1870, entre mémoires régionales et oubli national

1870, entre mémoires régionales et oubli national

Se souvenir de la guerre franco-prussienne

Pierre Allorant, Walter Badier, Jean Garrigues , Collectif
Presse Universitaire
Date de parution : 10/10/2019
Grand Format
Référence : 061176
EAN : 9782753577688
La guerre franco-prussienne de 1870-1871, de la débâcle à la guerre civile, a souffert d'une image négative dans la mémoire nationale. Si ses ... voir plus
  • Livraison gratuite
    en France

  • Pas de minimum de
    commande

  • Remises importantes
    sur les manuels scolaires

  • Droits de retour

  • Manquants maintenus
    en commande

  • Réf éditeur : 061176
  • Collection : Histoire
  • Editeur : Presse Universitaire
  • Date de parution : 10/10/2019
  • Disponibilité : Disponible
  • Barême de remise : Non scolaire - NS
  • Nombre de pages : 297
  • Format : 24.00 x 15.50 x 2.30 cm
  • Poids : 0.528 Kg
  • Présentation : Grand Format
  • Dewey : 944.075
Description
La guerre franco-prussienne de 1870-1871, de la débâcle à la guerre civile, a souffert d'une image négative dans la mémoire nationale. Si ses contemporains ont accordé une grande place à un conflit situé au mitan du long siècle de paix continentale, entre l'épopée napoléonienne et la Grande Guerre, cette mémoire vécue a été suivie d'un long désintérêt, proche de l'oubli, au XXe siècle. Ce moment d'humiliation et de profonde division de la nation n'a toutefois jamais laissé place à un total oubli mémoriel ou à une indifférence historiographique. Si le centenaire en 1970 a suscité intérêt et travaux locaux, aujourd'hui, à la veille du cent cinquantenaire du conflit, est venu le temps de proposer une première synthèse et de "repenser 1870" au prisme des nouvelles approches de la Grande Guerre et de la séquence des guerres industrielles entamée avec la guerre de Crimée et la guerre de Sécession, selon trois axes : diversité des sources, appréhension des échelles du temps et de la mémoire, différenciation des espaces et croisement des regards nationaux. Ainsi, en s'éloignant de 1870, dans le temps comme dans l'espace, on pourra rester fidèle à la devise de ses vétérans : "Oublier, jamais ! "
Biographie
Pierre Allorant est professeur d'histoire du droit et des institutions et doyen de la faculté de droit d'Orléans. Walter Badier est docteur en histoire contemporaine et enseignant à l'université d'Orléans. Jean Garrigues est professeur d'histoire contemporaine à l'université d'Orléans et président du Comité d'histoire parlementaire et politique.
De la collection
Du même auteur