tout est vrai ; et où tout finit en peinture - il se trouve au musée Picasso de Paris un tableau sombre et inouï, le fruit de ce séjour dans les limbes, dont le grand homme ne cesse pas de revenir.

    Qté.
    Bientôt
    disponible

  3. Dans la bibliothèque de la vie

    Donatien Grau Collection : Figures
    EAN : 9782246815143
    Grasset | Grand Format | À paraître le 05/02/2019 > Voir le résumé

    Puisant ses sources aussi bien aux origines de la pensée occidentale, de Platon à la Renaissance, que dans l'art, la littérature, la philosophie et les séries télévisées d'aujourd'hui, cet essai invite à repenser notre quotidien dans une époque où on n'a jamais autant lu et écrit- mais où, paradoxalement, les livres ne forment plus qu'une partie minoritaire de cette vaste bibliothèque à ciel ouvert qu'est notre monde. A rebours d'un pessimisme ambiant qui prêche la fin de la lecture, Donatien Grau rappelle l'omniprésence du texte dans notre vie : sur internet, nos téléphones, nos ordinateur mais aussi sur les murs ou au travail. Difficile d'imaginer une journée sans lire... Pourtant, enfermés dans notre univers digital, nous avons cru à la nouveauté radicale de notre temps. Un temps où la lecture et l'écriture seraient devenues le pré-carré de quelques professionnels. Il n'en n'est rien et tout l'enjeu de cet essai est de retracer l'histoire de ce malentendu, de revenir sur l'opposition stérile fixée par la tradition entre philologie et philosophie, et de mettre en évidence des cas contemporains de lecture hors des livres mêmes. Peut-être alors pourrons-nous de mieux appréhender le sentiment de perte, d'abandon, de désarroi qui s'est imposé dans nos existences. Une existence où la séparation entre haute culture et culture populaire n'a en soi plus de sens, mais où les grandes oeuvres demeurent.

    Qté.
    Bientôt
    disponible

  4. Au-delà des frontières

    Andreï Makine Collection : Littérature Française
    EAN : 9782246818571
    Grasset | Grand Format | À paraître le 29/01/2019 > Voir le résumé

    " Un jour, nous nous sommes croisés près d'un lycée-une cohue d'enfants de bobos qui fumaient, assis sur le macadam souillé de crottes, écoutaient du rap sur leur portable, salivaient en se faisant des bises. Bien nourris, orduriers de langage, infects dans leurs corps qui avaient déjà tout goûté sans aimer. Cette moisissure allait gagner les médias, l'enseignement, les partis politiques. J'ai dit à Lynden : " regardez-les, ces jeunes Blancs. Ils vont penser correctement, consommer bio, se reproduire entre eux, approuver les bombardements démocratiques. En quoi les Noirs et les Arabes que vous haïssez seraient-ils responsables du crétinisme de ces enfants gâtés ? "" De quelles frustrations le jeune Vivien de Lynden, nouvel enfant du siècle égaré dans ses préjugés racistes et obsédé par la décadence de l'Occident, a-t-il tiré son apocalyptique manuscrit Le grand déplacement ? Pour faire publier ce brulot politiquement incorrect, la mère du jeune auteur tôt disparu demande son aide à un écrivain, ami du fameux Gabriel Osmonde. Ce dernier, que Vivien s'était choisi pour maître à penser, porte sur le monde un regard plus profondément désenchanté que le jeune néo-hussard brulé au feu de son idéalisme. Et voilà que cette femme, revenue de toutes les utopies humanitaires les plus valorisantes, guettée par un vide existentiel dont le suicide lui semble la seule issue, comprend qu'il faut sortir du jeu, quitter la scène où tout le monde joue faux, tiraillé par la peur de manquer et la panique de la mort. Une autre voie est possible. Une autre vie aussi. Chacun n'a-t-il pas droit à sa " troisième naissance " , au-delà des frontières que l'on assigne à l'humaine condition ?

    Qté.
    Bientôt
    disponible

  5. Pour l'amour des livres

    Michel Le Bris Collection : Littérature Française
    EAN : 9782246818458
    Grasset | Grand Format | À paraître le 22/01/2019 > Voir le résumé

    " Nous naissons, nous grandissons, le plus souvent sans même en prendre la mesure, dans le bruissement des milliers de récits, de romans, de poèmes, qui nous ont précédés. Sans eux, sans leur musique en nous pour nous guider, nous resterions tels des enfants perdus dans les forêts obscures. N'étaient-ils pas déjà là qui nous attendaient, jalons laissés par d'autres en chemin, dessinant peu à peu un visage à l'inconnu du monde, jusqu'à le rendre habitable ? Ils nous sont, si l'on y réfléchit, notre première et notre véritable demeure. Notre miroir, aussi. Car dans le foisonnement de ces histoires, il en est une, à nous seuls destinée, de cela, nous serions prêt à en jurer dans l'instant où nous nous y sommes reconnus - et c'était comme si, par privilège, s'ouvrait alors la porte des merveilles. Pour moi, ce fut la Guerre du feu, de JH Rosny aîné, " roman des âges farouches " aujourd'hui quelque peu oublié. En récompense de mon examen réussi d'entrée en sixième ma mère m'avait promis un livre. Que nous étions allés choisir solennellement à Morlaix. Pourquoi celui-là ? La couverture en était plutôt laide, qui montrait un homme aux traits simiesques fuyant, une torche à la main. Mais dès la première page tournée... Je fus comme foudroyé net. Un monde s'ouvrait devant moi... Mon enfance fut pauvre et solitaire entre deux hameaux du Finistère, même si ma mère sut faire de notre maison sans eau ni électricité un paradis, à force de tendresse et de travail. J'y ai découvert la puissance de libération des livres, par la grâce d'une rencontre miraculeuse avec un instituteur, engagé, sensible, qui m'ouvrit sans retenue sa bibliothèque. J'ai voulu ce livre comme un acte de remerciement. Pour dire simplement ce que je dois au livre. Ce que, tous, nous devons au livre. Plus nécessaire que jamais, face au brouhaha du monde, au temps chaque jour un peu plus refusé, à l'oubli de soi, et des autres. Pour le plus précieux des messages, dans le temps silencieux de la lecture : qu'il est en chacun de nous un royaume, une dimension d'éternité, qui nous fait humains et nous fait libres.

    Qté.
    Bientôt
    disponible

  6. La vraie vie de Vinteuil

    Jérôme Bastianelli Collection : Le Courage
    EAN : 9782246817291
    Grasset | Grand Format | À paraître le 22/01/2019 > Voir le résumé

    Vinteuil est le musicien le plus célèbre de la littérature française. " Le " musicien d'A la recherche du temps perdu, l'auteur de la fameuse sonate, celui qui a une fille lesbienne et sacrilège... Il demeure pourtant un grand inconnu, puisque Marcel Proust ne donne que de très rares informations à son sujet. Son nom est plus célèbre sa vie. Sa vie, précisément. A partir du peu que raconte Proust, et, plus encore, de ce qu'il ne raconte pas, La vraie vie de Vinteuil imagine quel a été le parcours de ce mystérieux compositeur. Sa vraie vie. Celle que l'auteur de La Recherche n'a pas connue. A-t-il eu connaissance de tout ? Ce grand espion n'aurait-il pas manqué d'informations ? A-t-il par exemple su que Vinteuil est le fils illégitime du curé de Combray ? Et tant d'autres secrets ? Se fondant sur l'histoire politique et musicale du XIXe siècle que Jérôme Bastianelli connaît particulièrement bien, lui qui a écrit les biographies de Berlioz et de Mendelssohn, son roman raconte dans quelles conditions Vinteuil a été amené à écrire sa si novatrice Sonate pour violon ; comment sa fille a rencontré la sulfureuse amie avec qui elle a entretenu une liaison scandaleuse ; comment le jeune Proust en est arrivé à s'intéresser à lui. Musique, littérature, révolution de 1848, guerre de 1870 : la vie artistique et politique de la France forment l'arrière-plan du portrait de cet artiste incompris à qui il est enfin rendu justice. Un premier roman brillant et surprenant, qui, si on n'a pas lu Proust, peut se lire comme la biographie imaginaire d'un grand musicien et qui, si on l'a lu, se révèle comme une délicieuse interprétation critique d'un des plus grands romans du XXe siècle, que n'aurait pas reniée Marcel Schwob, l'auteur des Vies imaginaires.

    Qté.
    Bientôt
    disponible

  7. L'inouï

    François Jullien Collection : Essai français
    EAN : 9782246820000
    Grasset | Grand Format | Paru le 15/01/2019 > Voir le résumé

    L'histoire que je raconte ici est celle de tout le monde... Car qui ne s'est pas trouvé lassé, au fil des jours, du spectacle si merveilleux du ciel, ou du visage de l'Amante, et même d'abord d'être en vie ? On s'en lasse parce qu'on n'en attend - on n'en entend - plus rien. Ce qui s'étale, revient toujours, s'enlise en effet dans sa présence et dans sa récurrence et n'émerge plus, n'apparaît plus. On ne pourra y accéder qu'en découvrant ce qui s'en est enfoui d'in-ouï. Non par dépassement dans un Au-delà, mais par débordement de notre expérience. C'est-à-dire en ouvrant une brèche dans ses cadres constitués et normés, libérant ainsi ce qui s'y révèle autre et qui se donne alors à rencontrer. Aussi rendre ce si lassant réel à ce qu'il contient en soi d'inintégrable et donc de vertigineux, proprement inouï, est, en amont de toute morale, autour de quoi se jouent - basculent - nos existences. L'inouï en devient ce concept premier, ce concept clé, ouvrant un minimum métaphysique où s'opère, ici et maintenant, un tel renversement. Car que peut-on attendre d'autre - espérer entendre d'autre - que l'inouï ? F. J.

    Qté.
    Bientôt
    disponible

  8. Comment tout a commencé

    Philippe Joanny Collection : Littérature Française
    EAN : 9782246817215
    Grasset | Grand Format | Paru le 15/01/2019 > Voir le résumé

    Paris, rue d'Austerlitz, 1979. A l'Hôtel de Bourgogne, la vie s'écoule, rythmée par les allées et venues des clients, des voisins, des employées : M. Boulanger, occupant à vie de l'hôtel, Maria, femme de chambre épouse d'un braqueur, les filles qui tapinent au coin de la rue, Jacky, barman au célèbre cabaret de travestis Chez Michou... Complexée par son poids, colérique, Annick tient comme elle peut son hôtel et son mari, Gérard, une brute alcoolique et raciste qui baise tout ce qui bouge. Sans oublier ses enfants, Rémi et puis l'aîné, qu'elle surnomme Jean de la Lune. Celui-là n'est pas le fils espéré, toujours ailleurs, pas dans les clous, ce garçon qui rêve de devenir majorette... Un mercredi de septembre, à l'heure du déjeuner, la police embarque la patronne pour proxénétisme. Il voit sa mère monter dans le panier à salade. C'est le déclic. La fin de l'enfance. Son père, devenu groupie de Jean-Marie Le Pen, le fils le hait si fort qu'il souhaite et planifie sa mort. Comment faire lorsqu'on découvre que l'on n'est pas dans la norme virile imposée et qu'au même moment l'homosexualité devient synonyme du " cancer gay " , le sida ? Comment affronter l'homophobie de l'époque ? Comment se construire quand on ne se demande pas ce que sera sa vie, mais à quoi ressemblera sa mort ? La peinture émouvante et terrible d'une période charnière, dont les drames croisent ceux d'une adolescence pas comme les autres. Et une bouleversante voix d'enfant, sa mue poignante et, malgré tout, vitale.

    Qté.
    Bientôt
    disponible

  9. Les photos d'un père

    Philippe Beyvin Collection : Littérature Française
    EAN : 9782246817116
    Grasset | Grand Format | Paru le 08/01/2019 > Voir le résumé

    A 14 ans, en 1984, le narrateur, Thomas Bentley, apprend de sa mère que son père selon l'état-civil n'est pas son père naturel. Quant à l'identité de celui-ci, elle prétend ne pas s'en souvenir : étreinte fugitive prétend-elle, erreur ou plaisir de jeunesse... Du coup, bien sûr, le garçon secoué par cette révélation va se lancer d'abord dans des rêveries et des questionnements longtemps stériles. Puis, à compter de l'apparition de quelques photos et indices, et surtout d'un aveu de sa mère à l'occasion d'une exposition de photos d'un certain Grégoire Tollian, il va se lancer dans une véritable enquête qui le conduira jusqu'en Asie. Son père Grégoire (Krikor) Tollian, Français d'origine arménienne, fils d'un résistant victime des nazis, photographe de guerre durant la guerre du Vitenam, a disparu en 1970 au Cambodge. De relais en relais, d'une vieille dame qui reconnaît en lui les traits de son fils disparu à un ancien reporter au Vietnam, en passant par le directeur de l'agence pour laquelle il travaillait, le narrateur remonte dans le temps et découvre la personnalité complexe de ce père, témoin fasciné des convulsions de la seconde moitié du vingtième siècle. En fait, la plupart des pièces du puzzle se trouvaient en France. Cependant la dernière, énigmatique, lui est livrée en Chine, en 1996, par un Vietnamien, Phuc Doan, qui lui laisse entendre que Grégoire Tollian a peut-être choisi une autre vie - alors même qu'il savait la mère de Thomas enceinte. Celui-ci accepte cette hypothèse, et se tourne vers la jeune femme, enceinte de lui, qui attend son retour en France.

    Qté.
    Disponible

  10. La vengeance du loup

    Patrick Poivre d'Arvor Collection : Littérature Française
    EAN : 9782246818090
    Grasset | Grand Format | Paru le 08/01/2019 > Voir le résumé

    Charles s'ennuie ferme sur les bancs de l'école. Mais au fond de lui, le jeune garçon sent que sa vie est ailleurs. Il brûle d'un appétit vorace et ses rêves sont hantés par les plus hautes destinées. A douze ans, Charles perd sa mère. Elle était tout pour lui : sa confidente, son inspiratrice, son idole. Sur son lit de mort, elle lui révèle qu' il n'est pas le fils de l'homme qu'il croyait être son père. Son père biologique se nomme Jean-Baptiste d'Orgel, un acteur connu du grand public. Le monde de Charles s'écroule, il ne lui reste que son ambition... Adolescent, Charles confronte son géniteur : Pourquoi les a-t-il abandonnés, lui et sa mère, sans jamais chercher à les revoir ? Et voici qu'une autre histoire de fils orphelin surgit, qui plonge ses racines dans les années 40 en Algérie. Guillaume, le père de Jean-Baptiste, y avait vécu une grande histoire d'amour clandestine avec une jeune algérienne, Amina, qui sera violée par trois fils de colons. Mais faire appel à un milicien factieux pour l'aider à punir les violeurs, quand on est fils du gouverneur général, ne peut que conduire à des tragédies... En aidant son jeune loup à accéder aux plus hautes marches du pouvoir, le vieux loup va venger sa lignée maudite : attaché de cabinet, député, ministre, le jeune ambitieux monte dans l'ombre d'un certain Victor Exbrayat, qu'il finira par trahir et par "tuer" pour prendre sa place. Des années de l'Algérie française aux palais nationaux, La Vengeance du Loup offre une grande fresque qui nous fait pénétrer dans les arcanes du monde politico-médiatique français.

    Qté.
    Disponible

  11. Kiosque

    Jean Rouaud Collection : Littérature Française
    EAN : 9782246803805
    Grasset | Grand Format | Paru le 08/01/2019 > Voir le résumé

    Sept années durant, de 1983 à 1990, jusqu'à l'avant-veille du prix Goncourt, un apprenti-écrivain du nom de Jean Rouaud, qui s'escrime à écrire son roman Les Champs d'honneur, aide à tenir rue de Flandre un kiosque de presse. A partir de ce " balcon sur rue " , c'est tout une tranche d'histoire de France qui défile : quand Paris accueillait les réfugiés pieds-noirs, vietnamiens, cambodgiens, libanais, yougoslaves, turcs, africains, argentins ; quand vivait encore un Paris populaire et coloré (P. , le gérant du dépôt, anarcho-syndicaliste dévasté par un drame personnel ; Norbert et Chirac (non, pas le maire de Paris ! ) ; M. le peintre maudit ; l'atrabilaire lecteur de l'Aurore ; Mehmet l'oracle hippique autoproclamé ; le rescapé de la Shoah, seul lecteur du bulletin d'information en yiddish...) Superbe galerie d'éclopés, de vaincus, de ratés, de rêveurs, dont le destin inquiète l' "écrivain " engagé dans sa quête littéraire encore obscure à 36 ans, et qui se voit vieillir comme eux. Au-delà des figures pittoresques et touchantes des habitués, on retrouve ici l'aventure collective des lendemains de l'utopie libertaire post soixante-huitarde, et l'aventure individuelle et intime d'un écrivain qui se fait l'archéologue de sa propre venue aux mots (depuis " la page arrachée de l'enfance " , souvenir des petits journaux aux couvertures arrachées dont la famille héritait de la part de la marchande de journaux apitoyée par la perte du pater familias jusqu'à la formation de kiosquier qui apprend à parler " en connaissance de cause " .)

    Qté.
    Disponible

  12. La nuit se lève

    Elisabeth Quin Collection : Littérature Française
    EAN : 9782246856108
    Grasset | Grand Format | Paru le 08/01/2019 > Voir le résumé

    "La vue va de soi, jusqu'au jour où quelque chose se détraque dans ce petit cosmos conjonctif et moléculaire de sept grammes, objet parfait et miraculeux, nécessitant si peu d'entretien qu'on ne pense jamais à lui... " Elisabeth Quin découvre que son oeil est malade et qu'un glaucome altère, pollue, opacifie tout ce qu'elle regarde. Elle risque de perdre la vue. Alors commence le combat contre l'angoisse et la maladie, nuits froissées, peur de l'aube, fragilité de cet oeil soudain osculté, trempé de collyres, dilaté, examiné, observateur observé... Elisabeth Quin raconte, avec une sincérité magnifique, cette traversée dont nul ne voudrait - maladie, destin ou don, comment savoir, qui change son quotidien en secret, et le secret en vie quotidienne. Nous l'accompagnons chez les médecins - et c'est Molière, de drôlerie, d'incertitudes, de sciences fausses ou vraies, avec de rares grands humains. Nous la suivons chez les marabouts, qui veulent la protéger de notre regard. Nous découvrons ses lectures, de Lusseyran à Hervé Guibert et Jim Harrison. Et comme elle, nous travaillons nos sens : fermer les yeux sous la douche ; marcher dans la forêt, la main dans celle de son compagnon ; écouter les oiseaux ; penser aux paysages ; écouter la nuit ; s'imaginer sans miroir, vue et malvoyante, prisonnière mais au-delà... La nuit se lève est ce récit, d'une beauté sublime, drôle à chaque page, terrifiant parfois, métaphysique malgré lui, sensuel, vivace - et contre toute attente, une marche vers la sagesse.

    Qté.
    Disponible

  13. Réflexions sur la question antisémite

    Delphine Horvilleur Collection : Essai français
    EAN : 9782246815525
    Grasset | Grand Format | Paru le 08/01/2019 > Voir le résumé

    Sartre avait montré dans Réflexions sur la question juive comment le juif est défini en creux par le regard de l'antisémite. Delphine Horvilleur choisit ici de retourner la focale en explorant l'antisémitisme tel qu'il est perçu par les textes sacrés, la tradition rabbinique et les légendes juives. Dans tout ce corpus dont elle fait l'exégèse, elle analyse la conscience particulière qu'ont les juifs de ce qui habite la psyché antisémite à travers le temps, et de ce dont elle " charge " le juif, l'accusant tour à tour d'empêcher le monde de faire " tout " ; de confisquer quelque chose au groupe, à la nation ou à l'individu (procès de l' " élection ") ; d'incarner la faille identitaire ; de manquer de virilité et d'incarner le féminin, le manque, le " trou " , la béance qui menace l'intégrité de la communauté. Cette littérature rabbinique que l'auteur décortique ici est d'autant plus pertinente dans notre période actuelle de repli identitaire que les motifs récurrents de l'antisémitisme sont revitalisés dans les discours de l'extrême droite et de l'extrême gauche (notamment l'argument de l' " exception juive " et l'obsession du complot juif). Mais elle offre aussi et surtout des outils de résilience pour échapper à la tentation victimaire : la tradition rabbinique ne se soucie pas tant de venir à bout de la haine des juifs (peine perdue...) que de donner des armes pour s'en prémunir. Elle apporte ainsi, à qui sait la lire, une voie de sortie à la compétition victimaire qui caractérise nos temps de haine et de rejet.

    Qté.
    Disponible

  14. Occident

    Simon Liberati Collection : Littérature Française
    EAN : 9782246863076
    Grasset | Grand Format | Paru le 01/01/2019 > Voir le résumé

    Peintre dédié à la peinture figurative à l'huile, Alain rejette les diktats de l'époque. Isolé par son approche artistique et dans son atelier au coeur de la forêt, il rejoint chaque semaine à Paris sa maîtresse Lukardis et un groupe de noctambules chics. Quand surgit dans sa vie Poppée, une jeune israélienne dont l'ambition professionnelle n'a d'égal que la détermination amoureuse, sa vie bascule. Mais quand Poppée se trouve enceinte d'une enfant dont Alain pense être le père, tout en promettant à son amant les commandes exceptionnelles d'un des collectionneurs les plus en vue de la place, il ne sait plus démêler la complexité de ses sentiments : amour, désir de paternité, intérêt ? Houleuse, la passion amoureuse devient emprise intolérable et finit par s'inverser violemment, jusqu'à ce qu'un infarctus mette un terme à sa course folle. Alain fuit dans la drogue, avant de renaître grâce au souvenir de la très jeune Emina, ange écartelé entre ses démons et son attachement farouche à une vision radicale du monde qu'elle partage avec le peintre. Le voyage initiatique qui le conduit vers l'Andalousie pour retrouver la jeune fille, puis le retour mouvementé vers un réel indissociable de la peinture, lui permettront de revenir aux origines de son travail créateur. Miroir de la relation charnelle et trouble qu'il entretenait avec Poppée, son amour pour Emina est empreint d'une douceur salvatrice. Elle est sa muse, il est son sauveur, tout au long d'une romance qui nous entraîne à travers l'Europe du Sud, ses beautés, ses fantômes, ses cités habitées et ses routes isolées. Les chemins croisés de l'art et de l'amour, ou la plus folle des aventures et la seule qui vaille dans un Occident déliquescent.

    Qté.
    Disponible

  15. Rompre

    Yann Moix Collection : Littérature Française
    EAN : 9782246863571
    Grasset | Grand Format | Paru le 01/01/2019 > Voir le résumé

    Avec ce roman, Yann Moix revient à son thème de prédilection : l'amour (et ses dépendances : la jalousie, la haine, la rivalité, la séduction, l'addiction, etc...) Et son livre prend la forme d'un dialogue imaginaire (à la manière du Neveu de Rameau de Diderot, ou de L'idée fixe de Paul Valéry) où Yann Moix bavarde, à la terrasse d'un café, avec un ami qui tente de le consoler à la suite de sa dernière déconvenue amoureuse... Dans un roman précédent, l'auteur avait choisi, comme incipit : "Ce que les femmes préfèrent, chez moi, c'est me quitter"... L'inverse eut été plus exact car, dans ce livre - précisément intitulé "Rompre" -, le narrateur confesse qu'il ne peut s'empêcher de mettre un terme très prématuré à chacune de ses aventures, de les "rompre" tant il craint d'aimer et d'être aimé... Evidemment, cette disposition mentale vient de loin : de l'enfance, de douleurs enfouis, d'humiliations passées... Mais tout, ici, prend un aspect drolatique et fort peu psychanalytique. Dans ce dialogue, la "rupture" sert ainsi de prétexte à une variation sur la solitude, sur la jalousie, sur l'enfer narcissique, sur la violence amoureuse. Chaque fois, formules et aphorismes fusent sous la plume moixienne. L'écrivain se reproche, au fond, de ne pas savoir aimer - les femmes, bien sûr, mais aussi, et surtout, lui-même. Et c'est sur cette note tenue qu'il compose ce "journal d'un séducteur-destructeur" .

    Qté.
    Disponible

  16. La raison et le coeur

    Daniel Rondeau Collection : Littérature Française
    EAN : 9782246687412
    Grasset | Grand Format | Paru le 06/11/2018 > Voir le résumé

    Daniel Rondeau, s'il a connu l'expérience du désenchantement politique, n'a pas oublié l'enthousiasme de ses années d'établi en usine ni renoncé à comprendre son temps. A la barre de son " arche de papier ", son quotidien d'écrivain est fait de rencontres, de questions, d'interventions. Autant de témoignages pour la liberté réunis dans ce volume. Pologne, Liban, Sarajevo, Belgrade, boat people de Méditerranée, chrétiens d'Orient, Tombouctou, indépendance de l'Europe, banlieues abandonnées par la République. Son obsession de l'Europe apparaît dès ses premiers textes. L'Europe des livres et des écrivains, des paysages du roman, pas celle des quotas laitiers. L'Europe sans âme et sans histoire que nous avons laissé faire depuis des années est vouée à la dislocation ou à la servitude. Nous sommes connectés avec le monde entier alors que notre passé, criblé au laser de l'anachronisme, est déféré au tribunal du présent, qui en destitue les héros et les saints. Dans le même temps, des provinces de notre vieux pays, archipels intérieurs de pauvreté et de souffrance, disparaissent des tableaux d'affichage de la mondialisation. Ce double mouvement fonctionne comme une machine à fabriquer des égarés. " Pas de survie pour la France sans l'Europe, pas d'Europe sans puissance, pas de puissance sans identité et sans volonté " nous exhorte ici Rondeau.

    Qté.
    Disponible

  17. Nos femmes de coeur

    Liane Foly, Wendy Bouchard, Carla Bruni Collection : Documents Français
    EAN : 9782246815419
    Grasset | Grand Format | Paru le 06/11/2018 > Voir le résumé

    "Simone Veil, Alexandra David-Néel, Brigitte Bardot, Carla Bruni, Mimie Mathy, Edith Piaf, Muriel Robin, Catherine Deneuve, Anne Roumanoff, Catherine Lara, Véronique Sanson, Line Renaud, Chantal Goya, Barbara... Ces femmes de caractère nous ont marquées, fascinées et inspirées. Pour les liens que nous avons tissés avec elles, elles entrent dans notre Panthéon du coeur. Leurs portraits racontent, en filigrane, un peu de nos vies à toutes. Ce livre en duo est né avec pour seule ambition de mettre leurs destins en lumière afin de s'en nourrir avec bienveillance et gratitude. C'est tout le plaisir que nous vous souhaitons." Liane et Wendy

    Qté.
    Disponible

  18. Vivre libre

    Henry de Monfreid, Arnaud de La Grange Collection : Littérature Française
    EAN : 9782246818854
    Grasset | Grand Format | Paru le 06/11/2018 > Voir le résumé

    En quelques lignes, une nouvelle, une lettre, un article, Henry de Monfreid a le don de nous faire entrer dans la liberté et la poésie. Mais cet écrivain-aventurier nous a laissé bien plus que cela. Dans ses archives, il avait caché un trésor, son "testament spirituel". A travers une interview, un questionnaire (de Proust), ou de multiples textes inédits — articles parus il y a longtemps dans des revues oubliées, lettres à sa femme, il nous parle de lui et de la vie vraie. Celle qui ne s'encombre pas des conventions. Il nous invite à connaître ses amis. Parmi eux : Joseph Kessel, Pierre Teilhard de Chardin ou l'abbé Breuil, le "pape de la préhistoire". Mais Henry de Monfreid est tout autant poète. Et dans la plus pure tradition des conteurs du soir, il nous emmène en mer Rouge, respirer ce qu'il avait toujours eu envie de contempler.

    Qté.
    Disponible

  19. Le dernier Vénitien

    Gilles Hertzog Collection : Littérature Française
    EAN : 9782246690313
    Grasset | Grand Format | Paru le 16/10/2018 > Voir le résumé

    "1801. Ceci est mon vrai testament et celui de Venise à la fois. Nous mourons, elle et moi, d'une même fin, de la même maladie d'âme, d'une même déréliction. Avec pour viatique dans l'éternité froide guettant aux portes, la gloire que nous reconnaîtront peut-être les hommes des temps futurs. Car Venise va mourir. Et je suis le dernier Vénitien." Ainsi s'ouvrent ces Mémoires apocryphes de celui qui fut le Goldoni en peinture de la Venise des Doges sur sa fin. Giandomenico Tiepolo, fils du grand Tiepolo, brossa d'un pinceau musical ses fêtes galantes, ses moeurs où la volupté s'enlaçait à la décadence. Au soir de sa vie, il fit ses adieux à Venise en 104 dessins de génie où les Polichinelles subvertissent la cité déchue. Méconnu, oublié, Giandomenico Tiepolo n'en avait pas fini avec lui-même. Ressuscité par Gilles Hertzog, Le dernier Vénitien livre ici le testament de son existence inutile et féconde.

    Qté.
    Disponible

  20. Mimi

    Jean-Michel Décugis, Pauline Guéna, Marc Leplongeon Collection : Documents Français
    EAN : 9782246815327
    Grasset | Grand Format | Paru le 16/10/2018 > Voir le résumé

    On l'appelle "Mimi". Michèle Marchand, la papesse des paparazzis, la gardienne des rumeurs, des secrets de la politique et des affaires. Elle collectionne les scoops sur les puissants, ceux que vous avez vus et ceux que vous ne verrez jamais. Mimi ne dispose d'aucun titre officiel mais son agence de presse, Bestimage, protège l'image de la première dame et celle, privée, du couple Macron. Une manne. Jamais une petite marchande de photos n'aura eu un tel privilège... Comment Mimi est-elle arrivée au coeur du pouvoir ? Que sait-elle ? Que voit-elle ? Difficile d'enquêter sur cette femme puissante et redoutée. Ses amis se taisent, ses obligés aussi, et ceux qui ont été photographiés malgré eux préfèrent se faire oublier. Garagiste, tenancière de boîte de nuit quand le Tout-Paris se consumait dans la fête, mariée à un braqueur puis à un policier, reine de la presse people... avant de se rendre à l'Elysée par la grande porte. La vie de Mimi est une énigme, un vertige, un roman.

    Qté.
    Disponible

  21. Le milieu de terrain

    Patrick Besson Collection : Littérature Française
    EAN : 9782246813385
    Grasset | Grand Format | Paru le 09/10/2018 > Voir le résumé

    Un événement extraordinaire, dans la ville moyenne de Y, située entre Bordeaux et Arcachon : le club de football - le YFC - est, pour la première fois depuis plusieurs années, remonté en L2 (deuxième division). Le président a engagé un nouvel entraîneur pour assurer le maintien et même viser la L1 (première division). Cet entraineur, c'est Elvis, soixante-et-un ans, motard, ancien joueur de l'équipe de France, veuf, lettré. Ce qu'on lit, c'est son journal intime. Lors du premier match disputé par le YFC en L2, Elvis tombe amoureux de l'épouse d'un joueur, Inès, de trente ans moins âgée que lui. Cette situation tendue sera à l'origine de divers drames, retournements et quiproquos se succédant à un rythme footballistique élevé jusqu'au suspens final : Inès est-elle la propre fille d'Elvis et le YFC réussira-t-il, sous l'égide de son entraineur, à rejoindre l'élite du championnat ? Ce roman très contemporain est une radiographie acide et souriante - la manière Besson, qu'on retrouve dans Les frères de la consolation, La présidentielle et Cap Kalafatis, ses précédents ouvrages parus chez Grasset - du monde coloré du sport et de la folle province française.

    Qté.
    Disponible

  22. Le temps des apocalypses

    Alexandre Adler Collection : Documents Français
    EAN : 9782246860877
    Grasset | Grand Format | Paru le 09/10/2018 > Voir le résumé

    " Révélation de notre temps, et non fin des temps - telle est la définition exacte de l'Apocalypse, que je rappelais en ouverture de J'ai vu finir le monde ancien . C'était en 2002, et les avions lancés comme deux griffons contre le World Trace center révélaient avec un génie démoniaque le commencement d'une nouvelle ère... Presque vingt ans plus tard, je ne compte plus les guerres, les tempêtes, les mensonges ou les aveux, les criminels costumés en prophètes, les invasions, les attentats, les alliances inversées, la cruauté partout. Comme vous, je ne reconnais plus le monde : l'Odyssée américaine, que j'admire et ne cesse d'espérer, a pris un drôle de tour - dont Ithaque semble absente ; le rendez-vous avez l'islam nous réserve des surprises, affreuses en Afghanistan, intrigantes en Iran, passionnantes en Arabie saoudite. Le tsar russe ressemble à une statue de Grévin et son pays menace parfois de se paralyser dans la torpeur économique. La glaciation n'est pas toujours soviétique. L'Asie est le monde - certes peu démocratique, mais peuplé, armé, éduqué, ambitieux ; et notre Europe, parapets de sable ou de vieil or, n'a peut-être pas dit son dernier mot, avec des dirigeants habiles, jeunes ou anciens... L'habileté, oui : mais il faut du courage, et de la force, pour diriger le monde à l'instant de l'apocalypse climatique . Je donne ici ma vision de notre monde contemporain : une géopolitique. A moment de ma propre existence où le savoir encyclopédique se heurte à la puissance de l' événement. Si notre temps semble apocalyptique, c'est qu'il est passionnant, témoignant d' une vitalité et d'une métamorphose dont je ne pensais pas être le témoin vivant... . "

    Qté.
    Disponible

  23. Demeure

    François-Xavier Bellamy Collection : Essai français
    EAN : 9782246815587
    Grasset | Grand Format | Paru le 02/10/2018
    Qté.
    Disponible

  24. Moab

    Jean-Yves Jouannais Collection : Martine Saada
    EAN : 9782246815952
    Grasset | Grand Format | Paru le 02/10/2018 > Voir le résumé

    Jean-Yves Jouannais est connu pour le cycle de conférences intitulé l'Encyclopédie des guerres qu'il a initié voici dix ans au Centre Pompidou. Tous les livres qu'il a publiés depuis, entre roman et essai, tentent une nouvelle approche de ce même sujet de la guerre. C'est le cas également de ce dernier ouvrage. MOAB est un poème épique, une bataille imaginaire. Son texte est le fruit d'une compilation d'environ un millier de citations extraits de livres de guerres. Ces ouvrages - recueil de poésie, romans, livres techniques, témoignages, lettres de soldats, livres d'histoire - traitent de tous les aspects de toutes les guerres, de l'Antiquité à nos jours. Il en résulte un texte aux styles variés, à la grammaire irrégulière, aux temps multiples, qui dit le caractère éternel de la guerre. MOAB est donc le récit d'une seule et même bataille racontée avec les bribes de toutes les batailles ayant eu lieu depuis les débuts de l'humanité. Pour sa première mise en scène, en septembre 2017, au musée des Invalides, une sélection de dix chants de MOAB avait été faite afin d'être interprétés par plusieurs lecteurs, chanteurs, comédiens et musiciens.

    Qté.
    Disponible

  25. Double-Coeur

    Alexandre Jardin Collection : Littérature Française
    EAN : 9782246816973
    Grasset | Grand Format | Paru le 02/10/2018 > Voir le résumé

    "En 1947 parut à Buenos Aires un petit livre - Les Double Coeur - dans l'indifférence générale. Cet ouvrage au destin prodigieux appelait à créer une communauté d'adeptes de la tendresse, désireux de vivre un chef-d'oeuvre amoureux permanent, inusable et d'une incroyable fraîcheur. Par la grâce des réseaux sociaux, ce texte a donné naissance à une véritable confrérie, un univers secret et concurrent du monde où l'amour-aventure, la pleine conscience et le sexe sont enfin à la place qui leur est due. Elle rassemble les coeurs vivants qui ne veulent plus des amours de guingois. D'une douceur folle, ces emballés désirent une passion perpétuelle. Impossible, me direz-vous ? Eux croient que les ronds carrés existent. Ils s'autorisent l'extravagance, la fantaisie et le merveilleux. S'est ainsi constitué clandestinement une sorte de "peuple de l'amour fou" qui aime longtemps", Alexandre Jardin.

    Qté.
    Disponible

  26. Où vivre

    Carole Zalberg Collection : Littérature Française
    EAN : 9782246818472
    Grasset | Grand Format | Paru le 02/10/2018 > Voir le résumé

    Qu'est-ce qu'une famille séparée par l'Histoire, éloignée par des milliers de kilomètres ? Marie, née en France en 1960, recompose les récits de ses grands-parents juifs polonais, oncle, tante et cousins, installés en Israël après la guerre. Ils relatent leurs parcours, au fil d'un quotidien à jamais hanté par la Shoah. C'est cette fin d'un monde que les plus âgés ont voulu surmonter en construisant un lieu sûr et juste. C'est elle qu'au long des décennies intranquilles les plus jeunes veulent empêcher de se reproduire, en tentant d'accepter les épreuves que leur pays leur impose. De l'après-guerre à nos jours, les voix des exilés et celles de la famille restée en France se mêlent pour dire avec puissance une destinée familiale qui est aussi une magnifique plongée dans les paradoxes de l'Etat d'Israël. Les rêves des pionniers ont souvent été déçus, mais les liens tissés sont vitaux et indéfectibles.

    Qté.
    Disponible

  27. Un an et un jour

    Pascal Bruckner Collection : Littérature Française
    EAN : 9782246818717
    Grasset | Grand Format | Paru le 02/10/2018 > Voir le résumé

    Jézabel, jeune enseignante de mathématiques, quitte ses montagnes de Haute-Savoie pour se rendre à Montréal. Son père, ancien pasteur et horloger amateur, lui a fait jurer, sur son lit de mort, d'aller porter à un ami au Québec la montre qu'il a conçue. Une pièce unique dont la particularité n'est pas de donner l'heure, mais... de détruire le temps. L'avion est pris dans une tempête et contraint de se poser en catastrophe dans un aéroport de fortune au nord des Etats-Unis. Il fait nuit noire, la neige tombe dru. La jeune femme trouve refuge au Piazza, vieil hôtel aux proportions démesurées. A son réveil, le cauchemar commence. On lui annonce qu'elle n'a pas séjourné au Piazza pendant un jour mais... un an ! Ainsi débute ce roman cruel où Pascal Bruckner égare son personnage, comme son lecteur, dans un univers d'inquiétante étrangeté.

    Qté.
    Disponible

  28. Salutations révolutionnaires

    Sophie Bonnet Collection : Documents Français
    EAN : 9782246815181
    Grasset | Grand Format | Paru le 02/10/2018 > Voir le résumé

    "Carlos apparaît, seul sous la lumière crue, immobile au bout du parloir. Corpulent, carré, il m'adresse un signe de la main auquel je réponds doucement pour me donner une contenance. La mince porte de contreplaqué se referme sur nous. Une minuscule pièce, nos genoux se touchent. Les pupilles brunes. Les paupières lourdes. C'est un vieil homme. Où est le révolutionnaire au béret de Che Guevara ? Le terroriste irréductible ? " Pendant quatre ans, chaque mois, Sophie Bonnet a rendu visite à Ilich Ramírez Sánchez, dit Carlos ou Le Chacal, avec la certitude folle qu'elle parviendrait à raconter l'homme derrière le criminel. Il a tenté de la séduire, de la manipuler. Et puis la relation a évolué. Carlos a parlé. Aujourd'hui, elle sait qui il a été ; lui craint qu'elle ne l'abandonne. La vérité est apparue violente et nue : celui qui se rêve toujours en héros magnifique ne fut qu'un mercenaire sanguinaire, à la solde des plus grands tyrans de la fin du XXe siècle. Un récit hors du commun sur la soumission et la déchéance qui est aussi une plongée dans le monde insensé d'une centrale pénitentiaire.

    Qté.
    Disponible

  29. L'enfant d'Ingolstadt

    Pascal Quignard Collection : Martine Saada
    EAN : 9782246817932
    Grasset | Grand Format | Paru le 11/09/2018 > Voir le résumé

    "Qu'est-ce que je cherche, tome après tome, dans Dernier Royaume ? Une autre façon de penser à la limite du rêve. Une façon de s'attacher au plus près de la lettre, à la fragmentation de la langue écrite, et d'avancer en décomposant les images des rêves, en désordonnant les formes verbales, en exhumant les textes sources. Quelle étrange falsification a lieu dans le rêve ? Dans le dessin qui naît sous les doigts ? Dans le langage qui gémit ? Dans la pensée qui hallucine ? Dans la musique même ? Quel est ce mystérieux fantôme ou appelant ? Ce dixième tome de Dernier royaume n'a qu'un sujet : le faux qui fait le fond de l'âme. Le fond de l'âme hallucine. Le langage dédouble ses fantômes. Tous les arts élèvent des mondes faux. Même la dépression est un rêve. L'art dès son origine témoigne activement d'un passé présent : d'un rêve actif qui passe les générations et remanie ce qu'il fait revenir. L'art de la préhistoire est une référence fondamentale pour toutes les populations humaines actuelles. C'est le véritable patrimoine. Ce sont peut-être même les seules traces d'un fond universel qui s'est dispersé avec la curiosité territoriale propre à l'espèce et l'éparpillement des langues qui sont impuissantes à offrir d'aussi saisissantes archives originaires au fond des mots dont elles usent". Pascal Quignard

    Qté.
    Disponible

  30. Idiotie

    Pierre Guyotat Collection : Figures
    EAN : 9782246862871
    Grasset | Grand Format | Paru le 28/08/2018 > Voir le résumé

    " Cet Idiotie, qui peut faire suite aux textes dits "autobiographiques" que j'ai publiés de 2007 à 2010 (Gallimard), traite de mon entrée, jadis, dans l'âge adulte, entre ma dix-neuvième et vingt-deuxième année, entre 1959 et 1962. J'y ai choisi ces épisodes en raison de leur retentissement en moi alors et des forces qui s'y manifestent : ma recherche du corps féminin, mon rapport conflictuel à ce qu'on nomme le "réel" , ma tension de tous les instants vers l'Art et vers plus grand que l'humain, ma pulsion de rébellion permanente : contre le père pourtant tellement aimé, contre l'autorité militaire, en tant que conscrit puis soldat dans la guerre d'Algérie, arrêté, inculpé, interrogé, incarcéré puis muté en section disciplinaire. Armée rejetée autant qu'attirante -l'ordre, la logique, comme la forme en Art. Mes rébellions d'alors et leurs conséquences : fugue, faim, vol, remords, errances, coups et prisons militaires, manifestations corporelles de cette sorte de refus du réel imposé : on en trouvera ici des scènes marquantes. Drames, intimes, politiques, amitiés, camaraderies, cocasseries, tout y est vécu dans l'élan physique de la jeunesse. Dans le collectif". Pierre Guyotat

    Qté.
    Disponible

par page
  1. 1
  2. ...
  3. 56

Identifiez-vous pour consulter vos prix remisés et commander