Les illusions meurtrières

Les illusions meurtrières

Ethnonationalisme et fondamentalisme religieux

Pierre de Senarclens
L'Harmattan
Date de parution : 01/02/2016
Broché
EAN : 9782343084404
Les conceptions politiques qui avaient dominé l'époque de la guerre froide ont perdu de leur audience planétaire, laissant la voie libre à l'emprise ... voir plus
  • Livraison gratuite
    en France

  • Pas de minimum de
    commande

  • Remises importantes
    sur les manuels scolaires

  • Droits de retour

  • Manquants maintenus
    en commande

  • Collection : Questions contemporaines
  • Editeur : L'Harmattan
  • Date de parution : 01/02/2016
  • Disponibilité : Disponible
  • Barême de remise : Non scolaire - NS
  • Nombre de pages : 244
  • Format : 21.50 x 13.50 x 1.90 cm
  • Poids : 0.310 Kg
  • Présentation : Broché
  • Dewey : 320
Description
Les conceptions politiques qui avaient dominé l'époque de la guerre froide ont perdu de leur audience planétaire, laissant la voie libre à l'emprise grandissante de valeurs hétérogènes d'inspiration ethnique et religieuse. Dans ce nouvel environnement, l'héritage rationaliste des Lumières — celui qui avait inspiré la Charte des Nations unies et la légitimité des Etats modernes — est sur la défensive. Les passions identitaires prennent le pas sur la raison. Dieu s'arroge à nouveau le droit d'intervenir dans les affaires publiques par le biais de ses représentants autoproclamés. Les sectarismes politico-religieux sont une source inépuisable de guerres civiles, de terrorisme et parfois même de génocides. L'échec ou la fragilité des Etats est en cause, aussi bien que la défaillance des institutions internationales, mais on ne peut comprendre ces nouvelles demandes de souveraineté sans passer par l'interprétation de leurs dimensions émotionnelles. A cette fin, on doit reconnaître l'apport de la psychosociologie d'inspiration psychanalytique.
Biographie
Pierre de Senarclens est professeur honoraire de relations internationales à l'Université de Lausanne. Il a également enseigné à l'Université de Genève et à l'Institut d'études politiques de Paris. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages portant sur l'histoire des idées et sur les relations internationales contemporaines. Sa carrière académique a été enrichie par des expériences professionnelles au sein d'organisations internationales et non gouvernementales. Avant d'étudier les guerres civiles sous l'empire des ethno-nationalismes et des fondamentalismes religieux, il a consacré un ouvrage important à l'histoire et la théorie du nationalisme.
De la collection
Du même auteur