Résultats de recherche

252 résultats pour Éditeur: Ecosociete
par page
  1. 1
  2. ...
  3. 9
Identifiez-vous pour consulter vos prix remisés et commander
  1. Les savoirs vagabonds

    Thierry Pardo, Lucie Sauvé Collection : Parcours
    EAN : 9782897195168
    Ecosociete | Grand Format | Paru le 06/11/2019 > Voir le résumé

    "Condamné au vagabondage pour manque de conformisme, j'ai appris les leçons silencieuses des environnements que j'ai fréquentés." Dans cet ouvrage autobiographique, Thierry Pardo raconte les voyages qui ont contribué à son éducation et à celle de ses deux enfants, hors des sentiers battus de l'école. Du Népal au Nunavik en passant par La Paz et Marrakech, il décrit comment les paysages naturels et humains lui ont appris bien plus que n'importe quelle institution scolaire. Le mystère des forêts, le tumulte des villes, le silence des déserts, l'ivresse des montagnes, la profondeur des mers... Tous les éléments sont convoqués pour incarner ce pouvoir de transformation que le voyageur recherche. Il en ressort une méditation sur la condition humaine, le rapport à l'autre, la solitude et la liberté, mais aussi sur le tourisme de masse, les moyens de transport et la photographie. Rédigé en hommage au poète Kenneth White et inspiré d'auteurs tels que David Thoreau, Elisée Reclus ou Gaston Bachelard, cet ouvrage nous invite à retrouver notre intimité avec la nature et notre solidarité avec l'univers." Le vagabondage est un cadeau que j'offre à mes enfants parce qu'au-delà des multiples apprentissages, de l'ouverture sur le monde et sa mosaïque de cultures, l'aventure au quotidien procure un rapport apaisé aux risques et aux aléas de la vie."

    Qté.
    Disponible
  2. A côté de nous le déluge

    Stephan Lessenich, Raymond Roy, Simon Lanctôt, Arnaud heurillat-Cloutier Collection : Hors collection
    EAN : 9782897195137
    Ecosociete | Grand Format | Paru le 16/10/2019 > Voir le résumé

    La catastrophe écologique est déjà là, à côté de nous et non pas après nous. Stephan Lessenich démontre que le confort de notre consommation de masse déplace le fardeau écologique et externalise pauvreté et injustice à petite et grande échelle dans les pays du Sud. Cette société d'externalisation, basée sur l'extraction des ressources naturelles au Sud, sur les stratégies de marché des multinationales et sur les pratiques de consommation et le style de vie des habitants du Nord, a toujours besoin d'un "en dehors" pour se maintenir. Pour Lessenich, alors que les changements climatiques et la crise des migrants rendent matérielle et visible cette société d'externalisation, le problème est que nous vivons au-dessus des moyens des autres et ultimement, au dépend de nos propres vies.

    Qté.
    Disponible
  3. Une gauche en commun

    Marcos Ancelovici, Pierre Mouterde, Stéphane Chalifour, Judith Trudeau Collection : Polémos
    EAN : 9782897195076
    Ecosociete | Grand Format | Paru le 02/10/2019 > Voir le résumé

    Est-ce que les idées et les pratiques défendues par l'anarchisme et le socialisme trouvent encore un écho aujourd'hui ? Ces courants de pensée nous aident-ils toujours à penser la domination et la transformation sociale ? Leurs visions opposées du rôle de l'Etat sont-elles irréconciliables ? Est-il possible de transcender leurs clivages historiques pour bâtir une gauche apte à relever les défis du XXle siècle ? C'est à cet exercice que se sont prêtés Marcos Ancelovici et Pierre Mouterde dans cette stimulante série d'entretiens dirigés par Stéphane Chalifour et Judith Trudeau. Héritage des luttes, stratégies politiques, pouvoir des urnes et de la rue, nation, horizons révolutionnaires, ces thèmes clivants sont au coeur d'un dialogue vigoureux et fécond. Une discussion franche, riche en références historiques, qui révèle l'actualité de ces perspectives politiques radicales et une volonté de tirer des leçons du passé afin de construire des ponts, de faire "cause commune".

    Qté.
    Disponible
  4. Une histoire politique du tiers-monde

    Vijay Prashad, Omar Benderra, Marianne Champagne Collection : Hors collection
    EAN : 9782897195274
    Ecosociete | Grand Format | Paru le 02/10/2019 > Voir le résumé

    "Le tiers-monde n'était pas un lieu. C'était un projet " Alors que les pays du Sud s'effondrent sous le poids des dettes et des effets délétères de la mondialisation, on oublie trop souvent que les peuples colonisés ayant conquis leur indépendance au XXe siècle s'étaient efforcés de mettre en oeuvre un programme politique axé sur la paix, la justice, la liberté, l'anti-impérialisme et le changement social. Quelles ont été les dynamiques culturelles, sociales et politiques à l'origine de ce mouvement décolonialiste dans les pays communément appelés du "tiers-monde" ? Comment leur rêve d'émancipation a-t-il pu mener au renouvellement cynique de l'exploitation et des rapports de domination ? Les damnés de la terre sont-ils condamnés à demeurer inaudibles en cette ère de néolibéralisme ? Une histoire politique du tiers-monde relate les événements du point de vue de ces "nations obscures" qui, à partir des années 1950, ont réclamé une place dans la gestion des affaires du monde, tout en se dissociant des blocs de l'Est et de l'Ouest de l'époque. De Bandung au Caire en passant par Abuja, Bali et La Paz, Vijay Prashad pose un regard à la fois rigoureux et personnel sur les grands débats et les figures politiques qui ont marqué le Mouvement des non-alignés, restituant le souffle extraordinaire de libération qui les a animés. Qui, aujourd'hui, portera ces rêves de liberté, d'égalité et de paix ? Avec une nouvelle postface de l'auteur et un texte inédit d'Omar Benderra sur le mouvement citoyen en Algérie qui a débuté en février 2019.

    Qté.
    Disponible
  5. Bolivie : l'illusion écologiste

    Dimitri de Boissieu Collection : Parcours
    EAN : 9782897195243
    Ecosociete | Grand Format | Paru le 18/09/2019 > Voir le résumé

    Depuis l'élection d'Evo Morales à la présidence en 2006, la Bolivie constitue un formidable laboratoire de la gauche latino-américaine. Défense des droits autochtones, promotion du concept du vivir bien ("bien vivre"), constitutionnalisation des droits de la Pachamama ("Terre-Mère"), organisation d'une Conférence mondiale des peuples sur les changements climatiques : ce gouvernement issu des mouvements sociaux a clairement affiché sa volonté de rupture avec le néolibéralisme. Mais en parallèle, il n'a pas résisté à la tentation d'intensifier l'exploitation des ressources naturelles du pays, tout en soutenant l'agriculture intensive et transgénique et en accordant de faibles budgets à la protection de la nature. Tension créatrice ou paradoxe irréconciliable ?

    Qté.
    Disponible
  6. Le revenu de base en question

    Ambre Fourrier EAN : 9782897195502 Ecosociete | Grand Format | Paru le 04/09/2019 > Voir le résumé

    L'idée d'instaurer un revenu de base peut séduire au premier abord. Défendu à la fois parla gauche et la droite, le concept est cependant si élastique qu'il en est venu à chapeauter toutes sortes de propositions, parfois contradictoires. Allocation universelle, revenu minimum garanti, impôt négatif, dotation inconditionnelle d'autonomie : que se cache-t-il derrière ces diverses appellations ? Force est d'admettre que, selon qui s'en fait le promoteur, une telle mesure peut se révéler aussi bien une politique émancipatrice qu'un cheval de Troie néolibéral, une voie de sortie du capitalisme qu'un piège pour nous y retenir. Comment s'y retrouver ? Cherchant à démystifier ce type de politique publique, Ambre Fourrier explore les questions que soulève la mise en place d'un "revenu" qui, selon une définition générique, serait "distribué à tous les membres d'une communauté politique, sur une base individuelle, sans contrôle de ressources ni exigence de contreparties". Analysant les fondements idéologiques et les implications politiques de chaque option, l'auteure démontre que nous avons bien affaire à plusieurs modèles de revenu de base, qui diffèrent autant parle montant alloué que par l'étendue de leur couverture. Comme quoi une idée simple en apparence peut rapidement se transformer en une multitude de possibilités. Au moment où les propositions de revenu de base se multiplient dans l'ensemble du spectre politique, voilà un ouvrage qui nous permet d'y voir plus clairet de comprendre ce que nous aurions à perdre ou à gagner avec chacune des modalités retenues. Pour Ambre Fourrier, il est essentiel de faire du revenu de base une question politique qui transcende ses seules dimensions techniques ou économiques.

    Qté.
    Disponible
  7. La vie dans l'espace public

    Birgitte Svarre, Jan Gehl, Jayne Engle, Anne Hidalgo, Collectif Collection : Guides pratiques
    EAN : 9782897195106
    Ecosociete | Grand Format | Paru le 04/09/2019 > Voir le résumé

    Dans les villes du Nord et du Sud où l'humanité continue de se masser, il est certainement possible de concevoir des espaces publics plus viables et plus propices aux échanges, aux rassemblements, à la simple douceur d'habiter vraiment la ville. Mais pour pouvoir intervenir intelligemment, il faut d'abord savoir observer les comportements sur le terrain, constater l'usage que les gens font des rues et des trottoirs, de leurs ruelles, des terrains de jeu, des places et des terrasses, et comprendre les réussites et les échecs de l'urbanisme tels qu'ils s'imposent à nos vies au quotidien. Pourquoi certains lieux urbains respirent-ils la vie alors que d'autres, infréquentables, ne sont pour les piétons et les cyclistes que des déserts à franchir en vitesse ? Comment se fait-il que dans certaines rues tout le monde se connaisse mais qu'ailleurs on déplore la froideur de ses voisins ? Y a-t-il un seuil de fréquentation en deçà duquel on peut considérer que la conception d'un parc est hostile aux femmes, aux enfants ou aux personnes à mobilité réduite ? A toutes ces questions, Jan Gehl et Birgitte Svarre proposent ici de répondre avec les instruments de l'étude de la vie dans l'espace public, une pratique qui met l'humain au centre des préoccupations et qui est aujourd'hui responsable de succès éclatants dans les plus grandes villes du monde. Des méthodes d'investigation simples, accessibles, élaborées sur le terrain depuis 50 ans à partir du constat de l'échec du modernisme et du tout-à-l'auto, et qui fournissent des données quantifiées pour outiller les responsables politiques, les urbanistes et les citoyens. Un récit et une méthode, pour rêver et agir - et enfin bâtir des villes axées sur la mobilité, la lutte contre les changements climatiques et la justice sociale.

    Qté.
    Disponible
  8. Comment les paradis fiscaux ont ruiné mon petit-déjeuner

    François Samson-Dunlop, Alain Deneault Collection : Ricochets
    EAN : 9782897194734
    Ecosociete | Album | Paru le 01/05/2019 > Voir le résumé

    "A partir d'aujourd'hui, je cesse de mettre mon pied dans leur beurre ! Je vais éviter toute collaboration avec les entreprises complices de l'évasion fiscale ! " Voilà le défi que se lance un jeune trentenaire qui, un matin, prend conscience de l'emprise tentaculaire des paradis fiscaux sur nos vies. Notre militant en herbe se lance dans cette quête audacieuse et, sous le regard amusé (et avisé) de sa compagne, comprend peu à peu qu'il devra renoncer à de très nombreux objets de la vie courante. La table de cuisine ? Un produit IKEA. Un couteau artisanal pour soutenir l'économie locale ? Livré par FedEx. Un film d'auteur au cinéma ? Financé par Amazon. Un iPhone ? Apple est passée maître dans l'art d'éviter de payer de l'impôt... Un vrai parcours du combattant. Car est-il simplement possible, sur le plan individuel, d'échapper à tout ce qui touche de près ou de loin aux paradis fiscaux ? S'abreuvant aux travaux du philosophe Alain Deneault, ce roman graphique décortique avec humour les mécanismes de l'évasion fiscale pratiquée par les multinationales. Et nous fait réaliser à quel point la question des paradis fiscaux est de nature éminemment politique et appelle des réponses collectives.

    Qté.
    Disponible
  9. L'abeille et la ruche

    Alain Péricard, Cécile Liénaux, Pierre abhi Collection : Guides pratiques
    EAN : 9782897194987
    Ecosociete | Grand Format | Paru le 17/04/2019 > Voir le résumé

    Victimes des ravages de l'agriculture industrielle et chimique, les abeilles voient leur population gravement menacée dans plusieurs régions du globe. Leur vitalité étant un des indicateurs de la santé de la biosphère, il devient urgent de développer une apiculture écologique qui s'inscrit dans un vaste mouvement de révolution biologique en agriculture. Faire découvrir le monde des abeilles, comprendre leur sensibilité et partager de bonnes pratiques apicoles, tels sont les objectifs de ce manuel. Ayant développé un petit rucher (35-40 ruches) dont la tenue est respectée de ses pairs, Alain Péricard partage avec une grande générosité le fruit de son expérience et son savoir pour accompagner toute personne aspirant ä se lancer ou à se perfectionner en apiculture. Qu'il s'agisse de connaissances théoriques et techniques ou de précieuses habiletés physiques, manuelles, visuelles, voire olfactives et auditives, ce livre vous apprendra : les bases de la biologie de l'abeille et ses interactions avec l'environnement ; les ressources nécessaires pour installer vos ruches, sur quel site ; l'équipement et les outils indispensables pour accomplir les différentes tâches lors des visites de ruches tout au long de la saison apicole ; comment identifier, prévenir et protéger ses ruches des maladies, para- sites et prédateurs, et comment maintenir la bonne santé des colonies ; les techniques spécifiques aux interventions qui concernent la reine et la sélection génétique ; comment extraire, utiliser et transformer le miel et les autres produits du rucher ; comment favoriser des colonies vigoureuses au terme de la période critique de l'hivernage. Inscrivant sa démarche dans la nécessaire reconfiguration de nos rapports avec la nature, l'auteur expose en outre tout ce que nous apporte la fréquentation des abeilles, collectivement et individuellement, et leur importance pour l'environnement, l'alimentation, la santé et pour notre plaisir. Richement illustré et rédigé par un apiculteur d'expérience, ce livre vient combler un grand besoin en offrant au public le premier véritable manuel d'apiculture écologique dans l'espace francophone.

    Qté.
    Disponible
  10. Le droit au froid

    Sheila Watt-Cloutier, Lisa Koperqualuk, Gérald Baril Collection : Parcours
    EAN : 9782897194789
    Ecosociete | Grand Format | Paru le 20/03/2019 > Voir le résumé

    "Il [existe] une autre façon de plaider pour la protection de notre planète : exiger de la communauté internationale la reconnaissance du bien-être environnemental comme un droit humain fondamental. Sans la jouissance d'un climat stable et sécuritaire, les peuples ne peuvent exercer leurs droits économiques, sociaux et culturels. Pour les Inuit, comme pour nous tous, c'est ce que j'appelle "le droit au froid"." Cette formule singulière du "droit au froid" concentre bien tout l'esprit de la lutte que Sheila Watt-Cloutier a menée durant plus d'une vingtaine d'années sur la scène internationale pour faire des changements climatiques un enjeu de droits humains. C'est d'ailleurs sous sa présidence au Conseil circumpolaire inuit qu'une pétition en ce sens a été déposée en 2005 auprès de la Commission interaméricaine des droits de l'homme, la première action juridique internationale du genre. Comme la culture et l'autonomie économique des Inuit sont tributaires du froid et de la glace, le réchauffement planétaire d'origine anthropique constitue une négation de leurs droits sociaux, culturels et sanitaires. "L'impact des changements climatiques sur l'Arctique est un signe précurseur de ce qui attend le reste du monde", dira-t-elle. De son enfance à Kuujjuaq, dans le nord du Québec — à une époque où la culture inuit traditionnelle du transport en traîneau à chiens et de la chasse sur glace était encore dominante —, à son engagement pour l'environnement dans les instances internationales, Le droit au froid est le récit d'une femme inspirante, devenue un modèle de leadership pour le XXIe siècle.

    Qté.
    Disponible
  11. Mégantic

    Anne-Marie Saint-Cerny, André Noël Collection : Parcours
    EAN : 9782897194222
    Ecosociete | Grand Format | Paru le 06/03/2019 > Voir le résumé

    Lac-Mégantic, le 6 juillet 2013. En cette chaude nuit d'été, un train fou sans conducteur tirant des bombes de pétrole explosif dévale la pente qui mène au coeur de la localité et en pulvérise le centre-ville, carbonisant 47 victimes prises au piège et laissant dans son sillage une insouciance à jamais perdue. Qui sont les vrais coupables de cette tragédie ? Qui a pris le contrôle de la scène de crime ? Qui assure la reconstruction et pour le bien de qui ? Dans ce récit fascinant qui nous plonge au coeur des événements, Anne-Marie Saint-Cerny fait son enquête, pour en tirer les leçons qui s'imposent et fournir tous les arguments pour exiger la tenue d'une commission d'enquête publique. Surtout qu'à Mégantic, malgré l'annonce de la voie de contournement, rien n'a véritablement changé sur le fond : les trains de propane roulent encore la nuit, sur des rails brisés, sous la supervision de l'industrie ferroviaire elle-même, comme partout au Canada. Tragédie emblématique à plus d'un titre et dépassant largement le fait divers, Mégantic est un conte capitaliste moderne parfait. Trouvant naissance dans les officines d'investisseurs de Wall Street, de producteurs cowboys d'or noir du Dakota, de bureaux de conglomérats du pétrole, et mis en place par une classe politique complaisante, le drame a frappé une population qui, sous le choc, s'est rapidement trouvée à la merci de promoteurs locaux et d'intérêts financiers loin d'être toujours bien intentionnés. Un troublant exemple de stratégie du choc.

    Qté.
    Disponible
  12. Ecrits sur l'éducation

    Bertrand Russell, Normand Baillargeon, Chantal Santerre, André Bernard, llec Collection : Retrouvailles
    EAN : 9782897194888
    Ecosociete | Grand Format | Paru le 20/02/2019 > Voir le résumé

    Considéré l'une des plus importantes figures intellectuelles du XXe siècle, Bertrand Russell a écrit sur de nombreux sujets, parmi lesquels l'éducation occupe une place de choix. Dans cette anthologie, la première du genre en français, Normand Baillargeon et Chantal Santerre ont réuni 18 textes qui présentent les principaux aspects de la vision de l'éducation développée par Russell et son rôle central pour toute société démocratique. Pour Russell, nous devrions éduquer les enfants afin de leur donner le savoir et les habitudes d'esprit nécessaires à la formation d'une opinion indépendante. Favoriser l'esprit de liberté, en respectant la personnalité de l'enfant et en stimulant "l'amour de la pensée aventureuse". Qu'il soit question des finalités de l'éducation, du curriculum, de rôle de l'université ou encore des liens de l'éducation avec le politique ou la pensée critique, les écrits rassemblés dans ce recueil reflètent la grande cohérence des idées défendues par le célèbre mathématicien et philosophe anglais. Des décennies plus tard, il est frappant de découvrir la grande pertinence et l'actualité de ses réflexions, que ce soit concernant les pratiques éducatives, la formation de la personnalité des jeunes enfants, l'éducation intellectuelle, la délicate question de la discipline et de l'autorité, la compétition, l'éducation à la sexualité ou encore les rapports entre éducation et économie.

    Qté.
    Disponible
  13. De l'école au jardin

    Karine Lévesque, Eric Duchemin, Virgini Bédard Collection : Guides pratiques
    EAN : 9782897194505
    Ecosociete | Grand Format | Paru le 16/01/2019 > Voir le résumé

    Et si le changement dans notre rapport à l'alimentation commençait dès notre plus jeune âge, à l'école, les deux mains dans la terre ? Karine Lévesque a la conviction profonde que la pratique du jardinage pédagogique peut nous aider à relever certains défis associés à l'éducation, l'environnement et l'agriculture. Enseignante auprès de jeunes de 15 à 21 ans à Montréal, elle a mis sur pied un projet novateur de jardin pédagogique avec ses élèves, qui suscite aujourd'hui l'envie de plusieurs institutions et qui montre l'importance de tisser des liens entre l'école et la communauté. Souhaitant outiller les enseignantes et enseignants qui désirent se lancer dans pareille aventure, l'auteure rassemble ici toutes les informations pertinentes pour démarrer un jardin pédagogique et en assurer le succès. Quoi cultiver, quand démarrer les semis et que faire des récoltes ? Comment aménager son terrain ? Doit-on cultiver plein-sol ou hors-sol ? Quels objectifs est-il possible d'atteindre ? Vers quelles ressources se tourner pour y arriver ? Quels liens développer avec divers partenaires locaux ? Comment animer une classe verte ? Comment conjuguer le jardinage avec les exigences des divers programmes de formation ? Comment gérer son temps en fonction du calendrier scolaire ? Autant de questions auxquelles répond Karine Lévesque avec une grande générosité. Divisé en deux parties - côté cour (théorie) et côté jardin (pratique) -, ce guide offre de nombreux conseils en matière d'horticulture et de pédagogie, mais également de gestion et de planification. Richement illustré, il saura rejoindre aussi bien le personnel scolaire que les intervenant.e.s en petite enfance, les animateurs et animatrices d'associations, ou encore les parents, peu importe la surface cultivable disponible. Démontrant avec brio les multiples bienfaits de la pratique du jardinage en milieu scolaire, cet ouvrage essentiel inspiré du Jardinier-maraîcher de Jean-Martin Fortier participe assurément de cette révolution agricole en marche.

    Qté.
    Disponible
  14. C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison !

    Jean-Pierre Boyer, ierre Crépô EAN : 9782897193362 Ecosociete | Grand Format | Paru le 17/10/2018 > Voir le résumé

    Une banque vous prête un parapluie quand il fait beau et vous le reprend quand il pleut (George Bernard Shaw) ; Les livres : sève vivante des esprits immortels (Virginia Woolf) ; Toute révolution devrait commencer par une réforme du dictionnaire (Victor Hugo). Loin des lieux communs et du prêt-à-penser idéologique, cette anthologie rassemble 12 923 citations, aphorismes et proverbes à teneur philosophique, sociopolitique, humoristique et poétique, selon une cartographie sémantique originale. Donnant la parole à quelque 3 500 auteur.e.s qui se sont exprimé.e.s depuis quatre millénaires et sur les six continents, cet ouvrage vous fera vivre un voyage à travers le temps et les cultures qui ont façonné l'histoire de l'humanité, depuis l'invention de l'écriture jusqu'à l'ère des téléphones "intelligents". Argent, baiser, bêtise, colère, capitalisme, fin du monde, folie, gouvernement, guerre, préjugé, révolution et xénophobie sont quelques-unes des 708 entrées de cette anthologie hors du commun. De Bouddha à Beauvoir, en passant par Platon, Thoreau, Marx, Arendt, Senghor, Mandela, Bersianik, Giroud, Kristeva, Weil, Leclerc, Vian ou Miron, ces citations ont été expressément choisies pour stimuler l'imagination, la créativité, la réflexion et l'esprit critique. Car comme le disait Coluche avec mordant, c'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison !

    Qté.
    Disponible
  15. Le droit du plus fort

    Anne-Marie Voisard EAN : 9782897194079 Ecosociete | Grand Format | Paru le 03/10/2018 > Voir le résumé

    10 ans de Noir Canada - En 2008, Ecosociété faisait paraître Noir Canada. Pillage, corruption et criminalité en Afrique, d'Alain Deneault, William Sacher et Delphine Abadie, ce qui valut à la maison d'édition et aux auteur.e.s deux poursuites judiciaires de compagnies minières totalisant 11 millions de dollars. Dix ans plus tard, nous avons voulu reprendre la parole sur les enjeux démocratiques que cette affaire a soulevés en publiant deux livres, deux regards croisés sur le droit et la liberté d'expression dans l'édition. Cet essai est né d'une expérience vécue. Il ne prend pas pour autant la forme d'un témoignage. Il ne s'agit pas non plus de rouvrir, par les voies détournées de l'écriture, deux procès que des règlements hors cour auraient laissé inachevés. Si l'affaire Noir Canada mérite d'être soumise à l'analyse, c'est en tant qu'elle est symptomatique de la violence sociale qui s'exerce par le dispositif judiciaire et qu'elle nous donne à voir, sous une forme paradigmatique, le rôle stratégique joué par le droit dans la cartographie contemporaine des rapports de pouvoir et de domination. Elle fonde ici la genèse d'une réflexion sur les perversions et les torsions d'un droit organisant la suspension de la justice au service des fins les moins irréprochables, d'un droit de la sortie du droit, d'un droit du plus fort.

    Qté.
    Disponible
  16. Face à l'anthropocène

    Ian Angus, Nicolas Calvé, Eric Pineault, John ellamy Foster EAN : 9782897194161 Ecosociete | Grand Format | Paru le 05/09/2018 > Voir le résumé

    La science est formelle : nous sommes entrés dans l'ère de l'Anthropocène, une nouvelle et dangereuse phase de l'évolution planétaire où l'action des humains est devenue la principale force géologique et qui se caractérise par une pollution généralisée, la hausse des températures du globe, la multiplication des phénomènes climatiques extrêmes, la montée des océans et une extinction massive des espèces. C'est littéralement à une crise du système terrestre que l'humanité fait face en cette ère géologique inédite. Dans cet ouvrage convaincant et bien documenté, ! an Angus comble le fossé entre la science du système terrestre et le marxisme écologique. Il étudie non seulement les dernières découvertes scientifiques concernant les causes et les conséquences d'une transition vers l'Anthropocène, mais également les tendances socioéconomiques qui sous-tendent la crise. Si le statu quo perdure, le présent siècle sera marqué par une détérioration rapide de notre environnement physique, social et économique : de larges parties du globe risquent de devenir inhabitables, allant jusqu'à menacer la civilisation elle-même. L'auteur rappelle cependant avec force que la responsabilité est bien inégalement partagée au regard de l'évolution du système : loin d'être la conséquence d'une prétendue nature humaine exploitant sans vergogne les ressources de la biosphère, la crise actuelle est plutôt le fruit des dynamiques d'un système particulier sur le plan historique, le capitalisme.

    Qté.
    Disponible
  17. Les batailles d'internet

    Philippe de Grosbois EAN : 9782897193652 Ecosociete | Grand Format | Paru le 22/08/2018 > Voir le résumé

    Ordinateurs, téléphones intelligents, médias sociaux... Un monde sans connexion nous semble aujourd'hui inconcevable. Mais tandis que les technophiles exaltent les potentialités d'Internet, de l'économie collaborative et de l'intelligence artificielle, les technophobes ne cessent de nous mettre en garde contre la surveillance de masse et l'accaparement des données par les géants du web et les Etats. Au-delà de ce clivage, quels sont les enjeux, les promesses et les menaces de l'ère numérique ?

    Qté.
    Disponible
  18. Nonviolence

    Dominique Boisvert Collection : Résilience
    EAN : 9782897193454
    Ecosociete | Poche | Paru le 02/05/2018 > Voir le résumé

    Conflits armés qui s'enlisent, attentats terroristes, tueries de masse, répression policière des militant. e. s, criminalisation des réfugié. e. s : la violence sévit partout. Et audelà de la guerre et du terrorisme, elle concerne aussi les migrations internationales, les crises économiques et les changements climatiques. Pour Dominique Boisvert, il est urgent de réfléchir le monde contemporain dans les termes de la nonviolence. Il présente l'essentiel des principes de la nonviolence pour en montrer la pertinence et la portée. Cherchant à dépasser le " prêt-à-penser " selon lequel la sécurité doit être assurée par une augmentation des budgets militaires et des mesures d'exception, l'auteur veut décoloniser notre imaginaire. Cela ne fait aucun doute, l'âge de la nonviolence est venu.

    Qté.
    Disponible
  19. Trop tard

    Harvey L. Mead EAN : 9782897193621 Ecosociete | Grand Format | Paru le 31/03/2018 > Voir le résumé

    Il est trop tard pour préserver la vie telle que nous la connaissons. Trop tard aussi pour le développement durable. C'est le constat implacable que dresse Harvey L. Mead, vétéran de la scène environnementale. Depuis la publication en 1972 du rapport du Club de Rome sur les limites à la croissance, véritable boussole du mouvement écologiste, la situation, loin de s'être améliorée, n'a fait qu'empirer. Les belles heures du développement économique sont derrière nous, les émissions de gaz à effet de serre et la pollution continuent d'augmenter, les changements climatiques s'accélèrent, les ressources se raréfient... Refusant de sombrer dans un pessimisme stérile, Harvey L. Mead prend le parti d'un optimisme opérationnel pour combattre l'inertie idéologique ambiante, convaincu que nous n'avons pas d'autre choix : soit nous changeons notre système par un effort communautaire massif, soit ce système s'effondrera sous le poids de ses excès, qu'ils soient économiques, sociaux ou écologiques. L'idée d'une transition "douce" pour modifier la trajectoire délétère que nous avons prise est impossible, tout comme le maintien du paradigme de la croissance. Les défenseur.e.s de l'environnement et les militant.e.s pour le changement social doivent urgemment intégrer cet état de fait. Faut-il pour autant sombrer dans le désespoir ? Au contraire ! Il est impératif de définir les bases de nouveaux systèmes socio-économiques qui survivront à la série d'effondrements à venir. Car c'est bien la fin d'un monde et le début d'un nouveau que nous devons bâtir. Retroussons-nous les manches, il est trop tard pour désespérer !

    Qté.
    Disponible
  20. L'imposture néolibérale

    Jean-Claude St-Onge Edition : édition revue et augmentée
    EAN : 9782897193331
    Ecosociete | Grand Format | Paru le 14/03/2018 > Voir le résumé

    La crise sociale provoquée par 40 ans de néolibéralisme s'est traduite par une fragmentation du monde, un repli national, la montée des droites et la révolte contre les élites. Les Trump et Le Pen de ce monde ne sont pas tombés du ciel ! J.-Claude St-Onge livre ici un portrait détaillé des bouleversements politiques et des fondements philosophiques propagés par l'idéologie néolibérale, de Thatcher à Trump. Ce dernier, loin de représenter la fin du néolibéralisme, en constitue plutôt une nouvelle manifestation. Le néolibéralisme tente de se faire passer pour ce qu'il n'est pas, à savoir le champion des libertés, de la prospérité et du mieux-être, alors que la vision du monde qu'il propose est la subordination de la réalité aux forces du marché et à la loi du plus fort. L'imposture néolibérale démonte un à un les dogmes de cette doctrine. Liberté? Imposture ! A moins qu'on ne la résume à la propriété et à l'accumulation des richesses, apanage d'une minorité toujours plus puissante. Nouveauté ? Imposture ! Loin d'être révolutionnaire, le néolibéralisme représente plutôt une nouvelle synthèse des vieilles conceptions du libéralisme. Sous prétexte que la société serait gouvernée par des lois naturelles, il faudrait s'incliner devant la divinité du marché. A cet éloge de l'impuissance et de la résignation, l'auteur oppose l'idée d'une société fondée sur l'entraide, la participation, la répartition équitable des richesses, le droit à la vie et à la liberté, celle-ci étant conçue comme la possibilité d'autodétermination et de réalisation de soi. Cet ouvrage, qui met en lumière la fragilité de l'édifice néolibéral, est un antidote pour rompre avec le fatalisme ambiant.

    Qté.
    Disponible
  21. Notre empreinte écologique

    William Rees, Mathis Wackernagel, Nicole Daignault, Phil Testemale Edition : édition revue et augmentée
    EAN : 9782897193119
    Ecosociete | Grand Format | Paru le 28/02/2018
    Qté.
    Disponible
  22. L'écosophie ou la sagesse de la nature

    Serge Mongeau EAN : 9782897193164 Ecosociete | Grand Format | Paru le 28/02/2018
    Qté.
    Disponible
  23. Manuel de l'antitourisme

    Rodolphe Christin Collection : Polémos - Edition : édition revue et augmentée
    EAN : 9782897193515
    Ecosociete | Grand Format | Paru le 31/01/2018 > Voir le résumé

    Le tourisme est la première industrie mondiale, même s'il est pratiqué par seulement 3,5 % de la population... Un luxe réservé aux occidentaux qui, depuis l'avènement des congés payés, ont intégré "un devoir d'ailleurs et de loisirs". Mais qui n'a pas senti ce malaise, dans une boutique de souvenirs ou sur une plage des Caraïbes couvertes de baigneurs blancs ? Qui n'a jamais ramené de vacances le sentiment de l'absurde ? Car même les mieux intentionnés des voyageurs contribuent malgré eux à la mondophagie touristique. Et rien ne semble pouvoir arrêter cette conquête démesurée des quatre coins du monde : ni la pollution qu'elle impose, ni la disparition des spécificités culturelles qu'elle vient niveler et encore moins la conscience de l'Autre qu'elle réduit à une relation marchande. Pouvons-nous nous évader du tourisme ? Rodolphe Christin nous invite à retrouver l'essence du voyage : préférer le chemin à la destination, et "disparaître" plutôt qu'apparaître partout.

    Qté.
    Disponible
  24. L'écologie politique

    Dimitri Roussopoulos, Annie Chauveau, Michel Durand Edition : édition revue et augmentée
    EAN : 9782897193133
    Ecosociete | Grand Format | Paru le 31/01/2018 > Voir le résumé

    "Changer le système, pas le climat !" Ce slogan, scandé dans les rues de Paris lors de la COP21, exprime une réalité désormais implacable : les institutions politiques ne répondent pas adéquatement à la crise écologique. Dimitri Roussopoulos revient sur l'histoire des politiques environnementales qui ont mené à cet échec et rappelle la grande diversité des réponses citoyennes qu'il est possible d'apporter face à cette crise, de la lutte au logement dans le quartier montréalais Milton Parc dans les années 1970 au Kurdistan syrien d'aujourd'hui. Pour ce militant de l'écologie sociale, l'exploitation de la nature est d'abord et avant tout le miroir de l'exploitation de l'humain par l'humain. Autrement dit, cette relation trouble avec le monde naturel n'est qu'un symptôme des conflits socioéconomiques, ethniques, culturels et de genre ayant cours dans nos sociétés. C'est pourquoi les militant-e-s écologistes d'aujourd'hui ne se dédient pas seulement à la protection de l'environnement, ils et elles oeuvrent à bâtir de nouvelles communautés, de nouveaux modes de vie et de nouvelles façons de faire de la politique. L'écologie politique est une boussole indispensable pour nous orienter dans la confusion des discours qui sévissent actuellement autour de l'écologisme et pour agir, dès maintenant, sur nos styles de vie, nos quartiers et nos cités.

    Qté.
    Disponible
  25. Une éducation sans école

    Thierry Pardo, Sophie Rabhi Edition : édition revue et augmentée
    EAN : 9782897193423
    Ecosociete | Grand Format | Paru le 17/01/2018 > Voir le résumé

    Aujourd'hui, les mots "éducation" et "école" sont devenus quasiment synonymes. Pourtant, l'école ne représente qu'une infime partie de l'histoire de l'éducation. Comment cet amalgame a-t-il pu se produire ? Pourquoi en sommes-nous arrivés à croire que l'éducation de nos enfants devait relever de la responsabilité de l'Etat ? Quelles logiques sont à l'oeuvre derrière cette vaste entreprise de normalisation des masses ? Une éducation sans école, qui se présente comme une longue lettre à Ivan Illich, porte un regard critique sur l'institutionnalisation de l'éducation. A la lumière des grandes théories de la pédagogie (Sébastien Faure, Célestin Freinet, Edgar Morin, David Sobel...), Thierry Pardo soutient que les parents sont souvent les mieux placés pour éduquer leurs enfants et examine diverses alternatives éducatives : la transmission du savoir dans les sociétés traditionnelles et autochtones, "l'éducation à domicile" (unschooling) et celle prodiguée par le biais du voyage. Cet ouvrage au souffle poétique et libertaire est traversé par la métaphore du pirate, alliance de l'imagination et de la révolte, de l'utopie et de l'aventure. Sa proposition, inscrite dans le champ de l'éducation relative à l'environnement, s'appuie notamment sur le contact avec la nature et l'insertion dans un réseau social fécond. Dans cette nouvelle édition revue et augmentée, Thierry Pardo livre un témoignage beaucoup plus personnel de ses 10 années de pratique "d'éducation pirate" avec ses deux enfants et revient sur l'évolution des législations sur l'éducation en dehors des murs de l'école, tant en France qu'au Québec.

    Qté.
    Disponible
  26. Désobéir et grandir

    Paul Ariès, Serge Mongeau Collection : Polémos - Edition : édition revue et augmentée
    EAN : 9782897193485
    Ecosociete | Grand Format | Paru le 03/01/2018 > Voir le résumé

    Et si nous désobéissions, si nous cessions d'être de sages consommateurs ? Paul Ariès nous invite à suivre les réflexions des objecteurs de croissance, de l'alimentation à la désobéissance civile, en passant par la publicité, le rationnement et la gratuité. Quand 20 % des humains s'approprient 86 % des ressources disponibles sur Terre, parler de décroissance devient une nécessité. Egratignant à la fois spéculateurs environnementaux et vendeurs de développement durable, il appelle à la "croissance" de l'imaginaire et des liens sociaux, pour s'offrir collectivement une vie plus libre, plus signifiante et, finalement, plus humaine. Il revient sur 10 ans de combats de la décroissance qu'il aime décrire comme un "chemin de crête", dont pourraient découler le pire et le meilleur.

    Qté.
    Disponible
  27. Les stratèges romantiques

    Pierre Mouterde, Michael Löwy Collection : Théorie
    EAN : 9782897193393
    Ecosociete | Grand Format | Paru le 03/01/2018 > Voir le résumé

    Ecrit dans le sillage de penseurs du soupçon (Marx, Nietzsche, Freud) et de leurs contemporains, Les stratèges romantiques cherche à repenser les questions qui touchent l'existence (le temps, le désir, la religion, l'amour, la vie, la mort) afin de rouvrir les possibles d'une action politique authentiquement émancipatrice. S'inscrivant dans la tradition du romantisme émancipateur qui entend prendre le contre-pied d'un monde utilitariste et marchand, Pierre Mouterde propose une approche renouvelée de l'intervention sociopolitique. Il cherche à redonner à la politique ses lettres de noblesse et à repenser cette dernière à l'aune des défis de l'ère néo-libérale, en proposant de combiner à l'art d'une stratégie rassembleuse et unificatrice la réappropriation de toutes les aspirations existentielles que la modernité marchande a fait disparaître de nos vies. C'est l'originalité de cet essai : pour appréhender les désordres du monde contemporain et y remédier, l'auteur ne se contente pas des traditionnelles explications économiques, sociales et politiques. Il tente d'y combiner des facteurs culturels et plus généralement ceux touchant à l'horizon immédiat de l'existence humaine. Ceux-là même que le déploiement capitaliste néolibéral des dernières décennies tend à remodeler en profondeur, en favorisant les tendances à la fragmentation et à la massification dont l'auteur fait une clé d'interprétation pour comprendre notre époque. De là, comme le souligne Michael Löwy dans sa préface, cette "proposition novatrice et originale d'une stratégie romantique, d'une forme de pensée et d'action à la fois réaliste et sensible, rationnelle et enchantée", qui pourrait symboliser toute l'importance de ces révolutions à effectuer aujourd'hui dans les domaines de l'existence et de l'agir collectif. En ouvrant de nouvelles pistes de réflexion sur les caractéristiques "des temps présents" et en cherchant à les refonder sur un mode philosophique, Les stratèges romantiques participe à sa manière au renouvellement si nécessaire du discours de la gauche d'aujourd'hui.

    Qté.
    Disponible
  28. Eduquer, pour la vie !

    Charles Caouette, Gaston Chalifoux Edition : édition revue et augmentée
    EAN : 9782897193027
    Ecosociete | Grand Format | Paru le 31/12/2017 > Voir le résumé

    Lors de la première publication d'Eduquer. Pour la vie !, en 1997, Charles E. Caouette s'adressait à tous ceux et celles, parents, enseignant.e.s et professionnel.le.s de l'éducation qui, comme lui, pensaient qu'"il est carrément inacceptable que ce soit à l'école que les jeunes perdent le goût d'apprendre et de se développer, qu'ils y perdent surtout la confiance en eux-mêmes, en leurs ressources et en l'avenir". En domestiquant les esprits en fonction des impératifs du marché et de la fameuse compétitivité internationale, l'école pousse les jeunes soit au décrochage, soit à la résignation. Près de 20 ans plus tard, le constat reste le même. Pionnier du mouvement des écoles alternatives, Charles E. Caouette nous propose de rééduquer l'école. Se centrer sur les jeunes plutôt que sur les programmes, avoir confiance en eux et respecter leur rythme d'apprentissage afin qu'ils apprennent l'autonomie, la responsabilité et l'engagement social qui leur permettront de jeter les bases d'une société alternative. Dans cette nouvelle édition, l'auteur nous rappelle que pour réaliser cette société nouvelle fondée sur des valeurs humanistes, parents comme citoyen.ne.s doivent aussi incarner ces valeurs dans leurs milieux de vie et de travail. C'est dans le même esprit qu'il convie les personnes âgées à vivre une "vieillesse alternative", en demeurant les plus autonomes possible et engagées socialement. Dans un contexte où de plus en plus de parents recherchent une éducation alternative pour leurs enfants, mais conservant son caractère public, cet ouvrage est une lecture essentielle pour bâtir une éducation au service de l'humain et de la communauté.

    Qté.
    Disponible
  29. A nous la ville !

    Jonathan Durand Folco EAN : 9782897193201 Ecosociete | Grand Format | Paru le 10/09/2017 > Voir le résumé

    Les villes peuvent-elles changer le monde ? Considérées comme les espaces où se joueront en grande partie les luttes politiques du XXIe siècle, les villes tardent pourtant à susciter l'attention qu'elles méritent dans les cercles progressistes. Pour Jonathan Durand Folco, la gauche doit urgemment investir cet espace politique qui est au centre des enjeux sociaux, économiques et écologiques actuels et qui possède un potentiel de transformation inédit. Prenant appui sur de solides bases théoriques, nourri des expériences d'ici et d'ailleurs, l'auteur expose les contours d'une nouvelle stratégie politique : le municipalisme. Il montre que la ville participe des contradictions du capitalisme avancé, qu'une tension de plus en plus forte s'exprime entre le développement de la "ville néolibérale" et les revendications du "droit à la ville", et que la question écologique, la spéculation immobilière et la défense des communs sont au centre des mobilisations citoyennes. Cherchant à dépasser le clivage ville/région et à surmonter les écueils posés par les stratégies de transformation sociale "par le haut" ou "par le bas", Jonathan Durand Folco donne des pistes pour s'organiser et passer à l'action. Comment penser le front municipal ? Comment articuler les échelles locale, nationale et internationale dans la perspective d'une République sociale vue comme Commune des communes ? A quels problèmes organisationnels faisons-nous face ? Cela passerait-il par la création d'un Réseau d'action municipale ? Et selon quelles valeurs et quels principes organisationnels ? Autant de questions auxquelles tente de répondre l'auteur pour réhabiliter la municipalité comme espace politique et vecteur de transformation sociale.

    Qté.
    Disponible
  30. Le travail, et après ?

    Rodolphe Christin, Jean-Christophe Giuliani, Philippe Godard, Bernard Legros EAN : 9782897193089 Ecosociete | Grand Format | Paru le 09/04/2017 > Voir le résumé

    Dans notre monde productiviste, la croissance serait nécessaire pour que chacun puisse travailler. Étrange paradoxe selon lequel tout le monde cherche à être un rouage de la société du travail alors qu'il n'y a pas si longtemps, les promesses de la société des loisirs nous invitaient à nous en libérer. Face aux platitudes conceptuelles qui font du « travail » un absolu tombé du ciel, ce livre entend semer le dissensus et activer la réflexion. Les quatre auteurs s'attaquent ici à la centralité du travail dans nos vies, dans une perspective de décroissance. Leurs critiques rejoignent plusieurs sphères du travail : le mythe du plein emploi, le salariat, le management et ses ravages, la servitude volontaire des cadres et des classes moyennes ou encore le rôle de l'éducation arrimée au monde du travail. Leur but commun : « penser contre le travail » plutôt que chercher à l'aménager pour le faire perdurer. Ne se limitant pas à la critique, ils veulent imaginer des voies de sortie plutôt que chercher à sauver un système qui nous broie. Sans chercher à proposer un programme commun de sortie de l'univers productiviste, c'est plutôt dans un ici et maintenant, sur nos lieux de travail ou dans nos agences pour l'emploi qu'ils nous invitent à prendre le parti de limiter, contrer ou refuser ce qui nous nie et nous détruit. Aucune orthodoxie n'émane de ce texte, si ce n'est le désir partagé de remettre en cause le dogme du travail pour tous, du travail comme élément structurant de la vie individuelle et collective... Les propos des auteurs s'inscrivent dans le cadre d'une opposition à un ordre économique planétaire qui nous dresse les uns contre les autres dans un formidable combat des humains au travail contre d'autres humains travailleurs ou sans emploi. Penser la transition au-delà de la société du travail plutôt que la subir, voilà également leur objectif.

    Qté.
    Disponible
par page
  1. 1
  2. ...
  3. 9

Identifiez-vous pour consulter vos prix remisés et commander