La tentation du symbolisme dans l'art roumain

La tentation du symbolisme dans l'art roumain

Promoteurs, formes, discours

Adriana Sotropa, Marina Vanci-Perahim
Presse Universitaire
Date de parution : 30/11/2017
Grand Format
Référence : 847859
EAN : 9782753555051
Bénéficiant du relais de figures telles que le poète Alexandru Macedonski ou de mécènes comme Alexandru Bogdan-Pitesti, stimulée par le développement ... voir plus
  • Livraison gratuite
    en France

  • Pas de minimum de
    commande

  • Remises importantes
    sur les manuels scolaires

  • Droits de retour

  • Manquants maintenus
    en commande

  • Réf éditeur : 847859
  • Collection : Art & Société
  • Editeur : Presse Universitaire
  • Date de parution : 30/11/2017
  • Disponibilité : Disponible
  • Barême de remise : Non scolaire - NS
  • Nombre de pages : 278
  • Format : 24.50 x 17.00 x 1.90 cm
  • Poids : 0.775 Kg
  • Présentation : Grand Format
  • Dewey : 750
Description
Bénéficiant du relais de figures telles que le poète Alexandru Macedonski ou de mécènes comme Alexandru Bogdan-Pitesti, stimulée par le développement de sociétés artistiques soucieuses d'indépendance, l'empreinte du symbolisme se fait sentir dans l'art roumain de la fin du XIXe siècle à l'entre-deux-guerres, des figures légendaires peintes par Kimon Loghi aux étonnantes chimères de Dimitrie Paciurea. Catégorie régulièrement employée par les historiens de l'art roumains, y compris dans le contexte d'une histoire de l'art écrite sous le régime communiste (1947-1989), le symbolisme mérite d'être réexaminé dans ses contours et son contenu. Que recouvre-t-elle ? Quelle était sa place et sa signification dans la critique d'art avant qu'elle ne soit réutilisée par la suite ? Quels sont les acteurs et les oeuvres qu'on y associe ? Dans un pays à la fois soucieux de s'inscrire dans la modernité et en quête de racines, la tentation du symbolisme, entre enthousiasme et rejet, concerne autant les artistes que ceux qui se sont proposés d'en écrire l'histoire.
Biographie
Adriana Sotropa est maître de conférences en histoire de l'art à l'université Bordeaux Montaigne. Ses domaines de recherche concernent l'art roumain (XIXe-XXe siècles), la sculpture du XIXe siècle et l'écriture de histoire de l'art.
De la collection
Du même auteur