L'administration électronique au service des citoyens

Actes du colloque, Conseil d'Etat, Université Paris I Panthéon Sorbonne, Paris, 21 et 22 janvier 2002

Georges Chatillon, Bertrand Du Marais, Collectif
Bruylant
Date de parution : 04/07/2003
Broché
Référence : 062786
EAN : 9782802716518
L'administration électronique traverse aujourd'hui une évolution majeure. Après une première phase d'expérimentation, la période actuelle est celle du ... voir plus
  • Livraison gratuite
    en France

  • Pas de minimum de
    commande

  • Remises importantes
    sur les manuels scolaires

  • Droits de retour

  • Manquants maintenus
    en commande

  • Réf éditeur : 062786
  • Editeur : Bruylant
  • Date de parution : 04/07/2003
  • Disponibilité : Bientôt disponible
  • Barême de remise : Non scolaire - NS
  • Nombre de pages : 492
  • Format : 24.00 x 16.00 x 3.30 cm
  • Poids : 0.775 Kg
  • Présentation : Broché
  • Dewey : 351.44
Description
L'administration électronique traverse aujourd'hui une évolution majeure. Après une première phase d'expérimentation, la période actuelle est celle du passage à la grande échelle, avec la généralisation des téléservices rendus aux usagers, la diffusion en ligne de l'information administrative et l'usage des intranets dans les services publics. Cet ouvrage regroupe les travaux du colloque organisé par le Conseil d'Etat et l'Université Paris-I Panthéon-Sorbonne. Pour la première fois, les effets de l'administration électronique pour les collectivités publiques et leurs usagers sont abordés sous l'angle juridique. Les meilleurs spécialistes français et étrangers, praticiens et universitaires, donnent ici leurs analyses des difficultés juridiques, mais aussi leurs bonnes pratiques, concernant : les relations entre administrations et usagers, avec les téléprocédures et les téléservices ; l'utilisation des technologies de l'information et de la communication au sein des administrations ; les relations électroniques entre collectivités publiques ; la dimension " citoyenne " des TIC, qui voit l'éclosion de nouveaux " droits " à l'information, à la sécurité des réseaux, etc et qui renouvelle la problématique de la protection des données personnelles.