Résultats de recherche

348 résultats pour Éditeur: Presse Universitaire
par page
  1. 1
  2. ...
  3. 12
Identifiez-vous pour consulter vos prix remisés et commander
  1. Subjectivités numériques et posthumain

    Claire Larsonneur, Hélène Machinal, Arnaud Regnauld Collection : Interférences
    EAN : 9782753579248
    Presse Universitaire | Grand Format | À paraître le 18/03/2020 > Voir le résumé

    Subjectivités numériques et posthumain s'inscrit dans le sillage de l'ouvrage PostHumains : frontières, évolutions, hybridités publié dans la collection " Interférences " des presses universitaires de Rennes. Ce recueil était davantage consacré aux mutations, évolutions et hybridations du corps dans un devenir posthumain. Ce livre propose d'explorer l'imaginaire associé à l'émergence d'une subjectivité numérique dans la période contemporaine de l'hyperconnectivité et du développement de l'intelligence artificielle. Tout comme dans la perspective d'une corporéité posthumaine, un esprit qui ne serait plus ancré à un corps organique suscite de nombreuses réflexions et mises en fiction. L'approche proposée dans ce livre est par ailleurs fondamentalement interdisciplinaire car les questionnements relatifs aux devenirs de l'humain et à la définition de son identité que déclenche le posthumain sont universels.

    Qté.
    Bientôt
    disponible
  2. Judith Gautier

    Yvan Daniel, Martine Lavaud Collection : Interférences
    EAN : 9782753578746
    Presse Universitaire | Grand Format | À paraître le 26/02/2020 > Voir le résumé

    Judith Gautier (1845-1917) est la fille de Théophile Gautier et de la cantatrice italienne Ernesta Grisi. Elle vécut sa jeunesse au coeur du Paris artistique et littéraire du XIXe siècle, fréquentant toutes les figures marquantes de l'entourage de son père : Baudelaire, Flaubert, Delacroix, Leconte de Lisle... et se fit connaître très jeune en publiant Le Livre de Jade, première anthologie littéraire de poèmes chinois classiques traduits en français. Après ce premier coup d'éclat très remarqué, elle parvint à vivre de sa plume en publiant tout au long de sa vie une oeuvre abondante, touchant à tous les genres. Loin de n'être " que " la fille de Théophile Gautier, elle parvint, tout en honorant la mémoire paternelle, non seulement à assumer une fonction de médiatrice artistique et culturelle, mais aussi à se façonner une identité littéraire propre : au-delà d'une extraordinaire biographie sur laquelle revient cet ouvrage, c'est à l'originalité d'une créatrice authentique, poétesse, traductrice, critique et romancière, que ce volume, le premier du genre, prétend rendre un hommage informé, nourri par l'expertise de spécialistes venus d'horizons disciplinaires et culturels divers.

    Qté.
    Bientôt
    disponible
  3. Ecritures de la tentation

    Isabelle Durand, Esther Pinon Collection : Interférences
    EAN : 9782753578418
    Presse Universitaire | Grand Format | Paru le 29/01/2020 > Voir le résumé

    "Ayez grand soin d'écrire, comme si le Saint-Esprit dictait" : ce conseil ironique du Méphistophélès de Goethe pourrait emblématiser la position instable de la littérature du XIXe siècle à l'égard de la Bible. Dans le Génie du christianisme, Chateaubriand fait des Ecritures l'horizon poétique de l'écriture. Dès lors, la littérature n'a de cesse de se mesurer à ce modèle, tantôt dans un esprit apologétique, tantôt à des fins de subversion. Dans un tel contexte, les récits bibliques de tentation, auxquels s'ajoutent les mythes de Faust et de saint Antoine, représentent des sources particulièrement fécondes. Riches de potentialités éthiques et dramatiques, ils font écho aux paradoxes d'une époque sans cesse partagée entre l'attrait qu'exercent les modèles religieux et la nécessité de les transgresser pour leur rendre toute leur actualité. Ce sont ces enjeux variés que les études réunies dans le présent ouvrage se proposent d'explorer, afin de mettre au jour les tensions créatrices d'un siècle où la dictée du Saint-Esprit et les murmures méphistophéliques se mêlent en des harmonies inédites.

    Qté.
    Disponible
  4. La littérarité latine de l'Antiquité à la Renaissance

    Blandine Colot Collection : Interférences
    EAN : 9782753578166
    Presse Universitaire | Grand Format | Paru le 27/11/2019 > Voir le résumé

    S'appliquant au concept de littérarité remis récemment en débat, la réflexion proposée ici s'intéresse au domaine latin, qui reste de ce point de vue largement inexploré. L'arc diachronique représenté, de L'Antiquité au Moyen Age et à la Renaissance, offre à l'étude un espace culturel où la notion de tradition est vivante, marqué initialement par l'appropriation des codes culturels hellénistiques, et qui a vu ensuite le passage du paganisme au christianisme engendrer ses propres effets. Par une attention portée tour à tour aux positions de l'auteur et du récepteur, aux modes de production et aux mécanismes de validation, aux définitions en creux ou par défaut de la littérarité, les contributions mettent au jour un certain nombre de critères en fonction desquels il apparaît qu'un texte est perçu ou défini comme "littéraire". Cette diachronie longue permet d'éclairer l'évolution qui a progressivement amené un resserrement de la notion, notamment à propos de genres qui, de nos jours, ne sont plus jugés relever de "la littérature" (histoire, littérature spirituelle ou didactique...). Cette réflexion sur la nature du fait littéraire se situe ainsi au confluent de divers champs d'expression ou disciplines et a vocation à éclairer la conception de la littérarité dans l'Europe classique et contemporaine tandis que son avenir suscite interrogation à l'heure où la disparition du livre de papier est presque annoncée. Avant de pouvoir se demander si d'autres configurations peuvent présider à une nouvelle naissance du fait littéraire, on est revenu à son moment d'origine, dont il ressort une mise en valeur du sens sociétal et personnel des productions littéraires en continuel réaménagement.

    Qté.
    Bientôt
    disponible
  5. Louis Guilloux dans les médias

    Jean-Baptiste Legavre, Michèle Touret, Yves Jeanneret, Collectif Collection : Interférences
    EAN : 9782753578142
    Presse Universitaire | Grand Format | Paru le 06/11/2019 > Voir le résumé

    Louis Guilloux (1899-1980) dispose de marqueurs médiatiques très tôt avec La Maison du peuple (1927) et Le Sang noir (1935). Ils lui offrent des ressources (il est identifiable et dispose d'une place dans l'espace littéraire). Ils le lestent aussi d'un poids (la figure de l'écrivain-du peuple). A chaque fois, les médias semblent "réqresser" vers les oeuvres les plus connues pour confirmer la définition de la situation antérieure, soit un Guilloux écrivain révolté et anti-bourgeois. Analyser les réceptions médiatiques d'un écrivain, c'est aussi mieux voir les transactions à l'oeuvre. Guilloux compose, accepte, masque. Il évite aussi de parler de ce dont il ne souhaite pas parler, comme son voyage en URSS en 1936. Guilloux tente encore dans les médias de lutter contre sa peur de trahir ses origines autant que de dissimuler sa grande difficulté à se penser comme un théoricien de la (de sa) littérature. En observant au fil des contributions les réceptions de l'oeuvre de Louis Guilloux se dessinent en arrière-plan la vie des périodiques autant que le travail de la critique littéraire tout au long du XXe siècle.

    Qté.
    Disponible
  6. Cocteau d'une guerre à l'autre

    Michel Collomb, David Gullentops, Pierre-Marie Héron, Collectif Collection : Interférences
    EAN : 9782753578043
    Presse Universitaire | Grand Format | Paru le 16/10/2019 > Voir le résumé

    La réflexion critique sur les rapports entre la littérature et la guerre a longtemps privilégié, en France, les oeuvres portant sur la Seconde Guerre mondiale. La commémoration du Centenaire de la Grande Guerre a permis de rattraper ce retard en faisant éclore un grand nombre de publications, qui renouvellent profondément le champ d'étude de la "littérature de guerre" en attirant l'attention sur des auteurs délaissés ou ignorés et, surtout, en croisant l'approche littéraire avec celles des sciences humaines.Victime d'une image qui l'associe davantage aux mondanités qu'aux champs de bataille, Cocteau semble avoir été le grand oublié de ces travaux, sur les écrivains de la Grande Guerre, à laquelle il a voulu participer dès le premier jour et qu'il vécut sur le front belge pendant six mois en 1916. Quant à la perception publique de ses années d'Occupation, elle est de son côté largement saturée par un autre événement, son "Salut à Breker" publié dans Comoedia en 1942, interprété par beaucoup comme un insupportable "Salut à Hitler" valant profession de collaboration.Tout cela est simplificateur, comme le savent les lecteurs de Cocteau et de ses biographies. Ce volume veut donc ajouter sa pierre aux travaux similaires conduits sur d'autres écrivains de premier plan.

    Qté.
    Disponible
  7. Pouvoir de la littérature

    Emmanuel Bouju, Yolaine Parisot, Charline Pluvinet, Collectif Collection : Interférences
    EAN : 9782753577770
    Presse Universitaire | Grand Format | Paru le 25/09/2019 > Voir le résumé

    Que peut (encore) la littérature - à l'heure des répétitions catastrophiques de l'histoire génocidaire, de la crise du crédit démocratique et de la menace polymorphe des fascismes renaissants ? Reposer cette vieille question, c'est ne pas tout à fait se satisfaire des réponses multiples qui lui ont été apportées (plaire, émouvoir, enseigner ; définir des modalités alternatives de sensation, de pensée et de morale ; fabriquer des mondes possibles ; exercer un partage démocratique des régimes de sensibilité ; dire ce qui ne peut se dire autrement...).C'est relancer le mouvement même de la littérature - par le doute qu'elle entretient sur sa propre puissance, et la conscience qu'elle ne relève jamais vraiment d'un régime d'exception dans la culture. L'ouvrage examine les usages et la pertinence du vocabulaire du pouvoir, de la puissance et de la force, dans le cadre de l'analyse, de l'interprétation et de la théorisation de la littérature.

    Qté.
    Disponible
  8. Albert Camus et les vertiges du sacré

    Carole Auroy, Anne Prouteau, Collectif Collection : Interférences
    EAN : 9782753577664
    Presse Universitaire | Grand Format | Paru le 18/09/2019 > Voir le résumé

    La question du sacré a de nombreuses ramifications dans l'oeuvre de fiction et dans les essais philosophiques d'Albert Camus. Les contributions rassemblées dans ce volume examinent l'articulation des représentations positives et négatives du sacré, au fil d'une oeuvre qui fait ressortir avec acuité ses ambivalences : la dénonciation d'une force d'écrasement prompte à glisser de la sphère religieuse à la sphère politique y coexiste avec le lyrisme de la dilatation de l'être dans les extases cosmiques, ou encore avec l'approche aimante et douloureuse du mystère de l'autre. La réflexion de Camus fait jaillir du sacré lui-même le sens de la limite qui contrecarre ses propres égarements, en opposant aux fureurs totalitaires et terroristes la terreur révérencielle du sang versé et en entreprenant de refonder sur l'esprit de mesure un humanisme lucide.

    Qté.
    Disponible
  9. L'artiste en revues

    Laurence Brogniez, Clément Dessy, Clara Sadoun-Edouard, Collectif Collection : Interférences
    EAN : 9782753577282
    Presse Universitaire | Grand Format | Paru le 11/09/2019 > Voir le résumé

    Depuis le XIXe siècle, le journal ou la revue jouent un rôle fondamental dans la promotion des artistes, mais ces supports constituent aussi, pour ceux-ci, un lieu d'échange et de rencontre avec le public, avec d'autres artistes, avec l'actualité, et surtout, avec l'écriture. A la suite des recherches menées autour des écrits d'artistes ainsi que sur les échanges qu'entretient la presse avec les arts et la littérature, le présent ouvrage prend pour objet les contributions diverses des artistes aux supports périodiques, sur les plans de l'écriture, de la direction et de la gestion. Sous la désignation d'" artiste " sont pris en compte tant peintres que sculpteurs, compositeurs, metteurs en scène et les périodiques envisagés incluent revues artistiques et littéraires, mais aussi journaux et revues généralistes, " petite presse " et magazines. Chaque chapitre entend ainsi mettre au jour le rôle des revues et de la presse quotidienne dans la structuration de la vie artistique et les trajectoires individuelles des artistes. Il s'agit in fine de rendre compte de l'usage des périodiques comme d'une porte ouverte sur le monde, c'est-à-dire comme espace de confrontations et d'influences multiples, en plaçant cette expérience en perspective avec l'oeuvre artistique.

    Qté.
    Disponible
  10. Anthony Burgess et la France

    Marc Jeannin, Collectif Collection : Interférences
    EAN : 9782753577572
    Presse Universitaire | Grand Format | Paru le 14/08/2019 > Voir le résumé

    Cet ouvrage aborde la relation particulière qu'Anthony Burgess - le célèbre écrivain britannique également compositeur de musique savante - avait avec la France. Burgess, qui reste encore aujourd'hui principalement connu du grand public pour son roman L'Orange mécanique adapté au cinéma par Stanley Kubrick, avait en effet parmi ses multiples centres d'intérêt, un penchant pour la France. Cet intérêt particulier, moins connu du grand public, se retrouve à plusieurs niveaux chez lui. Le présent ouvrage propose d'en illustrer quelques aspects parmi les plus représentatifs. Il y est question, entre autres, d'explorer l'impact du legs littéraire et musical français sur les créations et les adaptations d'Anthony Burgess. Des analyses détaillées présentent quelques-unes de ses oeuvres en référence à des écrivains français de premier plan tels que Baudelaire, Mallarmé, Lévi-Strauss, Molière et Rostand, ainsi que des compositeurs français de grand renom dont Berlioz, Bizet, Boulez, Debussy, Ravel et Saint-Saëns. Cet ouvrage est la version française du livre Anthony Burgess and France, publié chez Cambridge Scholars Publishing en 2011, à l'occasion du centenaire de la naissance d'Anthony Burgess.

    Qté.
    Disponible
  11. Romans du hasard

    Sébastien Wit Collection : Interférences
    EAN : 9782753577657
    Presse Universitaire | Grand Format | Paru le 14/08/2019 > Voir le résumé

    Composition no 1 de Marc Saporta, Marelle de Julio Cortázar, Le Château des destins croisés d'Italo Calvino et Le Maître du Haut Château de Philip K. Dick. Ecrits entre 1962 et 1973, ces quatre romans ont pour point commun leur usage de la tradition divinatoire. Dans les trois premiers, la forme romanesque se délite en empruntant la forme des tarots. Quant au dernier roman, il fonde son écriture sur des consultations du Yi King, l'oracle de la tradition chinoise. Tant sur le plan politique que littéraire, le moment des années 1960 coïncide avec une remise en cause radicale de l'autorité. Précédant la mort de l'auteur prophétisée par Barthes, des artistes s'emparent du hasard dès les années 1940 afin d'affranchir la création de tout arbitraire auctorial. A partir de quatre exemples de déconstruction de la linéarité romanesque, Sébastien Wit s'attache ainsi à cerner la manière dont la littérature du XXe réactualise une épistémè du hasard divinatoire. Grâce au hasard, les expérimentations littéraires font fi des structures usuelles du genre romanesque, et nous invitent à reconsidérer les relations entre l'auteur et le lecteur.

    Qté.
    Disponible
  12. Figurations épiques et contre-épiques de la Grande Guerre

    Aurélie Adler, Marie-Françoise Lemonnier-Delpy, Herta Luise Ott, Collectif Collection : Interférences
    EAN : 9782753577046
    Presse Universitaire | Grand Format | Paru le 19/06/2019 > Voir le résumé

    La Première Guerre mondiale a ouvert un champ d'expériences d'une violence inédite en Europe. L'écriture née de la confrontation à cet événement a tenté de le narrer et de l'interpréter. En-deçà de l'indicible, ou plutôt du non-narrable de cette guerre, les genres narratifs fictionnels et non-fictionnels sont les premiers vecteurs du récit de guerre. Ces textes interrogent, directement ou implicitement, la question de l'héroïsme, du patriotisme, de la légende, de la célébration, mais aussi de la destruction insensée, de la mort absurde, collective et individuelle. Ils questionnent, devant cette toile de fond, le recours aux formes traditionnelles de la littérature de guerre. L'épopée est ainsi convoquée, alors même qu'on la pensait morte et qu'on la considère souvent, face aux bouleversements du XXe siècle, comme un genre impossible. C'est sous l'angle problématique et fort peu étudié jusqu'à présent de leur rapport à l'épique que les écritures de la Grande Guerre sont appréhendées dans cet ouvrage. Les modalités ainsi que les enjeux esthétiques, culturels, politiques et idéologiques de la confrontation entre l'épopée et la première guerre moderne y sont présentés à travers un ensemble d'oeuvres et de textes écrits et publiés de 1914 à nos jours. Pour dresser un panorama sur cette question, ce volume collectif a réuni les contributions de spécialistes de l'histoire, de la littérature et des arts des XXe et XXIe siècles en France, en Allemagne et en Autriche.

    Qté.
    Disponible
  13. Figures du critique-écrivain

    Elina Absalyamova, Laurence Van nuijs, Valérie Stiénon, Collectif Collection : Interférences
    EAN : 9782753577374
    Presse Universitaire | Grand Format | Paru le 15/05/2019 > Voir le résumé

    Du XIXe siècle à nos jours, de nombreux auteurs ont combiné l'écriture de création et la critique littéraire dans le journalisme, l'essai ou la théorie. Leurs écrits témoignent de la partition entre une oeuvre prédominante et une production supposée résiduelle. Mais faire oeuvre signifie aussi intégrer le discours à l'écriture, voire subordonner le texte à son commentaire. Cet ouvrage examine les choix d'une telle pratique et les raisons de sa légitimité problématique. Il montre comment, de l'institution de la critique à la spécialisation culturelle, les classements par l'histoire interagissent avec des catégories intériorisées en (anti)modèles : critique fustigée de Balzac à Morand, critique laboratoire chez Barthes ou Butor, critique professorale reprochée à Sartre, critique poéticienne de Ponge, critique frondeuse de Bayard.

    Qté.
    Disponible
  14. L'écho des contes

    Dominique Peyrache-Leborgne, Collectif Collection : Interférences
    EAN : 9782753576339
    Presse Universitaire | Grand Format | Paru le 24/04/2019 > Voir le résumé

    Parmi les contes en prose de Perrault, si célèbres au sein du patrimoine mondial, il en est un qui est toujours resté un peu plus discret que les autres, et qui pourtant correspond à une forme extrêmement répandue dans le monde entier : il s'agit des Fées, conte moral d'avertissement à destinée féminine, tout simple par sa structure "en miroir", que Perrault s'est plu à décliner dans un style lui-même très épuré. Sur ce canevas bien connu du Classicisme, la tradition écrite et orale, populaire et savante, a inscrit, au fil du temps, d'innombrables variations de style et de motifs. Les Grimm collectèrent et réécrivirent plusieurs variantes du conte-type, dont Frau Holle (Dame Holle) qui offre une des déclinaisons les plus riches et les plus poétiques de cette trame familière. Dame Holle croise en effet les caractéristiques génériques du conte avec celles du mythe et de la légende. En prenant pour fil directeur la comparaison des variantes et reconfigurations qui entourent les textes de Perrault et des Grimm, ce livre a cherché à rendre sensible la variété des enjeux éthiques et poétiques portés par les contes. Il a voulu donner un aperçu de l'immense réseau de récits, d'images et de symboles qui s'est créé, d'âge en âge et dans presque toutes les langues, autour de cette petite histoire qui cherchait à rappeler à ses auditeurs et à ses lecteurs combien pouvaient être grands les bienfaits de l'altruisme, de la civilité, mais aussi de la poésie. Une petite histoire sans prétention, donc, mais porteuse de "grandes espérances"...

    Qté.
    Disponible
  15. Valentine de Saint-Point

    Paul-André Claudel, Elodie Gaden, Collectif Collection : Interférences
    EAN : 9782753576940
    Presse Universitaire | Grand Format | Paru le 17/04/2019 > Voir le résumé

    Morte au Caire en 1953, dans le dénuement le plus total, Valentine de Saint-Point a longtemps été reléguée dans l'ombre de l'histoire de l'art. Cette expérimentatrice hors du commun – qui fréquenta Rodin, Mucha, Marinetti et Canudo, écrivit coup sur coup le Manifeste de la Femme futuriste (1912) et le Manifeste Futuriste de la luxure (1913), révolutionna la chorégraphie en fondant une nouvelle danse sous le nom de Métachorie, se passionna pour la théosophie, puis finit par s'établir en Egypte et se rapprocher de l'Islam, tout en embrassant la cause anticolonialiste – avait littéralement disparu des mémoires. Qui était donc Valentine de Saint-Point ? On ne se souvenait d'elle, au mieux, que comme d'une arrière-petite nièce de Lamartine décidément bien excentrique... Après une éclipse d'un demi-siècle, cette expérience artistique au croisement des avant-gardes et des courants modernistes européens revient peu à peu à la lumière : Valentine de Saint-Point apparaît désormais comme une figure incontournable de la création artistique du début du XXe siècle. Le présent volume vise à prolonger le mouvement d'investigation entamé autour de cette artiste d'exception, en réunissant les spécialistes qui se sont, jusqu'à présent, intéressés à son parcours. Ce volume entend devenir une publication de référence pour celle qui est désormais considérée comme la principale femme d'avant-garde du panorama de la Belle Epoque.

    Qté.
    Disponible
  16. De Marguerite de Valois à la reine Margot

    Catherine Magnien, Eliane Viennot, Collectif Collection : Interférences
    EAN : 9782753576506
    Presse Universitaire | Grand Format | Paru le 27/03/2019 > Voir le résumé

    Fille, soeur et épouse de cinq rois de France, Marguerite de Valois (1553- 1615) est devenue après sa mort la première autrice d'un best-seller avec ses Mémoires, publiés en 1628, prototype et modèle reconnu d'un genre littéraire fécond... avant d'être saisie par la légende et transformée en "reine Margot". Sa vie durant, jeune princesse, puis reine de Navarre, puis reine exilée, et enfin - une fois démariée - Reine Marguerite réhabilitée dans sa cour parisienne, elle s'entoura de femmes et d'hommes de lettres qui fréquentèrent ses cercles ou la choisirent pour dédicataire. Elle-même écrivit des discours, des poésies, des centaines de lettres, et entreprit le récit de sa vie. Les contributions réunies dans cet ouvrage examinent d'abord, outre certains de ses propres écrits, (es textes de poètes, prosateurs et traducteurs qui l'entourèrent ou s'adressèrent à elle, afin de cerner l'influence culturelle qui fut la sienne. Un second volet s'intéresse au foisonnement des oeuvres inspirées par sa figure, du calomnieux pamphlet qui fit sa légende noire aux fictions télévisuelles des années 60 et 70, en passant par les écrits des princesses qui prirent la plume à son image, les dictionnaires qui colportèrent sa double réputation de femme savante et de débauchée, et les artistes qui la mirent en scène, au roman comme à l'opéra.

    Qté.
    Disponible
  17. Pierre Albert-Birot (1876-1967)

    Carole Aurouet, Marianne Simon-Oikawa, Collectif Collection : Interférences
    EAN : 9782753576889
    Presse Universitaire | Grand Format | Paru le 13/03/2019 > Voir le résumé

    Venu tard à la poésie, à l'âge de 40 ans, Pierre Albert-Birot (1876-1967) fut un infatigable expérimentateur. Peintre, éditeur, imprimeur, poète, homme de théâtre, scénariste, il s'est construit au contact de l'Esprit nouveau, du cubisme, du futurisme. Fondateur de la revue SIC (1916-1919), il y a accueilli les oeuvres d'Apollinaire, Soupault, Reverdy, Picasso, Zadkine, entre autres. Il a innové dans des domaines aussi variés que la poésie visuelle (poèmes-affiches, poèmes-pancartes), la poésie sonore (poèmes à crier et à danser), le théâtre (pièces pour marionnettes, théâtre circulaire) ou le cinéma. Un demi-siècle après sa disparition, le présent volume analyse l'oeuvre pionnière de celui qu'Apollinaire qualifiait de "pyrogène", et lui redonne toute sa place dans l'histoire de la poésie du XXe siècle.

    Qté.
    Disponible
  18. Histoire de la traduction littéraire en Europe médiane

    Antoine Chalvin, Jean-Léon Muller, Katre Talviste, Marie Vrinat-Nikolov Collection : Interférences
    EAN : 9782753576117
    Presse Universitaire | Grand Format | Paru le 27/02/2019 > Voir le résumé

    "Les vrais Européens, ce sont les traducteurs", affirme l'écrivain György Konrád. Et il ajoute : "C'est grâce aux traducteurs que l'Europe multilingue a pu devenir, ici et là, un tissu culturel." Or le rôle fondateur de la traduction dans la formation des littératures écrites et dans l'émergence de formes et de genres nouveaux en Europe est loin d'avoir été suffisamment exploré. C'est particulièrement vrai pour l'Europe dite médiane, située entre les aires culturelles germanique et russe, qui s'est retrouvée, au cours de son histoire, plus ou moins proche de "l'épicentre" des mouvements culturels européens. Cet ouvrage, qui réunit les contributions de 26 spécialistes de 16 langues et littératures d'Europe médiane, permet, pour la première fois, de mieux comprendre comment la circulation des textes traduits a contribué au fil des siècles à forger une culture polyphonique proprement européenne, un processus dans lequel cette partie du continent a joué un rôle largement méconnu. A l'heure où les Européens doutent de leur unité, une meilleure connaissance de la culture des autres et des interactions en matière de création littéraire ne peut que contribuer à renverser des stéréotypes et favoriser le rapprochement des représentations mutuelles.

    Qté.
    Disponible
  19. Eveil

    Jackie Pigeaud, Baldine Saint Girons Collection : Interférences
    EAN : 9782753575677
    Presse Universitaire | Grand Format | Paru le 06/02/2019 > Voir le résumé

    L'éveil renvoie à la naissance, dont il renouvelle et banalise le miracle ; et il s'oppose au sommeil ou plutôt à l'endormissement, pris comme retrait dans un monde intérieur et anticipation de la mort. Mais qu'y a-t-il de commun entre l'éveil physiologique, propre à tous les animaux, et l'éveil spirituel, réservé à quelques élus, en passant par toutes sortes d'éveils spécifiques qui touchent la sensibilité, l'imagination, l'intelligence, la créativité, etc. ? Qui éveille, à quoi et pourquoi ? Et qui s'éveille ? Est-ce " l'âme " ? Est-ce " moi ", " soi ", " on " ? L'éveil est-il finalement rendu impossible par la mort ou bien peut-il s'accomplir après sa survenue à travers diverses formes de survie ou de résurrection ? La méthode choisie est celle d'une approche concrète, proche de la vie, mais toujours soucieuse de ses provenances. Cette " pensée en amont ", comme on pourrait l'appeler, ne cesse de solliciter l'histoire des religions, de la philosophie, des langues, des arts et des sciences. Mais elle refuse l'hégémonie d'une seule de ces disciplines et privilégie la créativité, en assignant à la musique et aux beaux-arts un rôle central dans le renouvellement de la pensée.

    Qté.
    Disponible
  20. Le Bateau ivre

    Arnaud Santolini, Louis Forestier Collection : Interférences
    EAN : 9782753575806
    Presse Universitaire | Grand Format | Paru le 09/01/2019 > Voir le résumé

    Le Bateau ivre, le plus célèbre poème de Rimbaud, est exploré comme un vaste projet de désorganisation et de réorganisation portant sur un très large échantillon de propriétés des objets (couleurs et sensorialité, espace et temps, forme, volume, mouvement, vie...). Cette "fabrique du désordre" est reliée à la fois à un modèle de pensée enfantine et à l'utilisation de procédés quasi-systématiques de transformation. L'originalité est l'apport de la psychologie cognitive et de la psychologie de l'enfant à l'analyse d'une stratégie d'écriture. Une seconde partie situe le poème dans son contexte littéraire et politique. D'une part, comme enjeu d'une compétition littéraire intense - une vraie "course de bateaux" ! - à un moment où le jeune poète doit faire ses preuves dans le milieu parisien. Un bilan critique des "sources" remet notamment Hugo au premier plan. D'autre part, comme mise en correspondance entre le bouleversement poétique et un modèle général de révolution sociale, activé par la Commune de Paris. Après un arrêt sur l'énigme des derniers quatrains, une synthèse ouvre sur les répercussions du poème dans la suite de l'oeuvre.

    Qté.
    Disponible
  21. L'homme sauvage dans les lettres et les arts

    Cristina Noacco, Sophie Duhem Collection : Interférences
    EAN : 9782753575912
    Presse Universitaire | Grand Format | Paru le 09/01/2019 > Voir le résumé

    La figure de l'homme sauvage est un archétype de l'imaginaire universel et n'a cessé d'être revisitée et renouvelée par l'iconographie et la littérature de tous les temps. Mais quels sont les termes que les textes ou les didascalies utilisent pour se référer à l'imaginaire de l'homme sauvage ? Quel langage visuel en a construit l'image ? Et à quoi le reconnaît-on ? A son aspect physique ? A ses actions ? A son (manque de) langage ? Comment évolue cette figure à travers l'espace et le temps et quelle est la finalité de son (r)emploi ? Peut-on parler encore, enfin, à l'époque post-industrielle, de l'existence d'un homme sauvage et, si oui, à quel imaginaire renvoie-t-il ? Les contributions ici réunies visent à cerner et à définir le motif de l'homme sauvage, ainsi qu'à retracer l'histoire et la complexité de sa représentation, dans une perspective résolument diachronique et transdisciplinaire, afin de comprendre les modalités de construction et d'utilisation d'une figure perçue comme une émanation des origines ou des confins du monde ou un retour à un espace inexploité, capable d'éveiller un sentiment de continuité existentielle entre l'homme et la nature. De la Préhistoire à l'Age contemporain, l'homme sauvage pose à l'homme civilisé la question de sa nature et des limites de son acculturation et lui renvoie, par le miroir de la représentation, l'image de ce qu'il n'est pas ou une vérité ontologique à assimiler.

    Qté.
    Disponible
  22. Editer et relire la correspondance de Zola

    Sophie Guermès, Collectif Collection : Interférences
    EAN : 9782753575660
    Presse Universitaire | Grand Format | Paru le 14/11/2018 > Voir le résumé

    Cet ouvrage a pour double objectif de dresser un bilan de l'état de la recherche sur la correspondance de Zola, et d'ouvrir de nouvelles perspectives de lecture et d'interprétation, à un moment où l'édition franco-canadienne de la correspondance en onze volumes est achevée, et où les lettres écrites par Zola à Jeanne Rozerot et à Alexandrine Zola sont publiées. Ces dernières ont fait l'objet de plusieurs analyses qui approfondissent l'écriture de l'intime, perspective jusqu'alors inexistante dans la critique zolienne portant sur la correspondance ; ces études permettent aussi de mettre en lumière des éléments jusqu'alors inconnus, le détail des étapes de l'engagement de Zola dans l'affaire Dreyfus et sa vie quotidienne lors de son exil en Angleterre (C. Grenaud-Tostain, J.-M. Pottier, S. Guermès). Mais ce volume fournit également l'occasion d'aborder d'autres aspects inédits, comme la correspondance reçue et non publiée (A. Pagès, M. Aynié) ou la collaboration épistolaire entre Zola, Alfred Bruneau et Louis Gallet (J.-S. Macke), de croiser les approches, dans une perspective sociologique (F. Giraud), linguistique (J. Rachwalska von Rejchwald) ou encore esthétique (L. Riou) ; enfin, d'analyser les échanges épistolaires de Zola avec ses pairs, aînés (B. Donatelli) ou cadets (K. Watanabe), ses disciples provisoires (K. Basilio) ou ses traducteurs en Angleterre (G. Woollen).

    Qté.
    Disponible
  23. Barthes et la musique

    Sylvie Douche, Claude Coste Collection : Interférences
    EAN : 9782753575455
    Presse Universitaire | Grand Format | Paru le 24/10/2018 > Voir le résumé

    La musique tient une place essentielle dans la vie et l'ouvre de Roland Barthes. Dans cet ouvrage, vingt et un spécialistes français et étrangers abordent cette présence sous toutes ses formes : la composition (Barthes a écrit une dizaine de partitions dans les années 30 et 40), le commentaire critique (fasciné par le " grain de la voix "), ou l'usage métaphorique (" Il faut toujours penser l'écriture en termes de musique ", peut-on lire dans La Préparation du roman).

    Qté.
    Disponible
  24. Théâtre de Dumas père, entre héritage et renouvellement

    Anne-Marie Callet-Bianco, Sylvain Ledda, Collectif Collection : Interférences
    EAN : 9782753574304
    Presse Universitaire | Grand Format | Paru le 12/09/2018 > Voir le résumé

    Ce livre part d'un constat : malgré une abondante production, étalée sur près de cinquante ans, le théâtre de Dumas subit aujourd'hui une indéniable éclipse. Or, son auteur a joué un rôle de premier plan dans la "bataille" romantique ; il a continué sans interruption d'écrire pour la scène jusqu'à sa mort ; refusant l'exclusive, il a pratiqué tous les genres. Il laisse un corpus officiel de soixante-six pièces, en réalité plus de cent si l'on comptabilise les textes non signés mais où sa collaboration est attestée. Cette oeuvre s'inscrit dans un héritage, revendiqué ou implicite, de l'Antiquité à la production contemporaine : tragédie classique et néo-classique, comédie d'intrigue et de caractère, scène historique, drame bourgeois, vaudeville, mélodrame, proverbe... Elle en fait un usage complexe, entre emprunts, variations et détournements, en jouant de la contamination entre modèles "nobles" et modèles "mineurs". Parcouru par un double processus d'assimilation et de transformation, le théâtre de Dumas fonctionne comme un creuset dramatique ; il fait évoluer les genres, modernise les enjeux et renouvelle le spectaculaire, marquant ainsi un repère capital pour les générations suivantes. Travail collectif d'une équipe de chercheurs engagés dans la publication du Théâtre complet de Dumas, ce volume veut rendre hommage à la richesse et à la diversité d'une oeuvre qui résume un demi-siècle de vie dramatique.

    Qté.
    Disponible
  25. Eco-graphies

    Nathalie Prince Collection : Interférences
    EAN : 9782753574618
    Presse Universitaire | Broché | Paru le 22/08/2018 > Voir le résumé

    Que peut la littérature pour la jeunesse face à la crise environnementale ? Alors que la nature a toujours eu bonne presse dans les livres pour enfants et pour adolescents, une préoccupation, voire un sentiment d'urgence, s'immisce, dès la seconde moitié du XXe siècle, dans les écrits et les images représentant animaux, végétaux et environnements à destination des jeunes lecteurs. Loin de simplifier la pensée écologique, des auteurs rendent sensible la complexité de l'interaction entre l'humain et la nature en créant des images, en inventant des histoires et en réinventant les formes pour les raconter. Qu'apporte cette littérature à la jeunesse ? N'est-elle là que pour transmettre le fameux message " écolo " de l'adulte à ceux qui grandissent ? Doit-elle promouvoir certains comportements en suscitant crainte et panique en vue du cataclysme environnemental à venir ? Vise-t-elle à développer l'enfant durablement ? Ou propose-t-elle une nouvelle manière d'écrire le monde ? Eco-graphies est le premier volume à explorer la diversité thématique, poétique et esthétique de l'écolittérature pour la jeunesse.

    Qté.
    Disponible
  26. Apparitions fantastiques

    Lauric Guillaud, Gérald Préher, Collectif Collection : Interférences
    EAN : 9782753574298
    Presse Universitaire | Grand Format | Paru le 04/07/2018 > Voir le résumé

    Ce volume organise la réflexion autour de trois axes : l'imaginaire, le texte bref et la question de l'apparition. Le fantastique excelle en effet lorsqu'il est porté par un texte court : les écrits de Poe, James, Hawthorne, Maupassant, Nodier, Gautier, Lorrain permettent d'envisager le rapport étroit entre le fantastique et la nouvelle. Pour Caillois, "La démarche essentielle du fantastique est l'apparition" : apparition de l'insolite, de l'inadmissible, de la chose ou de l'être surnaturel. Un sujet aussi ample requiert le concours d'éminents spécialistes du texte court et de brillants analystes de la littérature ou des arts de l'imaginaire. Les formes brèves sont toutes convoquées : nouvelle, novella, tale, short story, conte. De même pour les genres ou sous-genres de l'imaginaire : fantastique, gothique, horreur, science-fiction. L'apparition fantastique bouscule non seulement les frontières géographiques (Europe, Etats-Unis, Québec, Amérique du Sud, Japon) mais celles des genres tout en offrant un champ de recherche protéiforme : surgissement du refoulé, questionnement identitaire, méditation sur la mort, émergence de l'ineffable, disparition de l'humain, épiphanie de la vérité, sexualité interdite, etc. Complément idéal de l'écrit, l'image est concomitante du phénomène de l'apparition sur le plan de l'illustration, de la photographie ou du cinéma - autant de vecteurs de fantasmagories. Ce volume montre à la fois la persistance d'une peur ancestrale et son écho incessant dans tous les arts.

    Qté.
    Disponible
  27. L'animal et l'homme dans leurs représentations

    Sandra Contamina, Fernando Copello, Collectif Collection : Interférences
    EAN : 9782753574274
    Presse Universitaire | Grand Format | Paru le 13/06/2018 > Voir le résumé

    Une phrase lumineuse de Jurgis Baltrusaitis a éveillé l'intérêt de quinze chercheurs : "L'identification de l'homme et de la bête remonte aux plus lointaines origines. Elle a donné naissance aux fables et aux dieux de toutes les civilisations anciennes". Ce point de départ a permis de poser la question de l'élaboration du portrait dans une perspective ouverte qui met en relation les concepts d'humanité et d'animalité, parfois d'hybridité comme synthèse constructive. Le portrait, champ d'expérimentation producteur d'identités, constitue l'angle à partir duquel ces quinze essais se posent la question de la nature de l'être animal/humain. Ces travaux concernent le portrait littéraire et iconographique depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours. Apulée, Cervantès, Calderón, Kafka mais aussi Léonard, Goya, Klee et César... sont évoqués dans les pages de ce volume.

    Qté.
    Disponible
  28. Est-il bon ? Est-il méchant ?

    Isabelle Durand, Benoît Jeanjean, Collectif Collection : Interférences
    EAN : 9782753573123
    Presse Universitaire | Grand Format | Paru le 02/05/2018 > Voir le résumé

    Le présent ouvrage, qui emprunte son titre à une comédie de Denis Diderot, se penche sur la réécriture des récits bibliques fondateurs qui interrogent la relation fraternelle. Tout le monde connaît le fameux meurtre d'Abel par son frère Cain rapporté au chapitre 4 de la Genèse. Le plat de lentilles pour lequel Esaü perdit son droit d'aînesse au profit de Jacob, aux chapitres 14 à 17 du même livre, est devenu proverbial. On connaît également bien, toujours dans le livre de la Genèse, l'histoire de Joseph, le fils de Jacob et de Rachel, vendu par ses frères à des marchands d'esclaves et devenu, grâce à sa science des rêves, conseiller du pharaon. Mais on ignore souvent le viol de Tamar par son frère Amnon et ses conséquences. Toutes ces fratries bibliques, et d'autres encore, ont fait l'objet de nombreuses réécritures qui en sont comme autant d'interprétations. Les auteurs des différents chapitres de l'ouvrage se sont penchés sur certaines de ces réécritures, dans des genres littéraires aussi divers que le roman, le théâtre ou la tragédie lyrique, pour tracer, à travers les époques, les contours d'une interprétation toujours en prise avec les préoccupations du monde dans lequel elles s'inscrivent. Ainsi, depuis le texte original jusqu'à l'époque actuelle, on peut suivre la réappropriation de ces fratries bibliques par des écrivains qui en privilégient les traits répondant à leurs aspirations profondes et au message qu'ils veulent adresser à leurs contemporains.

    Qté.
    Disponible
  29. Légendes noires, légendes dorées ou comment la littérature fabrique l'histoire (XVIIe-XIXe siècles)

    Nathalie Grande, Chantal Pierre, Collectif Collection : Interférences
    EAN : 9782753566323
    Presse Universitaire | Grand Format | Paru le 04/04/2018 > Voir le résumé

    L'histoire, dans ses aspects les plus célèbres comme dans ses particularités les plus ignorées, se présente aux créateurs comme un réservoir irremplaçable de personnages étonnants, d'intrigues surprenantes, de lieux et d'époques qui suscitent l'imaginaire. C'est pourquoi les liens complexes entre littérature et histoire ne cessent de passionner la critique littéraire : comment la littérature fabrique-t-elle l'histoire ? Comment, en s'emparant des événements et des personnages historiques, transforme-t-elle les faits, transmue-t-elle les vérités, métamorphose-t-elle les êtres ? Pourquoi, dans quelle direction, avec quelle orientation, au service de quelles idées, pour quel public, ces métamorphoses ont-elles lieu ? La construction légendaire, parce qu'elle se situe à la confluence de l'histoire et de la littérature, parce qu'elle donne à lire ce qui doit être lu, c'est-à-dire ce qu'il faut connaître et ce qu'il faut comprendre de l'histoire, apparaît comme le lieu privilégié de la transmutation d'un réel en imaginaire ou, autrement dit, d'un récit scientifiquement vraisemblable en un discours tenu sur le passé adressé à un présent.

    Qté.
    Disponible
  30. Poésie sur les ondes

    Pierre-Marie Héron, Marie Joqueviel-Bourjea, Céline Pardo, Collectif Collection : Interférences - 2CD audio
    EAN : 9782753558984
    Presse Universitaire | Grand Format | Paru le 21/03/2018 > Voir le résumé

    Après la seconde guerre mondiale, la radio française a volontiers confié ses émissions de poésie à des poètes : Philippe Soupault, Pierre Emmanuel, Pierre Jean Jouve, Jean Amrouche, Jean Lescure, Francis Carco, Michel Manoll, André Beucler, Loys Masson, Louis Foucher, Luc Bérimont, Paul Eluard, Claude Roy, Jean Breton, Pierre Béarn, Armand Robin, Frédéric Jacques Temple, Claude Royet-Journoud, Jean Daive, André Velter, Frank Smith, Jean-Pierre Siméon... Sans doute avec l'idée que ceux-ci seraient bien placés pour faire entendre la poésie à la radio - comme on fait appel à un sociologue pour parler de sociologie ou à un médecin pour parler de médecine-, tout en contribuant à enrichir, en tant que créateurs, l'expression radiophonique. Il y a bien des façons de parler de poésie sur les ondes, de dire et de faire entendre des poèmes, comme en témoignent les deux CD d'archives sonores joints à ce livre. Mais par-delà la diversité des styles, des formats et des intentions, les émissions présentées dans ce volume, produites entre 1946 et 2007, chacune à leur manière rendent audible une idée de la poésie, interrogent la place de celle-ci dans le champ littéraire et dans la société, manifestent le rapport du poète-producteur au public de son temps et mettent en oeuvre une poétique du dire et de la parole radiophonique. Certaines d'entre elles, sans être conçues comme des poèmes, font oeuvre. Au croisement de l'histoire littéraire, de l'histoire de la radio et d'une esthétique des formes et de la réception, Poésie sur les ondes examine la spécificité des "voix de poètes" à la radio. Puisse ce livre convaincre aussi de leur nécessité dans la sphère publique et le paysage sonore contemporain !

    Qté.
    Disponible
par page
  1. 1
  2. ...
  3. 12

Identifiez-vous pour consulter vos prix remisés et commander